vendredi 03 avril 2020 22:15:16

Marches à travers le pays : Soutien à l’ANP et à la présidentielle

Des citoyens de la wilaya d’Oum El Bouaghi, venus en force de ses différentes communes, ont participé jeudi à une marche de soutien à l'Armée populaire nationale (ANP) et à la tenue de l'élection présidentielle le 12 décembre prochain

PUBLIE LE : 07-12-2019 | 0:00
D.R
Des citoyens de la wilaya d’Oum El Bouaghi, venus en force de ses différentes communes, ont participé jeudi à une marche de soutien à l'Armée populaire nationale (ANP) et à la tenue de l'élection présidentielle le 12 décembre prochain. Les participants à la marche, qui s'est ébranlée à partir de la vieille gare routière, située au centre-ville, pour aboutir au siège de la Radio régionale, ont scandé «oui à l'élection» tout en rejetant «l'ingérence étrangère» arborant des banderoles sur lesquelles était mentionné «le peuple algérien est souverain» et «Djeich chaâb khawa khawa». Les affiliés de la Coordination nationale des retraités et invalides de l’Armée nationale populaire, des membres de l’Organisation nationale des enfants de chouhada et autres organismes ont également participé à la manifestation et portaient des banderoles en faveur de la prochaine élection présidentielle et de l’ANP, tout en rejetant toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures du pays.
Des citoyens et travailleurs relevant de la fonction publique et entreprises économiques ont aussi manifesté pacifiquement à El Tarf pour exprimer leur rejet de l’ingérence étrangère dans les affaires internes du pays et le soutien à la tenue de l'élection présidentielle du 12 décembre, a-t-on constaté. La marche s’est ébranlée à partir du siège de l’Union locale des travailleurs algériens relevant de l'UGTA, à El Tarf ville, pour sillonner plusieurs artères du chef-lieu de la wilaya. Dénonçant l’ingérence étrangère, les citoyens, drapés de l’emblème national, ont scandé des slogans appelant, entre autres, au soutien des efforts de l’Armée nationale populaire (ANP) portant sur la mobilisation de l’ensemble des conditions nécessaires pour un bon déroulement de la prochaine échéance électorale. Des banderoles et écriteaux exprimant le refus de l’ingérence dans les affaires internes du pays et l’importance d’aller massivement aux urnes pour choisir un Président ont été brandis par les citoyens, de différents âges. Les marcheurs qui ont insisté sur le lien solide existant entre le peuple et son armée ont également souligné que ce rendez-vous électoral «vise à préserver la stabilité du pays et à poursuivre l’effort de consolidation de la démocratie et la souveraineté de l’Algérie».
Dans la ville de Saida, des citoyens ont organisé une marche pacifique pour dénoncer «toutes les formes d’ingérence dans les affaires intérieures du pays» et soutenir la présidentielle. Ces citoyens ont pris le départ depuis la place «Emir Abdelkader» de la ville de Saida pour arriver au siège de la wilaya pour dénoncer les différents formes d’ingérence étrangère dans les affaires internes du pays, considérant que derrière la résolution du parlement européen s'exprime une ingérence dans les affaires intérieures du pays. Les manifestants ont exprimé leur soutien à l’Armée nationale populaire, tout en insistant sur la nécessité d’aller massivement aux urnes le 12 décembre, pour exprimer leurs voix. Les participants à cette marche ont scandé plusieurs slogans, tels que «non à l’ingérence de l’Europe dans les affaires internes de l’Algérie», «Djeich-châab, khaoua-khaoua», «Oui aux élections présidentielles», «Nous voterons avec force le 12 décembre» et «Oui pour l’édification de l’Algérie, stable et sécurisée». 
A Chlef et Aïn Defla, des citoyens et nombre d’acteurs de la société civile ont organisé, jeudi, une marche pour dénoncer l’ingérence du Parlement européen dans les affaires algériennes, et soutenir la tenue de l'élection présidentielle le 12 décembre courant. Les marcheurs appelent à la nécessité de faire preuve de vigilance pour «faire avorter toute tentative visant la déstabilisation de l’Algérie». Ils ont également mis en évidence l'importance de la tenue des prochaines élections présidentielles, soutenant que celles-ci constituent la solution idoine pour sortir de la crise dans laquelle se débat le pays. Tout en scandant à gorge déployée «Djeich-chaâb, khawa, khawa» (armée et peuple sont frères), ils n'ont pas manqué, à l'occasion, de rendre un vibrant hommage à l'institution militaire, rappelant que c'est l'ANP qui est garante de l’unité et de la stabilité du pays.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions