vendredi 28 fvrier 2020 11:32:32

Golf : La gabegie se poursuit à la FAG…

Le sport national connaît depuis quelques années une récession, qui lui a été très dommageable, à cause d’une gestion qualifiée de catastrophique, de pseudo-dirigeants, heureusement pas tous, qui n’ont de dirigeants que le nom.

PUBLIE LE : 13-02-2020 | 0:00
D.R
 Parmi les disciplines qui sont le plus affectées, qui en souffrent le plus et qui sont dans un état belliqueux, voir comateux... le golf. En effet, à chaque fois que l’occasion nous est donnée, et preuve à l’appui, nous avons dénoncé et nous avons fait part, sur les colonnes d’El Moudjahid des différents aspects de la mauvaise gestion et de la perdition de cette discipline, avec les actuels locataires de la fédération algérienne de golf (FAG).
 
Malheureusement, ces derniers n’ont pas fait les efforts nécessaires pour redresser la barre afin de remettre le train sur les bons rails. Les véritables clubs existants sont ainsi frustrés du manque d’une politique d’avenir et d’une vision digne de ce nom pour permettre le développement du golf national. Ils souffrent aussi de l’absence de compétitions dignes de ce nom. D’ailleurs, la plupart d’entre eux sont même à l’arrêt forcé et finiront par disparaître si aucune décision digne de ce nom, pour mettre un terme à cette gabegie, n’est prise par les autorités compétentes et dont est responsable en premier lieu le président de la FAG, M. Fouad Guedra.
 
Le MJS a déjà envoyé, il y a de cela quelques mois, l’un de ses cadres, M. Yaker, en l’occurrence, pour y effectuer un contrôle approfondi sur les dysfonctionnements de la FAG qui, en réalité, n’a de fédération que le nom. Ses conclusions abondent dans le même esprit critique objectif dont nous établissons à chaque fois le constat amer. La tutelle doit faire le nécessaire afin que les fédérations, qui ne respectent pas la règlementation en vigueur, soient sanctionnées. Il n’est pas question ici d’intervenir dans les affaires de fédérations souveraines, mais plutôt de veiller aux respects des lois du pays et aux missions nobles des fédérations, de veiller à instaurer les vertus du sport et à développer les différentes disciplines, pour permettre aux sportifs et à la jeunesse algérienne de s’épanouir.   
 
Points noirs de la gestion catastrophique de l’instance 
 
Les points noirs de la FAG sont multiples. Pour preuve, l’invalidation par le MJS de l’assemblée générale pour le bilan 2018, non refaite dans les normes à ce jour. Des membres de droit de l’AG ont été interdits d’y assister, convocation en main. Le président gère actuellement la fédération de golf à partir de Paris où il réside depuis des années, même s’il effectue des va-et-vient. Il a exclu deux membres du bureau en 2018, qui sont ses propres nièces, sans qu’ils ne soient remplacés à ce jour. Il y a aussi le recrutement anarchique et qui ne répond à aucune norme d’un assistant-entraîneur national, qui est le frère du président de la FAG, qui ne possède pas de diplôme. Il y a le recrutement d’un entraîneur qui est, ouvrez bien vos yeux, le 2e frère de Fouad Guedra et d’une secrétaire, épouse d’un membre du bureau, et qui touche un salaire sans plan de charges.
 
La FAG a procédé aussi sous la coupe de ce président à la création d’une commission ad hoc pour l’achat d’un tracteur et de deux tondeuses à gazon pour un montant évalué à 5 millions de dinars, dont les président et vice-président de cette commission sont le président de la fédération, lui-même, et son vice-président !!! Programmation aussi de missions fictives avec indemnités. Alors que la FAG ne dispose d’aucun programme de compétition ou de formation digne de ce nom, les membres du bureau touchent des indemnités lors des réunions du BF. Ce n’est pas fini encore. La commission de discipline et la commission de l’organisation sportive fonctionnent avec à leurs têtes des présidents qui sont membres du bureau alors que la direction organisation sportive est statutaire et doit être dirigée par un cadre permanent affecté ou recruté.
 
Il y a en sus le recrutement d’un chauffeur de tracteur pour tondre le gazon qui perçoit un salaire et celui de trois golfeurs pour le désherbage des greens qui est du ressort de Sonatrach au terrain de golf de Dély-Ibrahim et le désherbage de la villa d’un membre du bureau avec des salaires aussi. Un championnat, qui n’en est pas un à vrai dire et auquel participent des joueurs non affiliés aux clubs, a été organisé en 2018, avec une dépense estimé selon nos information à 2.500.000,00 DA. L’achat le 31 décembre 2018, de 80 cartes d’entrée pour spectateurs auprès de l’OCO pour un montant de 400.000,00 DA, sachant que l’unité de golf appartient à Sonatrach. Aucun club n’a créé d’école de formation par manque d’initiateurs.
 
La FAG sous la conduite de Fouad Guedra à mis à l’écart et exclu définitivement des clubs connus, qui sont des clubs formateurs, de surcroît membres de l’AG. Il s’agit de l’US El-Biar, l’US Bouzaréah, ESAM Bouira, MC Alger et SFS parce qu’ils osent dénoncer l’incompétence des responsables de la fédération. Elle a affilié neuf clubs illégalement sans agrément portant l’activité golf. Au niveau de la FAG, on effectue une formation d’initiateur par une personne non diplômé.
 
Création de clubs fictifs et des démissions en cascade depuis 2013, telles celles d’une assistante administrative, de cinq secrétaires généraux, d’un trésorier, de l’entraîneur national et fin de contrat du DOS de façon arbitraire. On a créé aussi une section féminine de golf gérée par la secrétaire de la fédération. Ce qui se passe à la FAG est une vraie catastrophe. Rappelons l’invalidation n° 429/DGS du 15.04.2019 de l’AGO (bilan moral et financier 2018) du 16.04.2019  par le MJS et non refait à ce jour avec les membres contestataires, comme affirmé plus haut. Par conséquent, le dossier complet de la demande de subvention n’a pas été déposé. Pour terminer, il est utile de savoir que le golf n’a été présent ni aux JAJ, ni aux Jeux africains, ni aux Jeux d’hiver, ni au championnat arabe par manque d’athlètes et d’un travail sérieux. Alors, va-t-on laisser faire encore…
Mohamed-Amine Azzouz
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions