mardi 28 janvier 2020 09:39:45

Présidentielle du 12 décembre 2019 : jour «J» : L’Algérie vote

Plus de 24 millions d'électeurs appelés aux urnes.

PUBLIE LE : 12-12-2019 | 0:00
D.R

Les Algériens votent aujourd’hui, à travers toutes les wilayas du territoire national. Ils sont, en fait, plus  de 24 millions d'électeurs qui sont appelés à se rendre aux urnes pour élire leur futur président.

Les chiffres rendus publics par l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) font état d’un total de 24.474.161 électeurs ayant été recensés lors de l'opération de révision périodique des listes électorales effectuée du 12 au 17 octobre dernier. L’on compte parmi ces électeurs, 914.308 inscrits au niveau des centres diplomatiques et consulaires à l'étranger. Les chiffres de l’ANIE indiquent également que le nombre des nouveaux inscrits durant la révision périodique s'élève à 289.643 électeurs, tandis que le nombre des radiés a atteint, durant cette même opération, un total de 123.239 électeurs.
L'ANIE signale dans ce contexte que l'électorat a augmenté de 165.804 électeurs ; ce qui représente un taux de + 0,67%.
Pour ce qui est des bureaux de vote mobilisés à travers le territoire national, il faut savoir que l’on ne recense pas moins de 61.014 bureaux de vote, dont 135 bureaux itinérants, répartis comme suit : 30.301 bureaux pour hommes, 26.569 bureaux pour femmes et 4.009 bureaux mixtes. Le nombre des centres de vote est quant à lui de 13.181 centres, dont 1.756 centres pour femmes. Côté encadrement, ce n’est pas moins de 501.031 encadreurs qui sont mobilisés pour cette présidentielles, dont 427.854 encadreurs de bureaux de vote et 66.410 encadreurs de centres de vote, et ce, en plus des 6.164 encadreurs des commissions électorales communales de vote, des 147 encadreurs des commissions électorales de wilaya et des 456 encadreurs des commissions électorales diplomatiques ou consulaires.
Le président de l'ANIE, Mohamed Charfi, a exhorté, récemment, les électeurs à prendre part à ce rendez-vous «historique et crucial» pour le pays. Il a également affirmé que les procédures adoptées pour ce rendez-vous électoral et le système informatique dédié à la surveillance et l'assainissement des listes du corps électoral, « relèguera la fraude au domaine de l'impossible». Pour rappel, c’est depuis samedi dernier que les électeurs de la communauté nationale établie à l'étranger ont commencé à voter ; un vote qui s’étale sur six jours consécutifs, comme le stipule la loi de la République. Ici, en Algérie, le vote a commencé au niveau des bureaux itinérants 72 heures avant le jour »J». A 48 heures du grand jour, l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), et tout en réitérant via son chargé de communication Ali Draâ que la régularité et la transparence de l'élection présidentielle du 12 décembre seront assurées, a mis en garde contre «toute tentative de fraude ou d'atteinte au processus électoral, d'où qu'elle provienne».

La transparence et la régularité du scrutin «sont sacrées»

M. Ali Draâ a en effet mis l’accent sur le fait que «la transparence et la régularité du scrutin sont sacrées pour l'ANIE, qui s'attèle fermement à leur réalisation en collaboration avec tous les partenaires, en l'occurrence les candidats, les médias et les citoyens». Le même responsable a ajouté que l'Autorité «ne tolèrera aucune atteinte au processus électorale, quelles que soient les circonstances», tout en rappelant dans ce contexte que «l'ANIE est seule habilitée à organiser l'élection» et que «son objectif est de garantir la régularité du scrutin». M. Ali Draâ, a, par ailleurs, appelé les candidats, les médias et les citoyens à dénoncer «toute tentative de fraude d'où qu'elle provienne», exhortant tout candidat «témoin de fraude, même en sa faveur, de se retirer et de la dénoncer afin de sortir par la grande porte». Et d’ajouter que : «l'ANIE encourage les citoyens à surveiller l'élection et à dénoncer tout dépassement éventuel».
Il s’est aussi exprimé sur la décision de l'Autorité de «permettre à tout citoyen, qui ne détient pas de carte d'électeur, d'accomplir son devoir électoral en présentant uniquement une pièce d'identité au centre de vote où il est inscrit». A propos du vote à l'étranger et au niveau des bureaux itinérants au sud du pays, le chargé de communication de l’ANIE a souligné que tout se déroule dans «des conditions satisfaisantes et acceptables», de même qu’il fera savoir que le taux de participation «est en hausse de jour en jour», tout en appelant les citoyens «à aller voter massivement jeudi (soit, aujourd’hui, NDLR)». Ce matin, c’est dès huit heures du matin que le scrutin va commencer à travers toutes les régions du pays, comme le stipule la loi organique relative au régime électorale, modifiée et révisée, laquelle loi organique précise que le scrutin doit être clos «le même jour à dix-neuf heures».
Soraya Guemmouri
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions