mardi 18 fvrier 2020 00:02:18

Le ministre de la Communication visite le siège de l’APS : Consacrer l’importance du rôle de l’information

M. Belhimer a rendu hommage au défunt Abdelkrim Hamada, ancien journaliste de l’agence, dont la salle de conférences portera le nom.

PUBLIE LE : 16-01-2020 | 17:00
D.R
Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer s'est rendu jeudi au siège de l'Agence Algérie presse service (APS) où il a visité ses différents services et s'est enquis des conditions de travail des journalistes, il a rendu à cette occasion hommage au défunt Abdelkrim Hamada, ancien journaliste de l'APS.
Dans son allocution ,M. Belhimer a rendu hommage à l'un des fils loyaux de l'Agence, Abdelkrim Hamada, affirmant que «par sa compétence et son dévouement, le défunt a marqué de son empreinte la profession, en tant que journaliste responsable au sein de l'Agence à l'intérieur et à l'extérieur du pays mais aussi en tant que responsable syndical qui a su défendre les droits des travailleurs de l'APS».
«La dépouille du défunt devait arriver hier à Alger qui sera inhumé aujourd’hui au cimetière d'El-Kettar» a-t-il fait savoir. «Je suis convaincu que cette agence qui compte de nombreux journalistes émérites s'acquittera, avec une plus grande maturité et un haut professionnalisme, de sa mission d'information en vue de relever les défis imposés par l'évolution positive que connaît le pays», a ajouté le ministre.
A cet effet, il a félicité les journalistes et les travailleurs de l'agence pour «leurs efforts précieux et appréciables», tout en les encourageant à «contribuer à la consécration de l'importance du rôle de l'information, réaffirmé par le président de la République, notamment dans le sixième point de ses 54 engagements» au sein de son programme électoral, et en les appelant, «chacun dans son poste», à œuvrer à la concrétisation de ces engagements «dans les plus brefs délais et avec l'efficacité requise».
Le ministre a appelé à «une forte participation et contribution aux ateliers de travail que le secteur compte lancer pour la promotion de la profession et l'amélioration des conditions des travailleurs, en insistant sur le respect de l'éthique professionnelle et le passage vers le tout numérique». L'APS a décidé de baptiser sa salle des conférences du nom du défunt Hamada, en reconnaissance «de son parcours professionnel, son professionnalisme et son militantisme syndical, outre ses valeurs humaines et ses hautes qualités morales». 
Les autres salles de rédaction seront également baptisées des noms des anciens journalistes de l'APS, a affirmé le directeur de l'information de l'APS, Mustapha Ait Mouhoub.
Abdelkrim Hamada décédé samedi dernier à Paris à l'âge de 71 ans, des suites d'une longue maladie, a intégré l'agence nationale de presse en 1974, et travaillé au sein de différents services, avant d'occuper les postes de directeur adjoint de l'information et de directeur général adjoint.
Il a également été correspondant de l'APS à Dakar et à Paris.
Natif de la Casbah et fils du chahid Mohamed Hamada, le regretté a aussi défendu les droits des travailleurs en tant que responsable syndical au sein de l'agence.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions