vendredi 13 dcembre 2019 15:54:13

Propriété intellectuelle : Une stratégie nationale en cours d’élaboration

Une stratégie nationale pour le développement de la propriété intellectuelle en Algérie est en cours d'élaboration, annonce le ministère de l'Industrie et des Mines dans un communiqué.

PUBLIE LE : 03-12-2019 | 0:00
D.R

Une stratégie nationale pour le développement de la propriété intellectuelle en Algérie est en cours d'élaboration, annonce le ministère de l'Industrie et des Mines dans un communiqué. Elle a, entre autres objectifs, de «rassurer les innovateurs et les inventeurs, ainsi que les investisseurs quant à la protection de leurs droits de propriété intellectuelle». Le directeur général de l'Institut national de la propriété industrielle (INAPI), Abdelhafid Belmahdi, a fait état, mardi dernier à Alger, de plus de 6.800 demandes d'enregistrement de propriétés intellectuelles et industrielles en Algérie formulées en 2018 par des entreprises et des personnes physiques. A ses yeux, cela dénote une « prise de conscience quant à l'importance de l'enregistrement des propriétés intellectuelles et industrielles afin de les protéger de la contrefaçon».
A ce sujet, il y a lieu de préciser que les atteintes aux droits de propriété intellectuelle et industrielle à travers les différentes formes de contrefaçon constituent un crime puni par la loi algérienne et internationale. Aujourd’hui, en dépit des efforts entrepris, un long chemin reste à parcourir pour l’Algérie. Ainsi, l’introduction du concept de l’exclusivité des données et la mise en place d’un système de protection intellectuelle et en adéquation avec les textes de la réglementation algérienneet les conventions et les traités internationaux constituent le nouveau défi auquel doivent faire face les autorités algériennes. La 113e place qu’occupe l’Algérie sur 128 pays en matière d’innovation, selon le rapport de The Global Innovation Index, réalisé par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, témoigne de la nécessité de redoubler d’efforts. Dans une déclaration à la presse, le Pr Djamila Halliche, enseignante et chercheure en charge de la valorisation des résultats de la recherche à la faculté de chimie à l’USTHB, indique que «la propriété intellectuelle est un moyen sûr de valorisation des innovations et constitue un outil contre la contrefaçon». D’où l’importance, précise-t-elle, de la mise en place d’un système de protection intellectuelle en adéquation et en accord avec le contexte économique mondial. Pour ce faire, des préalables doivent être établis afin d’offrir un environnement et un écosystème propices pour l’évolution et le renforcement de ce système.
    Fouad I.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions