mercredi 01 avril 2020 13:14:22

Visite du Général Major Saïd Chanegriha en 6e Région Militaire : Supervision d’un exercice tactique avec munitions réelles

À l’occasion de sa visite en 6e Région militaire, le général major Chanegriha Saïd, Chef d’État-Major de l’Armée nationale populaire par intérim, a supervisé, jeudi dernier, l’exécution d’un exercice tactique avec munitions réelles «Hoggar-2020», au niveau du champ de tirs et de manœuvres à Hassi-Tiririne, relevant du Secteur Opérationnel d'In Guezzam, et ce dans le cadre de l’exécution du programme de préparation au combat pour l’année 2019/2020.

PUBLIE LE : 14-02-2020 | 12:50
D.R
L’exercice a été exécuté par les unités organiques du Secteur Opérationnel d'In Guezzam, appuyées par des unités relevant des Forces aériennes, des avions de transport et de ravitaillement en carburants, des avions de chasse, des hélicoptères d'appui-feu et des drones.
À l'issue de la cérémonie d'accueil au niveau du champ de tirs et de manœuvres à Hassi-Tiririne, et en compagnie du général major Mohamed Adjroud, Commandant de la 6e Région militaire, le général major a suivi un exposé présenté par le Commandant de la Région, portant sur l’idée générale de l’exercice et sur les étapes de son exécution.
 
Cet exercice vise la consolidation des aptitudes au combat et de coopération entre les différents états-majors, en sus de l’entraînement des commandements et des états-majors à la préparation, à la planification et à la conduite des opérations face aux éventuelles menaces. Le général major, Chef d’État-Major de l’Armée nationale populaire, a ensuite suivi de près le déroulement des actions de combat exécutées par les unités engagées.
 
L’ensemble de ces actions de combat ont été marquées, dans toutes leurs étapes, par un haut degré de professionnalisme et un excellent niveau tactique et opérationnel, ce qui dénote les grandes capacités combatives des équipages et des commandants, et ce à tous les niveaux, notamment en termes d’exploitation optimale du terrain et de la parfaite coordination entre les unités participantes. L’exercice reflète également les aptitudes élevées des cadres en matière de montage et de conduite des différentes actions de combat, et des personnels en termes de maîtrise de l’emploi des différents systèmes d’armes et équipements mis à disposition, ce qui a contribué à la réalisation de résultats très satisfaisants, traduits par la précision des tirs par les différentes armes. Il convient de signaler que cet exercice a été ponctué par une opération de héliportage d’un détachement de Troupes Spéciales, qui avait pour mission la destruction des colonnes arrières ennemies, sous la protection d’avions de chasse, en plus d'une opération de parachutage de divers systèmes chargés de munitions, de provisions et d'équipements médicaux destinés au soutien des forces amies.
 
Dans le même sillage, des avions de chasse ont été ravitaillés en carburant en vol par un avion ravitailleur, sous la protection de deux avions de combat ; une opération délicate qui a été couronnée par un franc succès, qui reflète les capacités et le professionnalisme élevés de nos Forces aériennes. Le général major Chanegriha a procédé, ensuite, à l'inspection de l'hôpital de campagne qui a été déployé, à l'occasion de l'exécution de cet exercice tactique. Un hôpital qui dispose de tous les services médicaux nécessaires, dont ceux dédiés aux interventions chirurgicales.
 
À l'issue de l'exercice, le général major a tenu une rencontre avec les personnels des unités ayant exécuté l'exercice, où il les a félicités pour les grands efforts fournis, durant la première étape de l'exécution du programme de préparation au combat pour l'année 2019/2020, notamment lors de la préparation et l'exécution de cet exercice, parfaitement réussi. À ce titre, il a souligné que le développement effectif et l’amélioration réelle du niveau exigent d'accorder une importance majeure à la préparation et à l'exécution des exercices d'évaluation, de différents échelons et plans :
 
«Le développement effectif et l’amélioration réelle du niveau atteint aujourd’hui par nos Forces Armées, dans toutes leurs composantes, nécessitent que soit accordée une importance majeure à la préparation rigoureuse et efficiente des exercices de différents niveaux et plans, et que la préparation au combat soit menée vers une nouvelle phase, devant revêtir davantage de professionnalisme, en termes de planification et de précision de l’exécution. L’objectif étant d’assurer une adaptation optimale à l’ensemble des nouveaux défis sécuritaires rencontrés le long de nos frontières, notamment Sud, et ce dans le cadre de la stratégie clairvoyante adoptée par le Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire, sous la conduite de Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, et à la faveur de ses orientations. Cette stratégie a donné ses fruits sur le terrain, à travers les résultats positifs sans cesse enregistrés par nos unités déployées sur l’ensemble du territoire national, grâce aux efforts laborieux et persévérants de nos vaillants hommes qui ont fait preuve de capacités et d’aptitudes élevées, en termes de maîtrise des équipements modernes et des technologies de pointe, en dotation, afin de réunir tous les facteurs de sécurité et de stabilité dans notre pays.» 
À l’issue de la visite, le général major, Chef d’État-Major de l’Armée nationale populaire par intérim a inspecté les unités du Secteur Opérationnel d'In Guezzam et les formations ayant pris part à cet exercice.
 
M. Chanegriha, à propos de la riposte de l’ANP aux terroristes : «Puissante et intransigeante»
 
La riposte des Forces de l'Armée nationale populaire (ANP) aux terroristes, dans leurs tentatives «lâches et désespérées», sera «puissante et intransigeante», suite au «lâche attentat» terroriste ayant ciblé un détachement de Timiaouine, au début de cette semaine, a affirmé le général major Saïd Chanegriha, Chef d'État-Major de l'ANP par intérim, au 2e jour de sa visite à la 6e Région militaire.
 
Après la cérémonie d'accueil, et en compagnie du général major Mohamed Adjroud, Commandant de la 6e Région militaire, le général major Saïd Chanegriha a tenu une rencontre avec les personnels du détachement de Timiaouine, où il a prononcé une allocution dans laquelle il a souligné «l'importance de sa rencontre avec eux et de son total soutien, notamment suite au lâche attentat terroriste ayant ciblé ce détachement, au début de cette semaine, faisant tomber au champ d'honneur le Chahid Djoundi Contractuel Benadda Brahim, qui a su, avec bravoure et vigilance, mettre en échec cette tentative désespérée, et sauver ses camarades et son unité». 
 
À cette occasion, le général-major a réitéré ses condoléances à la famille et aux proches du chahid, a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale. «De là où je me tiens aujourd'hui, depuis l'extrême frontière Sud de notre pays, précisément de Timiaouine, je dis à ces terroristes et à leurs acolytes, ainsi qu'à tous ceux qui les soutiennent, que leur tentative lâche et désespérée a été avortée, grâce au courage, à la bravoure et à la vigilance des éléments de nos Forces armées, à l'exemple du vaillant Chahid Benadda Brahim», a-t-il souligné, lors d'une rencontre avec les personnels du détachement de Timiaouine.
 
«Sachez bien qu'au sein de l'ANP, nous vous traquerons pour toujours, et notre riposte sera plus impitoyable, car nous sommes les maîtres de cette terre ô combien précieuse, et nous sommes les maîtres du terrain, nous savons saisir le moment et l'endroit pour vous faire payer vos crimes abjects, et notre riposte sera puissante et intransigeante avec la force des armes et avec le pouvoir de la loi, jusqu'à votre totale et définitive éradication de cette noble terre, qui sera assainie de votre souillure et de vos crimes», a-t-il ajouté.
 
«J'ai tenu, à l'occasion de cette visite que j'effectue en 6e Région militaire, à vous rencontrer et à vous soutenir, notamment suite au lâche attentat terroriste ayant ciblé, au début de cette semaine, le 62e Bataillon d'infanterie motorisée Autonome, faisant tomber au champ d'honneur le Chahid Djoundi Contractuel Benadda Brahim, qui a su, avec bravoure et vigilance, mettre en échec cette tentative criminelle désespérée et sauver ses camarades, son détachement et son unité. J'adresse encore une fois, à la famille et aux proches de ce héros qui a suivi les pas de nos vaillants aïeux Chouhada de notre Glorieuse Révolution de Libération, en mon nom propre, en votre nom et au nom de l'ensemble des personnels de l'Armée Nationale Populaire, nos vives et sincères condoléances, priant Allah le Tout-Puissant de bénir son âme pure, de l'accueillir dans Son vaste paradis, de le réunir avec les Prophètes et les Messagers dans son Paradis éternel, et de nous armer de foi et de patience en cette dure épreuve», a-t-il précisé.
 
Le général major a également transmis «tout le soutien et la compassion de Monsieur le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, en cette circonstance particulièrement déterminante».
«Oui, nous sommes fiers de cet acte héroïque de nos hommes, et appelons l'ensemble à en prendre exemple, comme nous valorisons les résultats positifs que les unités de l'Armée nationale populaire n'ont cessé de réaliser dans le domaine de la lutte antiterroriste et contre la criminalité organisée, ayant contribué à maîtriser totalement la situation sécuritaire dans notre pays».
Saluant cet «acte héroïque», il a appelé «l'ensemble d'en prendre exemple», comme il a valorisé les résultats «positifs» que les unités de l'ANP «n'ont cessé de réaliser dans le domaine de la lutte antiterroriste et contre la criminalité organisée», soulignant que l'Armée nationale populaire «traquera pour toujours ces hordes errantes jusqu'à leur totale éradication de la noble terre d'Algérie».
Le général major a annoncé, devant les cadres et les éléments, sa décision de décerner la Médaille de Bravoure au vaillant Chahid Benadda Brahim, «en guise de reconnaissance et de gratitude de la part du Commandement de l'Armée nationale populaire aux sacrifices du Chahid pour sa Patrie l'Algérie».
Après avoir supervisé l'exécution d'un exercice tactique avec munitions réelles, le général major Saïd Chanegriha a poursuivi sa visite à la 6e Région militaire, en se rendant au Secteur opérationnel Bordj Badji Mokhtar, où il a inspecté quelques unités relevant de ce Secteur.
 

Attentat de Timiaouine  
M. Chanegriha décerne la Médaille de Bravoure au Chahid Benadda Brahim 
Le général major Saïd Chanegriha, Chef d'État-Major de l'Armée nationale populaire (ANP) par intérim, a décerné la Médaille de Bravoure au vaillant chahid Benadda Brahim, «en guise de reconnaissance et de gratitude de la part du Commandement de l'ANP aux sacrifices du Chahid pour sa Patrie, l'Algérie».
Cet hommage a été rendu, jeudi, par le général major, au 2e jour de sa visite à la 6e Région militaire.
Il a souligné, lors d'une allocution prononcée lors de cette visite, son soutien aux personnels du détachement de Timiaouine, «suite au lâche attentat terroriste ayant ciblé ce détachement, au début de cette semaine, faisant tomber au champ d'honneur le Chahid Djoundi Contractuel Benadda Brahim qui a su, avec bravoure et vigilance, mettre en échec cette tentative désespérée et sauver ses camarades et son unité», réitérant, à cette occasion, ses condoléances à la famille et aux proches du chahid.
Pour rappel, un détachement de l’ANP avait été la cible d’un kamikaze à bord d’un véhicule tout-terrain piégé, le 9 février 2020, dans la zone frontalière de Timiaouine, à Bordj Badji Mokhtar.
Le militaire chargé du contrôle de l’accès est parvenu à mettre en échec la tentative d’entrée en force du véhicule suspect. Cependant, le kamikaze a fait exploser son véhicule, causant le décès du militaire en faction.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions