samedi 19 septembre 2020 21:52:03

Journée nationale du commerçant : La Promotion du produit national une préoccupation majeure

L’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA) a fêté, hier, la Journée nationale du commerçant, célébrée le 28 janvier de chaque année, en présence de plusieurs responsables.

PUBLIE LE : 28-01-2020 | 23:00
Ph.:Wafa

L’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA) a fêté, hier, la Journée nationale du commerçant, célébrée le 28 janvier de chaque année, en présence de plusieurs responsables.

Le ministre délégué au Commerce extérieur auprès du ministère du Commerce, Bekkai Aissa, a indiqué que «le ministère de tutelle a ouvert des ateliers pour étudier l’ensemble des lois régissant l’activité commerciale, et ce en vue de mieux l’organiser».
Poursuivant ses propos, le ministre a révélé que «pas moins de 571 locaux commerciaux relevant du ministère sont inexploités». Dans cette droite ligne, M. Bekkai a demandé à ce que ces derniers le soient dans les plus brefs délais, notamment au niveau des nouvelles habitations, pour améliorer le cadre de vie de ces nouveaux habitants. Sur un autre registre, le même responsable a mis en exergue le fait que la promotion du produit national est l’une des premières préoccupations du commerce extérieur. «La promotion du produit algérien permettra d’exporter davantage», a-t-il fait savoir, avant d’annoncer la mise en place d’un autre atelier pour inculquer les bonnes pratiques commerciales via leur formation, et ce au niveau de la tutelle.
«Ces formations permettront de lutter contre les mauvaises pratiques et de créer un climat propice à l’activité», a-t-il souligné, avant d’indiquer que son département œuvre résolument pour développer la numérisation de l’ensemble des documents administratifs propres aux commerçants, à l’image des autorisations et autres dossiers.
«Nous travaillons pour que l’ensemble des documents soient numérisés, à l’image du registre du commerce électronique qui est à présent délivré en un jour», a-t-il noté, avant d’ajouter que cela a permis un gain de temps notoire et d’encourager fortement le développement du commerce.
À la fin de son intervention, le ministre a révélé qu’une stratégie s’étalant jusqu’en 2024 a été tracée pour développer le commerce extérieur comme secteur pourvoyeur de richesse à même de constituer une alternative aux hydrocarbures.
De son côté, le président de l’ANCA, El Hadj Tahar Boulenouar, a affirmé que dans le cadre de sa mandature actuelle (2020-2024), plusieurs objectifs ont été tracés, tels que la participation de son association à toutes discussions relatives aux systèmes des impôts. M. Boulenouar a, par ailleurs, annoncé la participation de l’ANCA dans la régulation des marchés et la participation dans la distribution dans les locaux commerciaux. «L’Association nationale des commerçants et artisans s’engage, entre autres, à participer à la promotion du produit national et à connecter le commerçant avec l’économie nationale», a-t-il, enfin, conclu.
Il convient de signaler qu’un vibrant hommage a été donné à la mémoire du chahid et commerçant Mustapha Chaouch. À cet effet, sa famille a été honorée. Pour rappel, lors d’une récente déclaration à la presse, le ministre du Commerce, M. Kamel Rezig, avait souligné que son département s’attelle actuellement à formuler des concepts régissant le domaine de l’exportation, avec l’élaboration du plan national d’exportation, en collaboration avec les opérateurs économiques qui bénéficieront du soutien et de l’accompagnement de l’État. Il avait également affirmé que «le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a veillé à la création d’un ministère délégué chargé du Commerce extérieur, dans l’objectif d’accompagner les investisseurs et leur permettre d’accéder aux marchés extérieurs».
Sami Kaïdi

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions