samedi 18 janvier 2020 14:26:46

Une importante délégation libyenne a effectué une visite à Alger

«Une bonne nouvelle» pour le MAE italien

PUBLIE LE : 13-01-2020 | 0:00
D.R

Une délégation libyenne conduite par Abdessalem Al Badri a effectué samedi un déplacement à Alger et a eu des entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, et de hauts responsables algériens, a déclaré à l'APS le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif. Les discussions ont porté sur «la situation prévalant en Libye et l'examen des voies et moyens de dépasser pacifiquement la crise, loin des violences et toutes tentatives visant à imposer des solutions par la force militaire et la guerre», a précisé M. Benali Cherif.  «La visite de la délégation libyenne s'inscrit dans le cadre des efforts de l'Algérie visant le rapprochement des vues entre les différentes composantes et parties libyennes pour renouer avec le dialogue inclusif et parvenir, ainsi, à une solution pacifique garantissant la souveraineté et l'unité de ce pays voisin et frère, dans le cadre de la sécurité et la stabilité, loin de toute ingérence étrangère», a-t-il ajouté. Dans ce cadre, le porte-parole du MAE a rappelé les efforts constants déployés par l'Algérie au plus haut niveau, «à travers le maintien des contacts avec l'ensemble des frères et bonnes volontés en Libye afin de faire prévaloir la sagesse et l'adhésion au processus de dialogue politique inclusif, seul à même de permettre à la Libye de sortir de cette crise, qui n'a que trop duré».

---------------------------

L’Algérie appelle à la reprise rapide du dialogue

L'Algérie a salué hier le cessez-le feu en Libye, appelant toutes les composantes libyennes à son respect et à la reprise rapide du processus de dialogue national inclusif, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.  «L'Algérie salue le cessez-le feu en Libye et appelle toutes les composantes libyennes et les différentes parties à son respect et à la reprise rapide du processus de dialogue national inclusif pour parvenir à une solution politique pacifique tenant compte de l'intérêt supérieur de la Libye et de son peuple frère», souligne le communiqué. L'Algérie rappelle, dans ce cadre, «sa position constante en faveur d'un règlement politique pacifique via un dialogue libo-libyen» et réitère son appel à toutes les parties à «faire prévaloir la sagesse et le dialogue pour sortir ce pays frère et voisin de la crise qu'il traverse et qui ne cesse de menacer la stabilité des pays voisins et de la région toute entière», ajoute la même source.
L'Algérie réaffirme, par ailleurs, qu'elle «poursuivra ses efforts en faveur d'une solution politique pacifique garantissant l'unité et la souveraineté du peuple libyen dans le cadre de la paix et de la stabilité, loin de toute ingérence étrangère, qui n'a fait qu'aggraver la situation et torpiller les efforts de règlement à travers le dialogue», conclut le communiqué.

---------------------------

«Une bonne nouvelle» pour le MAE italien

Le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, a salué hier l'annonce d'un cessez-le-feu par les protagonistes de la crise en Libye, y voyant «une bonne nouvelle» à même de créer «un espace pour plus de dialogue». La paix en Libye est «une question de sécurité nationale» pour l'Italie, a écrit sur Facebook Luigi Di Maio, après que les deux parties belligérantes en Libye ont annoncé un cessez-le-feu. L'annonce de la trêve en Libye «est une bonne nouvelle, car elle crée un espace pour plus de dialogue», a indiqué M. Di Maio. «Inclure tous les acteurs de cette guerre, les réunir autour d'une table, c'est plus important que jamais, en vue d'atteindre la stabilité dans le pays et dans la région», a poursuivi le ministre.   
Pour sa part, le Premier ministre italien Giuseppe Conte a également salué la décision d'un cessez-le-feu en Libye. «Les forces du maréchal Khalifa Haftar ont accepté le cessez-le-feu ; c'est la première étape de la recherche d'une solution politique», a écrit dimanche sur Twitter M. Conte. «Il y a encore un long chemin à parcourir, mais c'est la bonne direction», a-t-il ajouté.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions