mardi 04 aot 2020 10:58:14

Réunion internationale à Paris sur le Liban : Sortir le pays de l’ornière

Une réunion internationale consacrée au Liban se tenait, hier à Paris, pour aider à régler la crise qui secoue ce pays, en exhortant ses responsables politiques à entendre la contestation de la rue.

PUBLIE LE : 11-12-2019 | 23:00
D.R

Une réunion internationale consacrée au Liban se tenait, hier à Paris, pour aider à régler la crise qui secoue ce pays, en exhortant ses responsables politiques à entendre la contestation de la rue.    Cette réunion du Groupe international de soutien au Liban (GIS), coprésidée par la France et les Nations unies, s'est ouverte en début de matinée et devait être clôturée dans l'après-midi par le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian.     «Le but de la réunion est d'inciter les autorités libanaises à prendre conscience de la gravité de la situation et de l'appel de la rue», a expliqué, mardi, le ministre français des Affaires étrangères, lors d'une rencontre avec le nouveau chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell. Depuis le 17 octobre, le Liban est en proie à une contestation sans précédent contre l'ensemble des dirigeants politiques, jugés incompétents et corrompus.
Le mouvement, déclenché par l'annonce d'une nouvelle taxe, a entraîné la démission du Premier ministre Saad Hariri. Mais les tractations pour la formation d'un nouveau cabinet traînent, au grand dam des manifestants. «C'est un mouvement de contestation qui s'installe dans la durée qu'il faut écouter.
C'est l'appel fort que nous allons formuler», a souligné Jean-Yves Le Drian. Le GIS réunit, notamment les Nations unies, les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, ainsi que l'Union européenne et la Ligue arabe.
Les États-Unis, représentés par leur secrétaire d'État adjoint pour le Moyen-Orient, David Schenker, vont mettre l'accent durant la réunion sur «la nécessité urgente pour les responsables politiques libanais de faciliter la formation d'un gouvernement capable de mettre en œuvre des réformes économiques et de mettre fin à une corruption endémique», a précisé le Département d'État.
R. I.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions