samedi 18 janvier 2020 14:16:56

Exposition de peintures, de l’artiste peintre Karim Sergoua : Sous le signe de l’héritage ancestral

La villa Dar Abdellatif a ouvert ses portes, depuis hier, sur une exposition de l’artiste-peintre Karim Sergoua sous l’intitulé «Héritage ancestral».

PUBLIE LE : 14-01-2020 | 0:00
D.R

La villa Dar Abdellatif a ouvert ses portes, depuis  hier, sur une exposition de l’artiste-peintre Karim Sergoua sous l’intitulé «Héritage ancestral». Cet artiste-plasticien aux expériences multiples, diplômé de L’École nationale des Beaux-arts d’Alger, a présenté une exposition dans un style à la fois contemporain, et baignée d’influences amazigh es ; une identité visuelle propre à lui, avec laquelle il a contribué aux activités de la célébration du nouvel An amazigh, Yennayer 2970, organisé par l’Agence algérienne de rayonnement culturel (AARC), à la villa Dar Abdeltif.  Ainsi, durant une semaine, les amoureux du 3e art auront l’occasion d’admirer les œuvres de cet artiste qualifié par l’écrivain et critique d’art, Jaoudet Gassouma, d’homme hors du temps, un seul nom, un seul prénom et la magie d’un art qui accompagne indéfiniment ce derviche coloriste.
Né le 21 mars 1960, Karim Sergoua est diplômé de l'École nationale des Beaux-arts d'Alger en 1985 en communication visuelle, et de l'École supérieure des Beaux-arts d'Alger en peinture. Attiré par l'art contemporain, il ne se lasse jamais d’explorer de nouvelles pistes artistiques.
Lors de cet exposition, qui durera jusqu'au 18 janvier prochain, le symbole berbère et africain est omniprésent dans les œuvres présentées. Il précise à ce sujet que l’Algérie, et l’Afrique d’une manière générale «est le continent le plus riche de par sa culture, ses traditions et son patrimoine». «Je ne vois pas pourquoi quand un artiste comme Picasso, lorqu’il voyage en Afrique et ramène des choses avec lui (pierre,...) et les exploitent pour ces peintures, on est tous émerveillé. Pourtant ce sont des choses qui nous appartiennent et nous avons la priorité. Notre pays est riche. On doit faire sortir cette richesse et la faire connaitre», précise-t-il. Dans un style recherché, invitant à la réflexion, le peintre propose une série d'œuvres où le trait, toujours masqué par une épaisse couche de blanc, est à peine suggéré au visiteur pour exprimer des émotions et des idées souvent liées à l'innocence, la purification et la méditation. Son travail ne se limite pas au tableau de peinture, bien au contraire, il élargit son champ d’activité en diversifiant les supports, en proposant quelques travaux réalisés sur le bois de récupération, à l'image de portraits abstraits entourés de clous dorés ou encore «les dos courbés», réalisé sur des planches. Ces planches retracent une partie de sa vie comme il l’explique. A vrai dire, en voyant ces tableaux et en suivant ses explications, on a l’impression que c’est bien un homme hors du temps. Il adopte le chiffre «sept» pour tout ce qui le charge de messagerie intemporelle : sept remparts, sept dormants, sept merveilles du monde, sept cieux, sept âmes…et sept techniques diverses pour un artiste qui, au-delà du temps, maintient intacte son amour pour ses ancêtres. Ainsi, on remarque également, que plusieurs toiles renvoient directement à l'art rupestre par la palette de couleurs terre, les fonds sombres et le trait naïf en blanc reproduisant les formes humaines de cet art préhistorique. L'artiste propose également deux sculptures faites de céramique et de fer forgé portant des symboles évoquant le tatouage, ainsi qu'une sculpture inspirée de l'attrape-rêve nord-américain, ornée de petites pièces d’une mosaïque. Il a par ailleurs choisi de clôturer sa collection d’une quinzaine de tableaux par celui qui donne un avant-goût de sa prochaine exposition qui sera dédiée aux événements que connait le pays depuis le 22 février 2019.
K. A. A.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions