vendredi 03 avril 2020 21:37:22

15e congrès de Rhumatologie Établir un registre national reflétant la prévalence de la maladie

Les maladies rhumatismales représentent un "problème de santé publique" induit par des "conditions favorables à leur développement", a affirmé mercredi à Alger, le Directeur général des Services de la Santé au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed El Hadj.

PUBLIE LE : 30-01-2020 | 12:00
D.R

 

La Société algérienne de rhumatologie (SAR) a procédé jeudi, à l’ouverture officielle  des travaux  du 15eme congrès de Rhumatologie qui se déroulent à l’hôtel El-Aurassi d’Alger.D’importantes recommandations concernant la prise en charge de  cette pathologie douloureuse devraient sanctionner cette manifestation scientifique  qui va s’achever aujourd’hui en fin de journée. Une manifestation qui a rassemblée, autour de tables rondes et autres conférences, de nombreux spécialistes  et experts venus de  plusieurs pays,  tels que le Liban, la Tunisie,  la Jordanie, le Maroc, le Canada, la Suisse, la France, l’Espagne, l’Italie et le Sénégal.

S’exprimant lors de l’ouverture des travaux, le Directeur général des services de santé du ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, le professeur El Hadj Mohamed a indiqué que « les maladies rhumatismales constituent un problème de santé publique de par leur fréquence et par la multitude d’organe qu’elles touchent ».

Dans cette droite ligne et après avoir mis en évidence que « ces maladies provoquent de douloureuses souffrances chez nombreux patients », le responsable a souligné que « l’augmentation de la prévalence de ces pathologies trouve sa source dans le changement des habitudes alimentaires, le surpoids, le stress ainsi que la détérioration de l’environnement ».

Le Pr El Hadj a, notamment, mis à profit cette opportunité pour soutenir que cette rencontre, qui discute de thèmes ô combien pertinents et d’actualité, est l’occasion d’échanger et de faire le point pour améliorer la prise en charge de ces malades et ce, via la recherche et le développement.

De son côté, le Président de la Société algérienne de Rhumatologie, le Pr Hachemi Djoudi a, d’emblée, salué la forte participation étrangère pour cette 15 édition. Dans ce sillage, le Professeur a expliqué que le but fondamental de la rencontre est la mise à niveau des dernières données propres à la rhumatologie afin d’adapter la thérapeutique à la population algérienne, et ce, en observant  ce qui se fait ailleurs.

Poursuivant ses propos, le Président de la SAR à mis l’accent sur l’impérieuse nécessité d’identifier rigoureusement les profils des rhumatisants à même de permettre d’établir un Registre national reflétant la prévalence de ces maladies.

« Un nombre de maladies inflammatoires chroniques sont totalement différentes les unes des autres car certaines sont plus graves que d’autres, les poli-arthrites rhumatoïdes, les spondylarthrites et l’arthrose en sont les plus dominantes », a-t-il fait savoir non sans conclure en révélant qu’il existe des formes de rhumatismes inflammatoires chez l’enfant qui sont toutefois beaucoup moins fréquents que chez l’adulte.

Pour rappel, La société algérienne de rhumatologie (SAR) est une des premières sociétés savantes agréées en Algérie, elle regroupe des rhumatologues des quatre coins du pays, tous modes d'exercice confondus.

Ses principales missions sont entre autres : initier et conduire des études afin de mieux connaitre les fréquences et spécificités des principales pathologies rhumatismales, établir des recommandations nationales de prise en charge, diffuser des informations auprès des médias et des associations de patients pour mieux faire connaître les différentes pathologies.

In fine, la SAR se veut être le relais entre rhumatologues et décideurs pour porter les problèmes et proposer des solutions adaptées à même d’alléger les souffrances des patients.

 

Sami KAIDI

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions