mardi 14 juillet 2020 14:49:21

Neuvième art : L’histoire de l’engagement polonais en Algérie racontée en BD

Le représentant diplomatique de la République de Pologne accrédité en Algérie, M. Sem Witold Spirydowic, a donné les noms des lauréats du concours d’une bande dessinée baptisée «Sur les traces de l’agent secret Rygor à Alger – souvenir de la mission de l’officier polonais Slowikowski en Algérie».

PUBLIE LE : 29-01-2020 | 0:00
Ph. : Billal

Les résultats du concours annoncés hier. 

Le représentant diplomatique de la République de Pologne accrédité en Algérie, M. Sem Witold Spirydowic, a donné les noms des lauréats du concours d’une bande dessinée baptisée «Sur les traces de l’agent secret Rygor à Alger – souvenir de la mission de l’officier polonais Slowikowski en Algérie».
Il s’agit de Mohamed Boudjellal (Oran) et de Mohamed Zakaria Rabhi (Djalfa), respectivement lauréats du deuxième et troisième prix du concours, alors que le premier prix a été décerné à Mahrez Si-Saber.
En effet, c’est lors d’une conférence de presse que le représentant diplomatique de la République de Pologne, M. Sem Witold Spirydowica, a dévoilé les noms des lauréats du concours lancé par l’ambassade de Pologne en étroite collaboration avec la direction du FIBDA.
Animée par l’ambassadeur de la République de Pologne, M. Sem Witold Spirydowic, aux côtés de Mme Dalila Nadjem, commissaire du Fibda, cette rencontre, qui s’est tenue hier à la salle Frantz-Fanon de l’OREF, a témoigné d’une forte présence des médias, ainsi qu’Ahmed Haroune et Mahfoud Aïder, membres du jury de ce concours.
Cette rencontre a été aussi une occasion pour annoncer le lancement d’une bande dessinée baptisée «Rygor… un super héros à Alger». Cette dernière est le fruit des efforts de Mahrez Si-Saber, titulaire de ce concours lancé à l’occasion de la 12e édition du festival international de la bande dessinée FIBDA-2019, placée sous le signe «Les supers héros à Alger».
Le projet, rappelle M. Sem Witold Spirydowic, était de publier, à l’occasion de la 80e commémoration du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, deux bandes dessinées sur le même personnage par deux artistes, dont l’un d’Algérie et le second de Pologne.
Lors de son intervention, M. Sem Witolds Pirydowic a fait savoir que Rygor «était une figure fascinante, un super héros qui a existé réellement», précisant qu’«il a accompli des missions quasi impossibles». «Espion des services secrets, le créateur de renseignement des alliés «Afrique du Nord» à Alger durant la Seconde Guerre mondiale», dit le diplomate, ajoutant que «ses rapports étaient à la base de l’opération «Torch», le débarquement des alliés en Afrique du Nord» sous le régime de Vichy en novembre 1942».
«Un épisode palpitant, mais méconnu de l’histoire, qui se déroulait sur la terre algérienne et qui est si romanesque et sensationnel que la fiction hollywoodienne», a-t-il précisé.
Le diplomate a mis en exergue, par ailleurs, les importants objectifs du concours. Il s’agissait de réaliser un projet polono-algérien relatant une histoire commune. Ce projet vise à rapprocher et à promouvoir la contribution des deux nations, dont «la victoire sur l’Allemagne nazie vers la jeunesse algérienne et polonaise», a-t-il précisé.
Dans le même ordre d’idées, il ajoute que «découvrir l’histoire de l’engagement des Polonais en Algérie pendant la Seconde Guerre mondiale visant à arrêter l’expansion du troisième Reich, des évènements historiques importants, mais méconnus». Découvrir et présenter aux touristes polonais, les lieux des activités d’un super héros polonais en Algérie, tout en apportant un éclairage sur un épisode historique méconnu de l’histoire mondiale, figure aussi dans les objectifs du projet polono-algérien.
M. Sem Witold Spirydowic a par ailleurs indiqué que «la BD de M. Mahrez Si-Saber est le fruit d’une coopération culturelle bilatérale polono-algérienne et nous permet de connaître un super héros polonais du point de vu algérien».
S’agissant du scénario de cette bande dessinée, le diplomate affirme que l’histoire est puisée du livre autobiographique de M. Stowikowski «Rygor», «les bandes dessinées publiées dans le cadre de ce projet, sont basées sur le livre autobiographique de M. Stowikowski», a-t-il dit, précisant que cela «apporte un nouvelle éclairage sur le film mythique de Michael Curtis, «Casablanca», qui utilise en fait l’histoire de l’espion polonais à Alger, mais il change l’identité  de Rygor qui est polonaise, ainsi que son lieu d’activité réelle, et ce durant la Seconde Guerre mondiale». «Une réalité que les scénaristes du film ignoraient, probablement», précise M. l’ambassadeur. De son côté, Mme Dalila Nadjem, commissaire du FIBDA, a affirmé que «le concours était destiné uniquement aux étudiants de l’École des beaux-arts à travers le territoire national».
Seulement dix participants ont répondu à l’appel de la direction du FIBDA et de l’ambassade de la République de Pologne. «C’était un délai très court, parce qu’il fallait réaliser une moyenne de vingt planches. L’objectif de ce concours, dit Mme Nadjem, est de finaliser le stade du projet et d’aller à la réalisation de l’album… c’est ce qui est fait.» 
Paru aux éditions Dalimen, « Rygor… un super-héros à Alger» est une bande dessinée, en noir et blanc, de 34 pages, signée Mahrez Si-Saber, et sera officiellement sortie pour la prochaine édition du FIBDA.
Sihem Oubraham

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions