samedi 18 janvier 2020 14:20:23

Lutte contre la corruption : enquêtes internes à Algérie-Télécom

Dans le cadre des engagements du président de la République et celle du gouvernement de Abdelaziz Djerad, le président directeur général d’Algérie-Telecom (AT), Anouar Benabdelouahed, vient de lancer une campagne de lutte contre la corruption de sein de son groupe.

PUBLIE LE : 14-01-2020 | 0:00
D.R

Dans le cadre des engagements du président de la République et celle du gouvernement de Abdelaziz Djerad, le président directeur général d’Algérie-Telecom (AT), Anouar Benabdelouahed, vient de lancer une campagne de lutte contre la corruption de sein de son groupe.
Selon une source sûre au sein de l’opérateur historique, Anouar Benabdelouahed a entamé dès sa prise de fonction une chasse aux sorcières en prenant de nombreuses mesures à travers des directives stipulant la suspension et la poursuite juridique de toutes personne impliquée dans des affaires suspectes, basées sur le favoritisme, le clientélisme et la concession de marché ou de projets de manière illégale. Pour éradiquer le fléau de la corruption, qui cause un grand préjudices financier mais aussi moral à l’ entreprise qui a, pourtant, réussi ces dernières années à se remettre sur pied financièrement, le PDG d’AT a décidé de déclarer la «guerre» à toutes personnes qui a recours à la corruption sous ses différentes formes, en ordonnant l’ouverture d’investigations à l’échelle nationale et au sein même de la direction générale.
Notre source assure, à cette occasion, que de nombreux cadres d’AT sont en ce moment sous le coup d’une enquête pour faire la lumière sur certaines transactions et opérations financières. Dans le cas où des preuves de corruption sont trouvées, le patron d’Algérie Télécom transmettra les dossiers à la justice. «Toute personne concernée par des pratiques de corruption devra rendre des comptes devant l’entreprise et la justice», précise notre source qui indique que M. Benabdelouahed est «plus que jamais déterminé à mettre fin à la corruption» qui a fortement ébranlée l’image et la crédibilité de l’entreprise ces dernières années.
Ces pratiques en question, affirme la même source, ont permis à des entreprises de bénéficier de parts de marchés d’une manière illégale en contrepartie d’avantages octroyés à des cadres d’Algérie Télécom. Le PDG d’Algérie Telecom procédera également à l’ouverture de plusieurs dossiers au niveau des différentes directions opérationnelles et de la direction générale afin d’éradiquer ce genre de pratiques.  À ce propos, plusieurs affaires sont entre les mains de la justice suite au dépôt de plaintes émises par Algérie Télécom au niveau des différents tribunaux. Les affaires les plus douteuses concernent la direction opérationnelle d’Algérie Telecom des wilayas de Ghardaïa et de Tamanrasset où des cadres supérieurs ont été suspendus suites aux investigations.
Pour rappel, plusieurs dossiers de corruption au sein d’Algérie Télécom ont été transmis la justice. Il s’agit, notamment de contrats où il est question de surfacturation, de fraude et de rétro-commissions empochées par des partenaires nationaux.
    Mohamed Mendaci
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions