samedi 26 septembre 2020 19:27:32

Salon international des chocolats et du café : Un grand voyage des sens

La quatrième édition du salon international des chocolats et du café, a ouvert, ses portes Mercredi,, au palais des Expositions «Safex» des Pins-Maritimes, Alger.

PUBLIE LE : 29-01-2020 | 23:00
D.R

Cette édition a vu comme invité d’honneur, l’Éthiopie, représentée par son ambassade en Algérie. Pays producteur de café par excellence, l’Éthiopie aura l’occasion de faire découvrir les saveurs et traditions en la matière, sachant que c’est le 5e producteur et le 10e exportateur mondial : 60% de sa production est exportée, soit  plus de sept millions de tonnes/an. Le choix de ce pays n’est pas fortuit, puisque «c’est un pays dont les traditions du café sont inscrites dans le patrimoine national depuis les temps les plus reculés», précise le responsable du Salon, M. Mohamed Graia, lors de son ouverture. «Chocaf», édition qui est réservée exclusivement au chocolat et au café en Algérie, réunit, cette année, des fabricants de chocolat et de café, algériens et étrangers, des artisans et des représentants d’écoles spécialisées.
Sous le slogan «Chocaf : une aventure gourmande !» cette quatrième édition du Salon international du chocolat et du café «Chocaf», qui s’étale sur quatre jours, et ce jusqu’au 1er février prochain, se veut une occasion pour les amateurs, amoureux consommateurs, particuliers ou professionnels du chocolat et du café, de découvrir «les variétés et surtout les qualités» du chocolat et du café existantes, présentés par les différents exposants, artisans, fournisseurs et prestataires. Organisé par l’agence de communication «Vision future», l’événement confirme sa place et sa présence d’année en année. Il se fixe l’objectif de devenir «le rendez-vous incontournable de tous les acteurs régionaux en leur offrant une tribune pour présenter leur diversité et leur dynamisme économique», nous a souligné Mohamed Graia. Il faut bien dire que ce genre de manifestations permet aux opérateurs algériens d’entrevoir de nouveaux créneaux d’investissement, au moment où l’Algérie tend à diversifier son économie, son industrie et ses ressources. Avec un décor des plus féériques, une organisation sans faille et une animation typique,  plus d’une cinquantaine d’exposants, dont des représentants de marques internationales et prestigieuses de chocolat et de café, ainsi que des producteurs nationaux renommés, sont présent à ce rendez-vous qui se veut un espace d’échanges entre amateurs et professionnels, et un forum de communication et de partage d’expériences.
«Ce Salon a pour objectifs d’accompagner les secteurs du chocolat et du café en plein essor, en faisant découvrir leur potentialité pour la mise sur pied d’un événement qui leur est dédié, et faire découvrir également au public et aux professionnels le savoir-faire des producteurs et des artisans», a t-il ajouté. Il a, entre autres, précisé que le Salon, dès sa première édition, a «conquis un public curieux, exigeant et intéressé». Cette satisfaction vient d’un professionnalisme et d’un long travail rigoureux de l’équipe de «Vision future» sous la houlette de son responsable, Mohamed Graia. Pour preuve, la 3e édition 2018 a enregistré pas moins de 100.000 visiteurs qui ont déambulé dans les dédales du Salon pour découvrir les mille et une saveurs de ces précieux produits, issus de matières premières nobles et exotiques. Mais, pour cette présente édition, les organisateurs  ambitionnent de «voir doubler le nombre». «Chocaf est une aventure empreinte d’amour et de passion pour le chocolat et le café. En un mot, c’est une aventure gourmande», nous précise M. Graia. Des spécialistes et des étudiants en hôtellerie et restauration prennent part à cette rencontre afin d’animer des conférences et des ateliers culinaires.
Des concours de petits chefs sont annoncés, notamment des concours professionnels des arts sucrés, et des séances de dégustation sont également proposées dans le cadre de ce rendez-vous, a-t-on encore indiqué. Entre autres, le Chocaf rendra hommage, également, lors de cette édition, à deux personnes mortes en 2019, en l’occurrence Rabah Rouane, fondateur de la première école internationale d’hôtellerie et restauration IHS Kouba, et Medjdoub Benbernou, formateur et maître boulanger.
Le Salon propose aussi différentes animations au niveau des stands des exposants, des cooking show et d’autres surprises sont également de la partie, pour le plaisir des visiteurs et mordus du chocolat et du café.
Kafia Ait Allouache

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions