vendredi 13 dcembre 2019 15:37:08

Nouvelles de Béchar, Ecole des Cadets de la Nation : Savoir, Fidélité et Discipline

Patrimoine culturel, KERZAZ : un pôle du savoir

PUBLIE LE : 20-11-2019 | 0:00
D.R

Page animée par Ramdane Bezza

Ecole des Cadets de la Nation 
Savoir, Fidélité  et Discipline

Déjà six années depuis son ouverture, et l’École des Cadets de la Nation de Béchar continue de susciter l’intérêt des collégiens et de leurs familles, pour le défi qu’elle est parvenue à relever en matière de résultats obtenus aux examens officiels et conformément aux objectifs que s’était fixé le Haut Commandement de l’Armée, qui en avait décidé la (re)création en tant que prolongement de ces institutions, baptisées «Écoles des Cadets de la Révolution», au lendemain de l’indépendance.

Une sagesse dans la stratégie de la formation militaire, fondée sur le Savoir, la Fidélité et la Discipline, est à l’origine de la réhabilitation de ce type de structure militaire, qui reflète, en fait,  ce lien solide entre l’ANP et le peuple, de par cet esprit de responsabilité qu’il convient d’ancrer dans les comportements de ces futurs responsables du pays, pour qui l’on n’aura point lésé sur les moyens humains et matériels importants mis en œuvre, afin que les cadets puissent évoluer dans les meilleures conditions et par là même obtenir les meilleurs résultats (100% de réussite aux examens scolaires). Les responsables reconnaissent d’ailleurs que cette institution (puisque l’ECN de Béchar a été la première du cycle moyen à voir le jour au niveau national) est aujourd’hui un véritable bastion du savoir, qui contribue efficacement à l’épanouissement des jeunes algériens, fondé sur la citoyenneté ainsi que certaines autres valeurs, telles la tolérance et l’ouverture sur le monde. Forte de ses structures pédagogiques modernes et de ses équipements sportifs et culturels, qui permettent de garantir à ses pensionnaires un cadre de vie répondant aux exigences du confort et du loisir désirés, conjointement  à l’enseignement de qualité  et la formation paramilitaire qui y sont dispensés, les Cadets sont également conviés à une éducation civique et morale, qui s’inscrit dans une optique du devoir et de l’amour de la Patrie, grâce également à ce  haut niveau d’instruction auquel sont-ils déjà parvenus. Autant de satisfactions qui ne font que consolider les nobles valeurs de la nation, intention même du Haut Commandement de l’Armée pour un professionnalisme de ces futurs officiers de l’ANP, qui, rappelons-le, à l’issue de leur succès au baccalauréat  seront orientés vers des écoles supérieures militaires, pour une spécialité conformément aux besoins de l’armée.

-------------------------------

Patrimoine culturel 
KERZAZ : un pôle du savoir

Commune de la wilaya déléguée de Béni-Abbès (depuis le tout récent découpage administratif), Kerzaz est constituée de trois principales localités : Megsem, zaouïa Kebira et Kerzaz Ksar. Mais ce qui la singularise davantage, c’est qu’elle est traversée par ce que l’on appelle « la route des oasis » (RN 6) qui relie Sig, ville de l’ouest algérien (40 km d’Oran) à Timiaouine, à l’extrême sud algérien et à la frontière du Mali, en passant bien sûr par Béchar et Adrar.
C’est Sidi Ahmed Ben Moussa, fondateur de la zaouïa de Kerzaz qui en a fait, avant sa mort en 1573, un véritable pôle du savoir. La ville de Kerzaz a une histoire et des vestiges millénaires, car elle a gardé au fil des siècles, son cachet traditionnel de cité du désert, tout en étant une ville d’accueil, puisque déjà, elle servait de refuge aux nombreuses familles qui fuyaient les guerres tribales, très courantes à l’époque dans la région. Ses vestiges, Kerzaz les puise dans la construction et l’architecture traditionnelles de ses ruelles, ses impasses et ses maisons en dépit des aménagements modernes qui s’y sont infiltrés. La ville de Kerzaz est aussi et surtout connue par sa zaouïa, véritable pôle du savoir et lieu incontournable pour bien des tribus, de toutes les régions du pays d’Algérie, qui contribuent d’ailleurs à sa pérennité. Un espace qui est fait pour répondre aux demandes du savoir pour ceux qui viennent de toutes parts, tout en pourvoyant la région en imams et enseignants du Livre Saint. Kerzaz, c’est aussi un lieu de pélérinage, à l’occasion du Mouloud Ennabaoui, pour des milliers de fidèles de la confrérie El Kerzazia, qui y viennent, annuellement, célébrer cette fête religieuse à la zaouïa El Kébira, où se trouve le mausolée de Sidi Ahmed Ben Moussa. Mais cette ville renferme aussi plusieurs sites historiques, tels les ruines des ksour de Tazougar, de Sidi Moussa Ben Khalifa, père du fondateur de cette cité, et bien d’autres ksour, dont la découverte en reflèterait toute la beauté et le prestige. Pôle touristique malheureusement peu fréquenté, Kerzaz est un trésor patrimonial qui reste à faire valoir. Une autre singularité de cette ville : une variété de dattes portant le nom du cheikh de la zaouïa, qu’on ne trouve nulle part ailleurs et qui a même surpris des émirs du golfe, en visite dans la région. Kerzaz, bien à l’abri de sa muraille et de son enceinte, fière de son histoire, renferme bien des lieux où la paix semble régner pour l’éternité.

-------------------------------

Santé
Jumelage des chu d’Oran et de Béchar

Ils étaient dix-huit médecins spécialistes, accompagnés d’internistes et de résidents, à avoir répondu à l’appel de l’hôpital Tourabi-Boudjemâa de Béchar, dans le cadre d’un jumelage de ces deux structures sanitaires, en vue de procéder à des opérations chirurgicales au profit de patients en attente d’interventions et dans l’impossibilité d’un déplacement vers les hôpitaux du nord, faute de moyens financiers ou encore dans l’impossibilité d’un déplacement physique. Ces actions médicales ponctuelles et très attendues et appréciées par la population de la région et qui s’inscrivent également dans le cadre d’une promotion des prestations sanitaires, concernent la chirurgie générale, les maladies rénales, celles des glandes et la chirurgie vasculaire, des spécialités dont le traitement reste souvent peu traitable au niveau de l’hôpital Tourabi Boudjemâa, alors que des consultations pour différentes pathologies ont été menées au niveau d’une polyclinique de la ville. Il est également bon de rappeler que de telles entreprises ont souvent permis de sauver bien de vies. En attendant le lancement des travaux de réalisation d’un CHU à Béchar comme annoncé par les pouvoirs publics, il n’en demeure pas moins que la programmation de telles actions ne peut qu’être indispensable et souvent salutaire pour des patients en attente d’interventions chirurgicales. 

-------------------------------

3e Séminaire international  de biologie

L’université Tahri-Mohamed de Béchar a abrité, du 16 au 19 Novembre 2019, les travaux du troisième séminaire international de biologie, essentiellement consacrés à la promotion du partenariat entre les différents acteurs et institutions de ce domaine, tout en permettant de lancer des réflexions et des propositions sur les différents aspects du développement et de la gestion des bioressources.

A travers les différentes communications des intervenants et les interactions entre des universitaires, des chercheurs et des industriels spécialistes ou intéressés par la biologie  (comme moteur de la recherche pharmaceutique), il a été également question d’aborder différents thèmes liés à la biologie, en l’occurrence la biodiversité végétale dans les zones arides et substances bioactives (plantes médicinales et substances bioactives), la biotechnologie et sécurité alimentaire (au et nourriture - biotechnologie alimentaire) ainsi que l’aspect lié aux dattes et palmier-dattiers, leur valorisation et leurs sous-produits, tout en envisageant le moyen de lutter contre les ravageurs de ces produits.
Il est à souligner qu’une telle rencontre demeure aussi une opportunité offerte aux jeunes chercheurs et doctorants en vue d'élargir leurs horizons et de présenter le résultat de leur recherche.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions