vendredi 28 fvrier 2020 11:00:53

COSOB : Suspension des négociations sur le titre NCA Rouiba

Un projet de retrait-radiation devrait être soumis prochainement à l’examen de la COSOB et de la Société de Gestion de la Bourse des Valeurs d’Alger (SGBV).

PUBLIE LE : 19-01-2020 | 0:00
D.R

 La Commission d'organisation et de surveillance des opérations de Bourse (COSOB) vient d’annoncer la suspension des négociations sur le titre NCA Rouiba, lors de la séance d’aujourd’hui. La décision de la Cosob est justifiée par cette nécessité «de préservation des intérêts des investisseurs en Bourse, et par souci de vouloir assurer la diffusion la plus large possible des informations publiées par NCA Rouiba auprès de ses actionnaires, notamment les petits porteurs». La Commission précise également que «les négociations reprendront, normalement, lors de la séance du mardi 21 janvier 2020». Cette démarche de la Cosob fait suite à l’initiative de NCA Rouiba relative à un protocole d’investissement signé avec le Groupe Brasseries Internationales Holding –BIH-, annoncé précédemment dans un communiqué rendu public, et ce dans le cadre du plan de sauvetage de la société NCA Rouiba.
Dans le cadre de cette démarche, NCA Rouiba vient de faire part, à travers deux communiqués, de l’approbation, par l’assemblée générale extraordinaire, tenue le 15 janvier 2020, «de la continuité de l’exploitation de NCA Rouiba,» ainsi que des principaux points du projet d’adossement de la société NCA Rouiba au groupe BIH tel que annoncé le 30 décembre dernier. La société, dont les actions sont cotées à la Bourse des Valeurs d’Alger, a également confirmé la volonté des actionnaires de prendre part au redressement de l’entreprise NCA ROUIBA. «Cet accord a pour objet, notamment de sécuriser un apport de fonds propres de la part du groupe BIH par augmentation de capital de NCA ROUIBA et faire face aux difficultés financières actuelles» que traverses actuellement la société. Aussi, les parties liées par l’accord «entendent se coordonner pour mener une politique commune à l’égard de la Société dans les mois qui viennent, à travers notamment une étroite concertation dans la conduite des affaires de NCA ROUIBA nécessaire à la mise en œuvre du plan d’adossement». Rappelons que la mise en œuvre de l’accord du 30 décembre 2019 a été inaugurée par «un financement d’urgence en faveur de NCA ROUIBA avec le soutien du groupe BIH, pour un montant de 945 millions de dinars» devant être «rapidement accompagné d’une modification de la gouvernance de NCA ROUIBA pour lui assurer le soutien managérial et opérationnel nécessaire». Les responsables de la société indiquent que «ce financement d’urgence serait ultérieurement complété par une augmentation de capital de NCA ROUIBA d’un montant significatif réservée à BIH, et aux termes de laquelle BIH deviendrait le nouvel actionnaire majoritaire de long terme de NCA ROUIBA». On annonce, dans le même ordre, qu’un «projet d’offre publique de retrait (OPR) de NCA ROUIBA serait envisagé et qui serait suivie d’une radiation des actions de NCA ROUIBA de la Bourse des Valeurs d’Alger». Cette opération, «qui est prévue pour intervenir avant l’augmentation de capital susvisée, est une étape du plan d’adossement dont la mise en œuvre est nécessaire à la sauvegarde et au redressement de NCA ROUIBA». Ce projet de retrait-radiation devrait être soumis prochainement à l’examen de la Commission d’Organisation et de Surveillance des Opérations de Bourse (COSOB) et de la Société de Gestion de la Bourse des Valeurs d’Alger (SGBV), font savoir les responsables de NCA Rouiba.
    D. Akila

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions