dimanche 29 mars 2020 07:53:15

Sétif : Taux de participation satisfaisant

C’est sous un ciel printanier, augurant d’un avenir meilleur que Sétif s’est réveillée hier et ses nombreuses localités avec plus d’un million d’électeurs, dont 6.000 inscrits pour la première fois, devaient se rendre aux urnes.

PUBLIE LE : 13-12-2019 | 0:00
Ph. Dj. Krache

C’est sous un ciel printanier, augurant d’un avenir meilleur que Sétif s’est réveillée hier et ses nombreuses localités avec plus d’un million d’électeurs, dont 6.000 inscrits pour la première fois, devaient se rendre aux urnes.
Les citoyens se sont réveillés tôt pour aller accomplir leur devoir électoral et répondre de manière cinglante à ceux qui tentent de semer le doute dans les rangs d’Algériens fiers de leur patrie et profondément attachés aux valeurs de la glorieuse Révolution de Novembre.
Autant dans les grandes cités urbaines à l’instar de Sétif que dans les zones rurales comme sur ces montagnes des Babor, où les populations ont subi dans leur chair les affres de la décennie noire, l’adhésion des populations se mesurait à l’intérêt manifesté par tous ces citoyens hommes, femmes, jeunes et moins jeunes qui affluaient vers les bureaux de vote .
A ce titre le taux de participation à 10 h dépassait la barre des 8% soit un nombre de 82.102 votants au niveau de la wilaya, alors que dans certaines communes montagneuses , ces taux étaient encore meilleurs, sachant que Boutaleb et El Hamma atteignaient déjà les 11 % alors que du côté de la commune de Djemila ce taux avoisinaient les 30%.
Sur ces hauteurs de la commune d’El Hamma, Abderrahmane, visiblement fier d’avoir accompli ce devoir, ne cache pas ce sentiment. «Je suis d’autant plus fier que je suis venu d’Alger où je travaille, pour voter et accompagner ma famille dans l’accomplissement de ce devoir. J’ai ramené avec moi mon fils pour ancrer en lui cet amour de la patrie et lui montrer la voie à suivre.»
A Sétif ou ce même sentiment animait les électeurs, Mourad estime que «ces élections sont la seule solution de sortie de crise. Voila déjà 9 mois que le pays est sans président, on ne peut plus continuer comme ca, sinon ou allons nous ? J’ai donc fait mon devoir en toute âme et conscience et l’histoire le retiendra.»
Dans un autre bureau, le wali Mohamed Belkateb venu accomplir son devoir en tant que citoyen, est animé du même sentiment : « C’est comme tout Algérien qui répond à l’appel de la patrie, un sentiment fort de fierté m’anime, d’autant plus fort qu’il me vaut l’honneur de contribuer à l’édification de mon pays et à la consolidation de ses institution. Cette adhésion que nous relevons dans la wilaya est la preuve formelle que le peuple algérien a décidé de s’investir dans une ère nouvelle de progrès et de prospérité.»
Autant de sentiments forts qui n’ont pas été sans agir sur les taux de participation qui atteindra 20% à 13 heures et 34,29% à 17 heures, au moment où la zone montagneuse d’Ouled Tebben dépassait 46, 36% et Rasfa atteignait 45,95% à 16 heures.
C’est cette même adhésion qui prévalait au chef-lieu de wilaya, ou les électeurs, les femmes notamment, sont sortis en masse dans l’après-midi pour investir les bureaux de vote et permettre de réaliser un bon score, dépassant même celui de la dernière élection présidentielle à 16 heures.
F. Zoghbi

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions