vendredi 13 dcembre 2019 15:41:17

Création de dix nouvelles wilayas : Un programme de développement sera mis en place

«Les dix nouvelles wilayas de plein exercice et les 44 circonscriptions administratives vont bénéficier d’un programme de développement et de qualification en infrastructures administratives et publiques», a indiqué, hier, le directeur général des libertés publiques et des affaires juridiques du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Abderrahmane Seguini.

PUBLIE LE : 03-12-2019 | 0:00
D.R

«Les dix nouvelles wilayas de plein exercice et les 44 circonscriptions administratives vont bénéficier d’un programme de développement et de qualification en infrastructures administratives et publiques», a indiqué, hier, le directeur général des libertés publiques et des affaires juridiques du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Abderrahmane Seguini.

S’exprimant, lors de son passage à l’émission ‘‘l’Invité de la rédaction’’ de la Chaîne III de la Radio algérienne, il a souligné que « ces wilayas (Bordj Badji-Mokhtar, In Salah, Djanet, In Guezzam, El M’Ghaïr, Touggourt, Beni Abbès, Timimoune, Ouled Djellal et El Ménéa) vont bénéficier de financement nécessaire pour se développer davantage». Pour la mise en œuvre de ces programmes de découpage, l’invité de la rédaction a précisé que « le gouvernement va mobiliser de différentes ressources financières, notamment les fonds des Hauts plateaux et du Sud, la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales ainsi que les plans locaux de développement, etc. » Evoquant le projet de code pour la fiscalité locale, il a indiqué qu’il y a une décision qui a été prise pour la mise en place d’un comité des ministères de l’Intérieur et des Finances, notamment la Direction générale des impôts, pour la maturation de ce texte. « Ce dernier est très important puisqu’il va faire éviter une discordance entre la fiscalité nationale et locale», a-t-il estimé. Le DG des libertés publiques a insisté sur la nécessité d’analyser tous les gisements fiscaux, aussi bien sur le plan statistique et rendement, que sur celui de leur affectation et adaptation pour les besoins des collectivités locales. Il a également estimé qu’il est important de mesurer la pression fiscale par rapport aux opérateurs économiques, parce que, a-t-il dit, « quand on fait des impositions au titre de la fiscalité nationale et en parallèle il y a une imposition au titre de la fiscalité locale, il ne faut pas qu’il y ait une inflation dans la fiscalité», ce qui va peser, a-t-il précisé, « sur la rentabilité de nos opérateurs». M. Seguini a fait savoir que «les grandes lignes directrices de ce code ont été déjà dégagées et elles font actuellement l’objet d’une étude avec le ministère des Finances». Mettant, par ailleurs, l’accent sur la nouveauté pour ces dix nouvelles wilayas, M. Abderrahmane Seguini indique qu’il y figurera également « la partie politique», c'est-à-dire celle où, par le biais d'assemblées élues, les populations pourront directement s'impliquer dans leur gouvernance. Il précise, d'autre part, qu’au travers de la création de ces structures, ce sont les lignes directrices du Schéma national d’aménagement du territoire, en phase de réflexion depuis 2009, qui vont commencer à prendre forme sur le terrain. « Ce projet s’inscrit dans la feuille de route qui a été tracée en janvier 2015 à la faveur d’un conseil ministériel restreint, où il a été décidé de passer à une réorganisation du territoire, en créant de nouvelles circonscriptions», a-t-il dit. Et de poursuivre : « Ces nouvelles circonscriptions répondent à l’aspiration profonde de la population aussi bien pour le Sud que pour les Hauts plateaux. Donc, à travers ces dernières, il y aura toute une réorganisation.» En réponse à la question de savoir si la création de ces nouvelles wilayas était mûrement réfléchie, il a indiqué qu’ «il suffit seulement de consulter la loi de 2010 portant Schéma national d’aménagement de territoire pour se rendre compte qu’on est en train d’exécuter pratiquement les lignes directrices de ce schéma».
     M. A. Z.


 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions