vendredi 28 fvrier 2020 10:54:02

43.620 nouveaux cas de cancer diagnostiqués par an : La mauvaise alimentation, facteur aggravant

En Algérie, le cancer est la deuxième cause de mortalité après les maladies du système circulatoire (cardiovasculaires).

PUBLIE LE : 12-02-2020 | 0:00
D.R
43.620 nouveaux cas diagnostiqués par an, avec comme localisations les plus répandues, le cancer du sein chez la femme et celui de la prostate chez les hommes. Devant ce constat «alarmant et inquiétant» en même temps, les moyens colossaux mobilisés depuis des années par l’État dans la lutte contre le cancer ne suffisent pas.  
 
Beaucoup de cas de cancer peuvent être évités par l'adoption d'un style de vie sain — avoir un régime équilibré, faire de l'exercice physique et maintenir un poids correct, en plus d'éviter le tabac, l’alcool… et tous les autres provocateurs de cette maladie.
Selon les spécialistes du domaine présents au Salon d’information sur le cancer, organisé à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le cancer, «une bonne partie» des cas de cancer sont liés à de mauvaises habitudes alimentaires et sont, dès lors, évitables. 
 
Cette proportion a atteint des pourcentages élevés pour les cancers du tractus gastro-intestinal. maintenir un poids correct tout au long de sa vie pourrait être l'un des meilleurs moyens de se protéger contre le cancer. Il s'agit probablement du deuxième facteur par ordre d'importance, après le rejet du tabac. 
D'après le médecin nutritionniste Amrate, en plus de l’importance de la culture sanitaire relative au dépistage et de la prévention qu’il faut inculquer aux citoyens pour faire reculer le cancer qui avance à grands pas, la population doit, également,  retourner à la consommation bio régulièrement. «Les consommateurs doivent placer avant tout le bio comme un atout santé avant même toute autre question», a-t-elle souligné, en nous précisant que la population qui consomme le moins les fruits court plus de risques de contracter un cancer du poumon.
 En outre, les faits montrent que l'incidence des cancers de l'estomac peut être réduite en diminuant la consommation d'aliments salés et conservés par le sel. 
« Il y a un point important à ne pas oublier, celui de ne pas négliger d’évaluer l'influence du surpoids sur divers types de cancer», nous a-t-elle précisé.
 
Selon la nutritionniste, un régime riche en aliments bio baisse significativement le risque de développer un cancer du système lymphatique (lymphome non hodgkinien). «On peut penser que c'est directement attribuable à la moindre exposition aux pesticides. On ne peut pas affirmer qu'il n'y a pas de pesticides dans le bio mais on peut dire qu'il y a moins de résidus de pesticides quantifiables», préconise-t-elle, en regrettant, toutefois, le fait que les habitudes des algériens soient transformées «de bien en mal» en recourant aux fast-foods, repas froid, l’abus des sucreries… et autres traditions qui sont «inférieures» à la société algérienne.
 
Pour prévenir du cancer, il est nécessaire que l'environnement social soit favorable à une alimentation saine et à l'exercice physique. En outre, la modification de la composition des boissons et des aliments transformés afin de réduire leur teneur en sucres, en amidons raffinés, en graisses et en sel pourrait être un moyen efficace pour réduire le risque de maladies chroniques, y compris le cancer.
Madame Amrate nous a énuméré certaines habitudes qu’il faut entretenir dans la vie quotidienne afin de promouvoir et d’adopter des habitudes alimentaires saines dès l'enfance. «Il faut que nous apprenons à nos enfants de consommer des aliments sains, en mettant l'accent sur les sources de produits végétaux. Choisissez des aliments et des boissons en quantité qui aident à maintenir un poids correct et à le conserver. Il faut leur apprendre à consommer chaque jour des portions des fruits et légumes variés. Il faut opter pour des céréales complètes plutôt que celles transformées (raffinées). Il faut limiter la consommation de viande rouge et transformée», a-t-elle recommandé.
K. A. A.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions