mardi 18 fvrier 2020 00:05:17

La Cour Suprême examine le dossier Tahkout : Ouyahia, Ghoul et Yousfi auditionnés dans le fond

L’examen des affaires de corruption dans la filière du montage automobile se poursuit. L’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, ainsi que les ex-ministres de l’Industrie, Youcef Yousfi, et des Transports, Amar Ghoul, en détention provisoire, ont comparu de nouveau, hier, devant le parquet près la Cour suprême, dans le cadre de l’audition dans le fond de l’affaire de l’homme d’affaires, Mahieddine Tahkout, patron de Cima Motors.

PUBLIE LE : 21-01-2020 | 0:00
D.R

L’examen des affaires de corruption dans la filière du montage automobile se poursuit. L’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, ainsi que les ex-ministres de l’Industrie, Youcef Yousfi, et des Transports, Amar Ghoul, en détention provisoire, ont comparu de nouveau, hier, devant le parquet près la Cour suprême, dans le cadre de l’audition dans le fond de l’affaire de l’homme d’affaires, Mahieddine Tahkout, patron de Cima Motors.

Les deux anciens ministres se sont présentés dans la matinée, alors qu’Ahmed Ouyahia a comparu dans l’après-midi. Amar Ghoul a été mis en détention provisoire le 22 juillet dernier, par le conseiller magistrat instructeur. Il est mis en cause, selon le parquet général près la Cour suprême, pour octroi délibéré d'indus privilèges à autrui lors de la passation de marché en violation des dispositions législatives et réglementaires et abus de fonction délibéré par un agent public en violation des lois et réglementations. A noter que Ghoul est également poursuivi dans l'affaire Ali Haddad.
M. Yousef Yousfi a également été auditionné dans le cadre de cette affaire. Il a été placé sous mandat de dépôt le 17 juillet dernier par la même juridiction. Il est poursuivi pour octroi d'indus avantages lors de passation de marchés publics et de contrats en violation des dispositions législatives, abus de fonction, dilapidation de deniers publics, conflit d'intérêts et corruption lors de la conclusion des marchés publics», selon la même source. De même pour Ahmed Ouyahia. Le conseiller magistrat instructeur a retenu cinq chefs d’accusations contre lui, à savoir l’octroi d’indus avantages dans les marchés et contrats publics, dilapidation de deniers publics, abus de fonction et conflit d’intérêt et corruption dans l’octroi des marchés publics.
En outre, d’anciens ministres ont été aussi auditionnés dans le fond de cette affaire au mois de décembre dernier. Il s’agit des ex-ministres de l’Industrie, Bedda Mahdjoub, du Commerce, Amara Benyounes, et des Transport, Abdelghani Zaâlane, tous en détention provisoire.
D’ex-hauts responsables sont également mis en cause. Il s’agit entre autres, de Abdelkader Benmessaoud, ex-ministre du Tourisme en sa qualité de wali de Tissemsilt lors des faits, remis en liberté, Abdessalem Bouchouareb, ancien ministre de l'Industrie, en fuite, Abdelkader Zoukh, ex-wali d'Alger, placé sous contrôle judiciaire, Sif El Islam Louh, wali de Saida en exercice, Djeloul Boukerbila, ex-wali de Saida, Abdellah Benmansour, ex wali d'El Bayadh, Mohamed Djamel Khenfar, ex- wali d'El Bayadh et Fouzi Benhocine, ex-wali de Chlef et Skikda.
Le parquet près le tribunal de Sidi M’Hamed a mis en cause Tahkout Mahieddine, son fils et deux de ses frères, outre 38 fonctionnaires de différentes administrations publiques et services ministériels et 3 salariés d'entreprises appartenant à Tahkout. Six personnes morales sont également accusées. Il s’agit d'entreprises en lien avec les activités du principal suspect. Le juge instruction a décidé de placer 19 suspects en détention provisoire, 7 sous contrôle judiciaire et de remettre 19 en liberté. Selon le parquet prés le tribunal, les charges retenues contre ces personnes sont le blanchiment d'argent, le transfert de biens obtenus par des faits de corruption à l'effet d'en dissimuler la source illicite dans le cadre d'un groupe criminel, la dilapidation de deniers publics et l’abus de pouvoir volontaire à l'effet d’accorder d'indus privilèges .
    Neila Benrahal

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions