vendredi 13 dcembre 2019 15:55:00

BéJAïA : « Nous sommes responsables de notre destin »

La résolution du Parlement européen sur la situation en Algérie a été unanimement rejetée par les Algériens qui sont capables de tracer leur destin comme ils continuent de le faire depuis le 22 février a travers le mouvement populaire Hirak d’une manière pacifique, intelligente, et qui a démontré au monde entier que le peuple algérien est un peuple pacifique et civilisé durant dix mois de revendications pour construire une Algérie démocratique

PUBLIE LE : 30-11-2019 | 0:00
D.R
La résolution du Parlement européen sur la situation en Algérie a été unanimement rejetée par les Algériens qui sont capables de tracer leur destin comme ils continuent de le faire depuis le 22 février a travers le mouvement populaire Hirak d’une manière pacifique, intelligente, et qui a démontré au monde entier que le peuple algérien est un peuple pacifique et civilisé durant dix mois de revendications pour construire une Algérie démocratique. Cette leçon de civisme des Algériens, hommes, femmes, vieux, jeunes et même les enfants a fait paniquer des députés étrangers d’extrême-droite et des députés dont les positions ne sont franchement pas amicales vis-à-vis de l’Algérie mais qui bavent leur venin et veulent maintenant utiliser le Hirak pour conforter leurs propres thèses. Hier, les manifestants qui maintiennent la mobilisation à travers la 41e marche des vendredis pour exiger le changement radical et le départ du système ont rejeté cette ingérence du parlement européen sur l’Algérie. Abdelkader, étudiant a l’université de Bejaia dira : «Nous n’avons pas de leçon à recevoir de l’étranger, durant dix mois aucun pays n’à évoqué la situation en Algérie et maintenant que nous sommes arrivés à faire partir toute la bande qui a dilapidé les biens du pays, ces députés d’extrême-droite qui vouent tous les maux aux étrangers veulent récupérer le Hirak pour conforter leurs thèses. Nous sommes capables d’arracher nos droits, nous-mêmes, avec l’instauration de la liberté d’expression, d’une justice indépendante et tous les droits fondamentaux avec l’emploi, le logement, la santé, l’éducation. Aujourd’hui le peuple algérien a donné une belle leçon de civisme et de mobilisation pacifique qu’aucun pays n’a vécue. L’Algérien est capable d’affronter seul son destin. Un message clair à tous ces gesticulateurs politiques». 
Il va sans dire que ces députés du Parlement européen qui ont cautionné dans le passé toutes les dérives dans la dilapidation des richesses du pays des responsables algériens et qui sont incarcérés grâce à la mobilisation du Hirak se trompent fort dans leur démarche car l’Algérie est souveraine et son peuple qui a arraché son indépendance au prix d’un million et demi de martyrs n’acceptera jamais une ingérence dans ses affaires internes. Le mouvement populaire du Hirak demeure une force de mobilisation de toutes les couches sociales qui œuvrent au changement radical du système mais qui refuse toute forme de récupération.
M. L.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions