dimanche 09 aot 2020 08:38:25

Résolution onusienne pour un cessez-le-feu en Libye : Vers un texte contraignant

Le Conseil de sécurité de l'ONU était appelé hier à voter une résolution soutenant un cessez-le-feu en Libye, qui serait le premier texte contraignant adopté depuis le déclenchement du conflit, début avril. Selon des sources diplomatiques, un vote a été demandé par le Royaume-Uni, rédacteur d'un texte qui a fait l'objet de discussions ardues depuis plus de trois semaines.

PUBLIE LE : 12-02-2020 | 23:00
D.R
 
 Le projet de résolution "affirme la nécessité d'un cessez-le-feu durable en Libye, à la première occasion et sans pré- conditions". Dans ce texte, Londres a choisi de maintenir la mention de la "préoccupation (du Conseil) devant l'implication croissante de mercenaires en Libye". Le projet de résolution britannique "invite" par ailleurs les organisations régionales, "notamment l'Union africaine, la Ligue des Etats arabes et l'Union européenne", à voir comment elles "pourraient soutenir l'ONU" dans ses missions politiques et d'éventuelle supervision d'un cessez-le-feu en Libye.
 
Il réclame la poursuite des négociations de la commission militaire conjointe créée en janvier, dans laquelle sont représentés les deux camps, pour aboutir à un "cessez-le-feu permanent" incluant un mécanisme de contrôle, une séparation des forces et des mesures de confiance. Réunie à Genève, cette commission s'est séparée samedi sans parvenir à un accord de cessez-le-feu, mais l'ONU a proposé de reprendre les discussions à partir du 18 février.
 
Le projet de résolution demande au Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, de soumettre au Conseil de sécurité des propositions sur le contrôle d'un cessez-le-feu "dès que possible, une fois (que celui-ci) sera décidé par les parties libyennes". Le texte entérine enfin les conclusions du sommet de Berlin tenu le 19 janvier et qui demandait aux Etats membres de s'abstenir de toute interférence dans le conflit libyen. En dépit d'un embargo sur les armes imposé à ce pays depuis 2011, les violations se poursuivaient encore très récemment, qualifiées de "scandale" ce week-end par Antonio Guterres. Mardi après-midi, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté par 14 voix sur 15 une résolution germano-britannique prolongeant jusqu'au 30 avril 2021 l'embargo sur les armes et des mesures liées au pétrole, à des interdictions de voyage et des gels d'avoirs.
 
Par ailleurs, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mardi une résolution visant à proroger l'interdiction des exportations illicites de pétrole depuis la Libye, y compris le pétrole brut et les produits pétroliers raffinés, jusqu'au 30 avril 2021. La résolution 2509 a été soutenue par 14 des 15 membres du Conseil de sécurité, la Russie s'étant abstenue. L'interdiction actuelle expire le 15 février 2020. 
 
La même résolution prolonge également le mandat du Groupe d'experts assistant le comité des sanctions contre la Libye du Conseil de sécurité jusqu'au 15 mai 2021. Selon la résolution, le groupe d'experts devrait soumettre au Conseil de sécurité un rapport intérimaire sur ses travaux d'ici le 15 septembre 2020 et un rapport final avec ses conclusions et recommandations le 15 mars 2021 au plus tard. L'ONU a également regretté que ses avions soient "empêchés" d'atterrir en Libye par les forces loyales au maréchal Khalifa Haftar, qui ciblent régulièrement le secteur du seul aéroport fonctionnel de Tripoli, soulignant que cela entravait les efforts humanitaires dans ce pays en guerre.
 
"L'ONU en Libye regrette que ses vols réguliers, qui transportent son personnel vers et depuis la Libye, ne soient pas autorisés par l'ANL (armée autoproclamée par Haftar) à atterrir en Libye", a indiqué la Manul dans un communiqué. La mission onusienne, dont la majorité du personnel est basée à Tunis, a précisé que "cette pratique a eu lieu à plusieurs reprises au cours des dernières semaines".
M. T. et agences 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions