vendredi 13 dcembre 2019 15:57:01

La patrie à besoin de ses enfants

C'est un week-end marqué par une activité intense qu'aura vécu la wilaya de Sétif au titre de la campagne électorale comptant pour l’élection présidentielle qui fait l'objet d'une mobilisation à la mesure de ce rendez-vous historique de l'Algérie forte et unie.

PUBLIE LE : 01-12-2019 | 0:00
D.R
C'est un week-end marqué par une activité intense qu'aura vécu la wilaya de Sétif au titre de la campagne électorale comptant pour l’élection présidentielle qui fait l'objet d'une mobilisation à la mesure de ce rendez-vous historique de l'Algérie forte et unie.  Une mobilisation d'autant plus forte qu'elle s'apprête à infliger une réponse cinglante à tous ceux qui doutent encore de l'unité de ce grand peuple, mieux des grands défis qu'il a toujours su relever avec force à chaque fois que l'intérêt suprême de la nation l'imposait.  
Dans ce contexte, la dernière résolution du Parlement européen n'a pas été sans provoquer une réaction unanime d'indignation et de rejet par les citoyens de cette wilaya qui connaissent le prix du sacrifice et s'apprêtent à traduire en ce 12 décembre le serment fait à nos glorieux martyrs et montrer à tous ses ennemis que l'Algérie d'Amirouche, de Mustapha Ben Boulaïd, et de tous ceux qui ont arrosé de leur sang chaque parcelle de cette patrie, ne cédera jamais à de telles tentatives qui ne font, au contraire, que consolider l'unité du peuple.  
«Les masques sont donc tombés et le complot dressé contre l'Algérie a bel et bien été déjoué par notre glorieuse Armée nationale populaire digne héritière de l'Armée de libération nationale, cette institution qui fait notre fierté, et à laquelle nous ne cesserons jamais de rendre un vibrant hommage. Nous devons faire front uni pour défendre notre patrie et montrer aux artisans ‘‘des Printemps arabes’’ que ce sont toujours de mauvais élèves. 
Durant 132 ans, notre vaillant peuple, nos glorieux chouhada et nos braves moudjahidine ont lutté pour le recouvrement d'une liberté spoliée par l'occupant et la souveraineté de ce peuple qui n'est pas prêt à céder la moindre de sa dignité et encore moins à des ingérences dans nos affaires internes. Alors à ces eurodéputés, nous disons d'aller creuser ailleurs», souligne le député Salah Dekhili.  Un sentiment fort qui est exprimé avec force partout ailleurs au niveau des états-majors des cinq candidats en lice mais aussi dans la rue, les espaces publics et grands meetings, dont les premiers se sont tenus hier à El Eulma et Sétif où se trouvaient les candidats Abdelkader Bengrina et Abdelaziz Belaïd.   «La vérité aurait voulu que ce Parlement mette en exergue les prouesses de la jeunesse algérienne exemplaire en tous points de vue, une jeunesse qui a ébahi le monde, investissant  pacifiquement la rue depuis le 22 février sans que la moindre goutte de sang ne coule, au moment où bien d'autres réalités, autrement plus différentes, prévalent dans certains pays d'Europe. Alors point de leçons à recevoir de quiconque sur ce terrain», ajoute Samir.  Entre-temps, dans le calme et le respect mutuel, les candidats, leurs militants et leurs états-majors vont à la conquête des plus de 1.021.000 électeurs inscrits dans cette wilaya, appelant par la même les citoyens à se rendre massivement aux urnes le 12 décembre.  
Des actions consolidées par des marches et actions de soutien à l'institution militaire.
F. Z.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions