samedi 18 janvier 2020 14:21:32

Jeux méditerranéens-2021 : Oran se prépare à l'événement

Tourisme : Une opportunité pour promouvoir la destination Algérie

PUBLIE LE : 12-01-2020 | 0:00
D.R

Réalisé par : Amel Saher

Oran considérée déjà comme la première destination touristique du pays, veut profiter et tirer le maximum de profit d’organisation de cette manifestation pour développer son tourisme, ses infrastructures d’accueil et de loisir et renforcer son parc hôtelier.
Selon les chiffres officiels, le parc hôtelier de la wilaya d’Oran va être renforcé de 25.000 lits au courant des deux prochaines années, ce qui va porter ce nombre à 50. 000 unités. L’on indique aussi le lancement de 150 projets de constructions d’hôtels qui devront être réceptionnés progressivement d’ici l’année de 2021. A en croire les responsables locaux, les structures qui seront réceptionnées répondent aux normes internationales ce qui va faire d’Oran « un vrai pôle touristiques et attractif des investissements nationaux et « étrangers ». Dans ce même registre, Oran a réceptionné l’été dernier,un village touristique dans la localité de Cristel qui dispose du plus grand parc aquatique du pays. Ces nouveaux établissements s’ajouteront aux 9 réceptionnés l’année dernière à la faveur de l’ouverture de la saison estivale répartis sur trois catégories, 5, 4 et 3 étoiles et totalisent une capacité d’accueil de 703 nouveaux lits la capacité d’accueil. Les nouvelles infrastructures en construction doteront le parc hôtelier d’Oran de 15.000 lits. L’on annonce, aussi, la livraison d’autres hôtels durant le premier semestre 2020. La grande partie des projets restants devra être opérationnelle à l’approche de l’ouverture de jeux Méditerranéens de 2021.
Dans cette même perspective, Oran devra réceptionner son premier village-club touristique.
Il s’agit de Kristel Club. Le projet est en cours de construction sur une superficie de 10 ha, en contrebas de la montagne des Lions à l’est de la wilaya.  Il comprend la réalisation de deux hôtels 5 et 4 étoiles pour 550 chambres, des bungalows, un aquarium, des espaces verts et de détente et une marina pour accueillir des dizaines de bateaux, un centre de thalassothérapie et d’autres équipements de haut standing. Les gros œuvres ont été confiés à une entreprise chinoise, et les travaux d’aménagement et de finition devront être assurés par des Espagnols.
En matière d’hôtellerie, la wilaya d’Oran dispose d’une capacité d’accueil estimée actuellement à 15.000 lits, et celle-ci devra passer à près de 26.000 l’année prochaine. Les projets lancés dans le secteur qui seront réceptionnés dans les deux années à venir devront générer près de 10.000 postes d’emploi, selon les autorités locales.
 Le bus touristique « Oran city Tour » déjà très sollicité
Toujours dans le registre des actions visant à développer la destination touristique et culturelle d’Oran en perspectives des jeux méditerranéens en partenariat avec l’ONAT, le premier bus touristique "Oran city tour" est opérationnel depuis le 10 décembre dernier. Cet équipement de transport, propose aux hôtes et aux habitants, d’Oran un parcours touristique de 3 heures, durant lesquelles, il sillonne les plus importants sites er monuments historiques d'Oran.
A. S.

------------------------------

Une vitrine de l’élite sportive

Annoncée en grande pompe en août 2015, l’organisation à Oran des Jeux méditerranéens 2021 est à moins de 600 jours. Cet évènement, premier du genre à Oran et deuxième en Algérie, fait porter à la deuxième ville du pays mais, surtout, aux gestionnaires de ce dossier, la lourde responsabilité de sa réussite. Un enjeu qui, au-delà de sa contribution à la consécration d’une vraie stratégie nationale visant à faire de l’Algérie un pôle du sport international par excellence dans de nombreuses disciplines, pourrait nourrir les ambitions de concurrence d’autres villes à se porter candidates pour abriter d’autres manifestations régionales. Ainsi et depuis l’annonce officielle d’«Oran ville hôte des JM2021», l’Etat a mis le paquet en mobilisant de grands moyens pour honorer ses engagements vis-à-vis de la communauté sportive internationale et, par conséquent, réussir le grand rendez-vous dans les meilleures conditions possibles.
Il n’est pas inutile de rappeler, ici, qu’Oran a été choisie pour accueillir cette grande manifestation parce qu’elle est déjà dotée d’importantes infrastructures sportives et a bénéficié d’autres projets d’envergure dans le secteur, dont le complexe olympique de Belgaïd, qui va accueillir l’essentiel des compétitions, ainsi que de nombreuses opérations de mise à niveau des structures existantes qui vont renforcer son parc sportif. Dans ce focus, nous revenons sur les plus importants chantiers et actions lancés dans le cadre des préparatifs des JM2021 dans les différents secteurs. A ce propos, l’ancien nageur international, Salim Iles, directeur général des Jeux méditerranéens d'Oran 2021, nommé en août 2019, fait une évaluation concrète sur l’état de préparatifs de cette manifestation, dans un entretien accordé à El Moudjahid.

------------------------------

En prévision du rendez-vous
Recrutement de plus de 6.000 volontaires

Plus de 6.000 jeunes volontaires des deux sexes et de différentes wilayas du pays seront recrutés au titre de la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM), qui se tiendra à Oran du 25 juin au 5 juillet 2021, a-t-on appris samedi à Bechar auprès du responsable du service de la commission presse, information et communication des JM.
"Nous allons procéder au recrutement de jeunes volontaires issus des différentes wilayas du pays pour prendre part à l’organisation et au déroulement de cet événement sportif régional que notre pays accueillera pour la deuxième fois,  après 46 ans du déroulement de la 7e édition des JM  à Alger (23 août - 6 septembre 1975)", a déclaré à l’APS Ameri Amine, et ce, après le coup d’envoi de la caravane sportive et touristique pour la promotion des JM auprès des populations des différentes villes du pays.
"La caravane mobile, dont le départ a eu lieu vendredi matin de la ville d’Oran, sillonnera durant son parcours les villes et villages du pays pour faire la promotion de cet événement sportif international auquel prendront part les athlètes de 26 pays du pourtour méditerranéen, et ce, dans 24 disciplines sportives", a signalé M. Ameri.
"Plusieurs membres du comité d’organisation de ces jeux animent cette caravane mobile composée de voitures d’anciens modèle, dans le but de créer de l’animation durant tout le parcours et des arrêts de la caravane dans les places publiques des villes et villages", a ajouté le responsable.
"Actuellement nous avons formé 1.000 jeunes volontaires pour les besoins de ces jeux, et ce, au titre du programme d'activité du comité d'organisation de ces jeux", a-t-il précisé.
"Dirigée par le directeur général du comité d’organisation de ces jeux, Salim Iles, en coordination avec la commission d'hébergement et de restauration, la commission du protocole et d'accréditation, la commission de la communication et la commission de la formation et du volontariat, la caravane poursuivra sa campagne de sensibilisation sur le volontariat à ces jeux à Taghit (97 km au sud de Bechar), en marge du Triathlon Afrique du Nord qui se déroule à Taghit du 11 au 13 janvier 2020, avec la participation d'une centaine d'athlètes venant de différents pays et faisant principalement partie de l'Association internationale de l'aviron", a expliqué M. Ameri.
"Le déplacement des membres du comité d’organisation des Jeux méditerranéens (COJM) s'inscrit aussi dans le cadre des objectifs du comité international de ces jeux, visant essentiellement la sensibilisation d'un maximum de volontaires hors wilaya sur l'importance de la solidarité, de la tolérance, de la paix, de la lutte contre le racisme ainsi que sur le l'importance de  développer le principe de la citoyenneté", a-t-il indiqué.
"L’un des objectifs du COJM consiste à sensibiliser un maximum de jeunes volontaires appartenant aux différentes wilayas du Sud du pays, conformément au calendrier de sensibilisation sur ces jeux, et ce, dans le cadre la stratégie du COJM, qui correspond aux orientations du ministère de la Jeunesse et des Sports ainsi qu'à celles du gouvernement et de l'Etat algérien", a fait savoir M. Ameri.

------------------------------

Palais des sports
La rénovation  atteint sa dernière étape

Les travaux de rénovation et de mise à niveau du Palais des sports "Hammou-Boutelilis" d'Oran touchent à leur fin pour que le chantier soit livré avant la fin du premier semestre de l’année en cours, a-t-on appris de la direction de cette infrastructure. La plupart des opérations engagées ont été achevées en attendant de passer au dernier lot inscrit dans le projet de réaménagement, à savoir, la pose d’un nouveau parquet et l’installation de tribunes amovibles, ainsi que 37 caméras de surveillance, a précisé la même source.
La direction du Palais des sports s’est déclarée "satisfaite" de la qualité des travaux réalisés jusque-là, et qui ont touché, entre autres, l’étanchéité, la façade et les vestiaires.
Il s’agit de la plus grande opération de rénovation que subit cet important équipement sportif depuis sa construction en 1960, et pour laquelle une enveloppe financière avoisinant les 300 millions DA a été débloquée. Elle a été décidée en prévision des jeux méditerranéens prévus à Oran en 2021, rappelle-t-on. La dernière fois que le Palais des sports a été rénové remonte à l’an 2002. Ce site a abrité plusieurs compétitions internationales, comme la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe de handball en 1988, le championnat du monde masculin de volley-ball des moins de 19 ans en 2005 et les matchs de barrage qualificatifs pour le Grand prix mondial du volley-ball en 2012, pour ne citer que ces épreuves. D'une capacité d'accueil de 6.000 places, cette salle omnisports est programmée pour accueillir les matchs de basket-ball lors de la 19e édition des jeux méditerranéens programmés du 25 juin au 5 juillet 2021, souligne-t-on de même source. Outre cette salle omnisports, pas moins de six autres infrastructures sportives d’Oran font l’objet actuellement de travaux de rénovation en prévision du rendez-vous méditerranéen. L'opération reviendra à quelque 1,94 milliard DA, selon les estimations de la Direction locale de la jeunesse et des sports. Oran s'apprête également à réceptionner un complexe sportif d'envergure composé, entre autres, d'un stade de football de 40.000 places, d'une salle omnisports de 6.000 places, d'un complexe nautique contenant deux piscines olympiques et une troisième semi-olympique, ainsi qu'un stade d'athlétisme de 4200 places.

------------------------------

Cadre de vie
Les immeubles aux couleurs de la méditerranée

A l’approche du grand rendez-vous, le centre- ville d’Oran se met aux couleurs de la Méditerranée. En effet, dans le cadre de la grande opération de ravalement et de peinture des immeubles en blanc et bleu, lancée par la direction du logement, plusieurs bâtiments situés sur le boulevard de l’ALN ont été récemment réceptionnés.  Le taux des travaux a atteint plus de 80%, selon une source locale du secteur. Cette dernière a fait savoir que six entreprises ont été désignées pour assurer les travaux de ravalement des façades de 15 immeubles des principales artères de la ville.
Dans le quartier 870 logements à Yaghmouracen, l’opération a dépassé un taux d’avancement de 90% après avoir sélectionné quatre entreprises pour assurer l’opération dont ont bénéficié dix immeubles, a-t-on indiqué. Parallèlement à cela, les services de la direction du logement en coordination avec leurs homologues de l’OPGI ont lancé une opération de réparation et de maintenance des ascenseurs des très hautes tours en panne depuis des années, notamment celles du centre-ville. Une source responsable a précisé, à ce propos, qu’une première opération de réparation a été réalisée et livrée récemment. Elle a bénéficié aux tours de la cité Dar El Hayat qui comptent 14 étages et dont les ascenseurs sont en panne depuis 15 années. Les travaux de maintenance et de réparation ont coûté 1,2 centimes et ont touché six ascenseurs. La deuxième opération devrait toucher les immeubles de la cité Mouloud Feraoune de 15 étages situés aussi à Oran et dont les ascenseurs sont en panne depuis 20 ans. Le financement de ces travaux sera assuré par la taxe d’habitation payée par les citoyens, a-t-on indiqué. Concernant le problème des pannes d’ascenseur qui empoisonnent le quotidien des habitants de certaines anciennes cités, des activistes du mouvement associatif avaient proposé certaines solutions dont une forme de partenariat avec les fournisseurs pour remettre en marche, ensuite gérer les ascenseurs des anciennes tours de l’époque coloniale en panne et abandonnés depuis des lustres, ce qui a contraint certains habitants à ne sortir, parfois, qu’une seule fois par semaine . Pour les plus âgés d’entre eux, ce problème prend une allure dramatique. Par ailleurs , concernant l’immense chantier de réhabilitation du patrimoine immobilier représentant une grande valeur architecturale et à l’arrêt depuis plus d’une année, l’on croit savoir qu’il sera bientôt relancé. Depuis 2012, l’ambitieux programme de rénovation du patrimoine immobilier à haute valeur architecturale menée par l’OPGI, engendre une refonte en profondeur du centre-ville, contribuant ainsi à changer son image, à l’embellir et à lui donner plus d’attractivité. En effet, même si le programme tâtonne pour des raisons liées à la crise financière, il n’empêche que de nombreux chantiers ont été livrés, précisément sur le boulevard Maâta, la rue Larbi Ben M’hidi et le boulevard de la Soummam. Le résultat de la rénovation et de la restauration de certains immeubles est juste spectaculaire. Il faut dire que certains immeubles du centre-ville sont, en effet, des joyaux architecturaux qui suscitent émerveillement et curiosité. Malheureusement, leur entretien n'a pas été pris en charge et des décennies après, ce patrimoine immobilier s'est gravement dégradé et les façades de certains édifices ont subi des métamorphoses ,parfois hideuses, d’où le lancement par le gouvernement d’un vaste programme de réhabilitation de 600 immeubles à Oran ,dont une centaine centre- ville. Cette opération a bénéficié initialement d’un budget global de 750 milliards de centimes et a été scindée en deux tranches de 200 et 400 immeubles. Dans la première phase, les travaux ont été confiés à des entreprises étrangères, notamment espagnoles, françaises et italiennes spécialisées dans la restauration du vieux bâti.
A. S.

------------------------------

Arts et culture
Un plan d’action  ambitieux  d’embellissement

Oran la joyeuse veut être prête pour le rendez-vous de 2021. Elle veut être davantage belle et coquette ! A vrai dire, le grand rendez vous de l’accueil des jeux méditerranéens n’est qu’un « bon prétexte » pour séduire davantage …
Ainsi, et en perspective de la tenue de la prochaine 19éme session des jeux méditerranéens, le conseil de wilaya de l’art et de la culture installé en 2018 a lancé un grand concours de l’embellissement de l’Oran Il s’agit d’une compétition ayant pour but d’impliquer l’ensemble des artistes, des architectes et les hommes de culture dans la conception et la réalisation des œuvres d’art ainsi que les aménagements dédiés à l’embellissement d’Oran.  En octobre dernier, pas moins de 120 projets et propositions d’œuvres d’art ont été présentés par 85 candidats entre architectes, artistes, artisans résidant à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Les œuvres présentées dans le cadre de ce concours vont être examinées et sélectionnées par un jury présidé par le président du conseil de wilaya de l’art et de la culture et composé des représentants de la direction de la culture, de l’APC concernée, de la direction de l’urbanisme, de la construction et de l’architecture, de la direction des travaux publics, de la direction du Tourisme ainsi que des membres de la commission des biens culturels d’Oran, de l’ordre des architectes, un historien, un artiste contemporain, un professeur d’architecture et enfin un présentant de la société civile. Selon les organisateurs de cette grande opération qui, rappelons-le, s’inscrit aussi dans le cadre de la politique urbaine qui vise la mise en valeur des lieux publics de la wilaya d’Oran, le concept de ce grand projet repose sur un nombre de principes, parmi lesquels, la libre expression artistique, les caractéristiques de l’intégration dans le lieu public et le lien avec les ressources environnantes, une architecture et un aménagement au service des visiteurs (une facilité d’accession pour le public notamment les familles) et la promotion d’Oran comme destination touristique, sportive et culturelle. Une catégorie d’œuvres permanentes a vocation d’embellir l’environnement et la libre expression artistique, néanmoins, elle doit refléter l’identité sociale et culturelle de la ville et en mettant en exergue la dimension universelle et méditerranéenne d’Oran, précise une source locale. Le concours s’est adressé, entre autres, aux étudiants inscrits aux écoles des beaux-arts ou aux départements d’architecture de l’université, disposant d’une carte d’étudiant valide pour l’année 2018-2019, les artistes inscrits à l’Office national des droits d’auteurs et des droits voisins ayant une carte en cours de validité, les architectes agréés et les artisans disposant d’une carte d’artisan. Dans ce même registre, ce grand concours d’idées comprend la réalisation d’opérations d’embellissement et la mise en valeur des sites et monuments historiques, classés ou non classés, entre autres, la cathédrale d’Oran, la Porte du Santon, l’ex-église Saint Luis, le Tambour Saint José, la Mosquée Abdellah Ibn Salam, les arènes d’Oran, la Porte d’Espagne, la Mairie d’Oran, le Théâtre Abdelkader Alloula, la Porte de Canastel … Idem pour les placettes et les jardins publics qui devront bénéficier de travaux d’aménagement ayant pour but de faciliter et optimiser leur exploitation et les rendre plus attractifs

------------------------------

infrastructures sportives
Une mise à niveau très appréciée

Outre le complexe et le village olympique, plusieurs infrastructures existantes ont bénéficié d’opérations de réhabilitation et de mise à jour, parmi lesquelles la piscine olympique du jardin communal, le club de tennis de St Hubert, le centre équestre Antar-Ibn-Chadad d'Es-Sénia et le champ de tir de Bir El-Djir. Pour les autres infrastructures, Oran a réceptionné plusieurs salles de sport, dont l’une au quartier El-Akid-Lotfi, offrant une capacité de 500 places, et une autre à Sidi El-Bachir, d’une capacité de 1.000 places. Ces deux salles sont destinées à accueillir de nombreuses compétitions, entre autres l’escrime et le tennis de table. Le grand palais des Sports de M’dina El-Jedida a, pour sa part, bénéficié de travaux de réhabilitation. Selon un responsable du secteur, les infrastructures dont dispose la capitale de l’Ouest suffisent largement pour accueillir les compétitions des 28 disciplines prévues dan une grande manifestation. Il n’est pas inutile de rappeler que l’ensemble des projets en question ont été lancés dans le cadre de la mise en œuvre du plan quinquennal 2010-2014 avant même le dépôt de la candidature pour les jeux Méditerranéens de 2021. Dans ce cadre, une enveloppe financière de 5 milliards de DA a été allouée à la wilaya d'Oran pour le lancement d’un nombre d’équipements sportifs destinés à la promotion du secteur, parmi lesquels le stade olympique d'Oran d’une capacité de 40.000 places, terrains de réplique, stade d'athlétisme, salle omnisports de 6.000 places et centre d'hébergement. À cela s’ajoute le projet du village méditerranéen (Bir El-Djir), d’une capacité actuelle de 4.000 lits, qui devrait être portée à 20.000. Cette structure d'hébergement devrait accueillir 6.500 athlètes, dont les premiers seront ceux des délégations sportives des pays qui participeront aux JM-2021. Oran a bénéficié d’autres infrastructures qui lui permettront, à l’avenir, de postuler à de grands évènements internationaux, parmi lesquels un grand centre aquatique au complexe sportif de Belgaïd, avec trois bassins olympiques, dont deux couverts.
    A. S.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions