dimanche 12 juillet 2020 17:24:53

Yennayer 2970 , Sétif : Sous le signe du partage et de la solidarité

C’est sous le signe de l’espoir et du partage qu’a été fêté cette année Yennayer, célébré depuis de longues années dans ces contrées montagneuses du Sud et du Nord de la wilaya de Sétif où les populations ont tenu à mettre en exergue ces traditions millénaires de l’Algérie.

PUBLIE LE : 13-01-2020 | 0:00
D.R

C’est sous le signe de l’espoir et du partage qu’a été fêté cette année Yennayer, célébré depuis de longues années dans ces contrées montagneuses du Sud et du Nord de la wilaya de Sétif où les populations ont tenu à mettre en exergue ces traditions millénaires de l’Algérie.  
De Guenzet à Beni Azziz, en passant par les zones montagneuses de Beni Ourtilene, Bouandas, Hamam Guergour, Hamma Boutaleb, pour ne citer que ces localités, la fête  est célébrée dans le faste d’une convivialité familiale autour d’Imensi n’ Yennayer.   Cette  richesse est sans cesse marquée par une solidarité consolidée par des vœux de prospérité, présage d’une récolte abondante au terme de la saison des labours.  
Si partout dans les foyers des zones montagneuses les familles se regroupent pour partager un succulent couscous au poulet, préparé par les mains expertes des vieilles fières, le chef-lieu de wilaya n’est pas resté en marge pour célébrer Yennayer dans un esprit de partage et de solidarité.
A travers un programme riche et varié, élaboré par le secteur de la culture, Yennayer  a été célébré depuis le 8 janvier, et ce, jusqu’au 14, par une imposante exposition à la maison de la culture Houari-Boumediene. Une initiative qui permet aux visiteurs de  prendre connaissance de ce patrimoine millénaire et vivre un voyage à travers le temps. Le programme est agrémentée par un concours du meilleur plat traditionnel—même si ces sublimes senteurs d’antan n’étaient pas là—,  ainsi que par la projection de l’œuvre cinématographique de Azzedine Meddour La montagne de Baya, qui a attiré un large public à la veille de l’ouverture officielle de cet événement, marqué hier par la présence du wali, Mohamed Belkateb, des autorités locales et de nombreux invités. Un moment fort, à l’issue duquel plusieurs troupes folkloriques se sont relayées, avant de dévoiler le nom de l’infrastructure en langue amazighe. La visite de l’exposition atteste de la richesse de ce patrimoine, consolidé par des ateliers d’écriture en Tifinagh, de calligraphie arabe, une soirée artistique et un défilé de mode consacré à l’habit traditionnel amazigh en symbiose avec des voix du patrimoine sétifien et chaoui.
Un programme qui a suscité l’adhésion d’un nombreux public, notamment lors de la soirée animée par la chanteuse kabyle Cyrta, la remise des récompenses aux lauréats des nombreux concours initiés à cette occasion et toutes ces interventions académiques et témoignages sur la célébration de Yennayer dans la région de Sétif.                                                                                                             
F. Zoghbi 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions