jeudi 09 juillet 2020 09:15:25

Câble à fibre optique entre l’Espagne et l’Algérie : Le haut débit renforcé

Mobilis : accord d'attribution provisoire d'une licence 2G, 3G et 4G au Mali.

PUBLIE LE : 10-12-2019 | 0:00
D.R

Le système de câble sous-marin à fibre optique reliant le réseau de télécommunications  national, à partir d’Oran et d’Alger, au réseau européen, à la ville de Valence, récemment inauguré, «va permettre de sécuriser davantage le réseau  de télécommunication algérien».
C’est ce qu’a affirmé la ministre de la Poste, des Télécommunications, des  Technologies et du Numérique, Mme Houda-Imane Faraoun qui s’est exprimée, hier,  dans  l’émission matinale «l’Invité de la rédaction» de la Radio Chaîne 3. Elle a affirmé que «ce nouvel acquis garantira une meilleure connexion pour tous les Algériens», cette nouvelle voie est une garantie, en cas d’incident majeur, et «le réseau national sera toujours connecté au monde».
Selon elle, ce nouvel acquis permettra d’avoir assez de débit pour tous les clients  d’internet et les futurs clients, pour qu’ils puissent se servir du débit à volonté sans aucune restriction.
«On est tranquille pour les années à venir,  ce câble est d’une capacité de 40 terabit», a-t-elle assuré avant d’ajouter que notre pays a gagné en plus d’un câble, une station nationale  qui pourra, dans le futur, accueillir plusieurs autres câbles. «Cette infrastructure 100% algérienne, sera exploitée dans son intégralité par l’opérateur public national, à travers Algérie Télécom en Algérie et à Algérie Télécom Europe en Espagne», a-t-elle dit. Evoquant le retard enregistré dans la réalisation de cet ouvrage,  et qui est estimé à 18 mois, la ministre a fait savoir que «ce retard est dû essentiellement aux multiples problèmes dans la conduite et la gestion des travaux de la station d'atterrissement du câble ». La ministre a, également imputé ce retard à des raisons administratives, juridiques et organisationnelles qu’il a fallu régler préalablement. Cependant, Mme Faraoun a  reconnu que le réseau actuel était insuffisant, d’où la mauvaise qualité  des connections  constatée par les internautes, cela dit, l’hôte de la rédaction a assuré que «la situation va s’améliorer tout prochainement». La ministre a chiffré les bons résultats financiers enregistrés sur trois années par les filières fixe, mobile et satellitaire du Groupe Télécom, à 129 milliards de dinars, faisant passer le capital du groupe à 220 milliards de dinars. Des bénéfices «partiellement réinvestis, ajoute-t-elle, dans les infrastructures».   L’autre annonce importante concerne l'obtention par l’opérateur historique de téléphonie mobile d'une licence  de télécommunications  au Mali,  «Mobilis a obtenu un accord préliminaire d'attribution provisoire d'une  licence globale (2G, 3G et 4G) pour se déployer dans ce pays voisin», a annoncé la ministre. Mme Faraoun a également   affirmé que l'opérateur Mobilis vient de recevoir un écrit officiel des autorités maliennes lui notifiant que son offre technico-financière a obtenu un accord pour l'obtention d'une licence globale.
Il s'agit, selon elle, d'un accord préliminaire d'attribution provisoire de la licence à l'opérateur algérien qui devra négocier les termes qui seront conclus durant les prochaines semaines afin d'ouvrir une nouvelle filiale du Groupe  Télécom Algérie au Mali, «l'opérateur  doit se déplacer au Mali pour signer les documents et concrétiser les dernières démarches, notamment financières, et démarrer des travaux», a détaillé Mme Faraoun.
Sarah Benali Cherif

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions