jeudi 05 dcembre 2019 17:21:50

Un génie sur le banc des artistes sur le terrain…

16 matches sans défaite record d’invincibilité battu

PUBLIE LE : 18-11-2019 | 0:00
D.R

La sélection nationale ne cesse de nous régaler depuis l’arrivée de notre compatriote, Djamel Belmadi, à sa tête. Un entraineur consciencieux, qui connait parfaitement son travail, intelligent, compétent et patriote. Avec lui, les Verts ont retrouvé leur verve et  nous régalent à chacune de leur sortie. L’EN a pris beaucoup d’ampleur depuis sa prise en main par cet enfant d’Algérie. Il lui a redonné vie, l’a fait énormément progressée en peu de temps, et la marche en avant se poursuit pour les champions d’Afrique en titre. L’exploit réalisé à la CAN-2019 restera dans les mémoires et dans les annales du football. Belmadi a été capable et a su surtout monter une équipe performante, conquérante, à forte prestance, qui a du caractère. Ses choix des joueurs et ses options tactiques prouvent bien sa bonne vision des choses, son intelligence et ses analyses appropriées. Il a su aussi s’entourer de membres dans son staff technique, aussi compétents que lui. Le choix des hommes est très importants pour réussir un quelconque projet et cela Djamel Belmadi le sait très bien. Il a été capable de monter un groupe solide, animé d’un excellent état d’esprit. Fini les temps des clanismes et clivages.
C’est plutôt les vertus de solidarité, de dévouement, de discipline, de travail et d’abnégation qui caractérisent la sélection nationale, version Djamel Belmadi. Elle est constituée de joueurs de qualité, qui montrent à chaque match leur talent et leur énorme potentiel. Des artistes sur le terrain, avec un maitre sur le banc, qui prépare comme il se doit ses poulains, dirige la manœuvre et donne les directives à suivre. Une fois qu’il a constitué son onze type, il veille à la stabilité de son équipe, tout en faisant en sorte de maintenir mobilisé, bien concentré et tout-à-fait impliqué le reste des joueurs. L’intérêt de la sélection passant avant tout, la droiture, l’intégrité morale et l’honnêteté de Belmadi envers ses poulains lui a permis d’instaurer une bonne harmonie au sein de la sélection nationale. Que l’on joue ou pas, on respecte les choix du coach. Tout le monde sait que la concurrence est rude, que la barre est placée très haut par Belmadi, qui veut maintenir l’EN et la tirer toujours vers le haut. Ses choix et ses options tactiques lui ont jusque-là donné raison.

16 matches sans défaite record d’invincibilité battu

Sous sa coupe, les Verts demeurent sur une trajectoire positive avec 16 matches sans défaite, battant ainsi, le record établi par feu, Abdelhamid Kermali, à l’époque des années 1990 quand il dirigeait la sélection nationale. Sur le terrain et malgré la difficulté des matches et des adversaires, les Mahrez, Belaili, Bounedjah, Atal, Bennacer, Slimani, Feghouli, Belamri et tous les autres joueurs se montrent à la hauteur des attentes du public algérien. La rigueur tactique est bien-là. La combativité et la détermination affichées par nos capés à chacune de leur sortie leur permet de faire bonne usage de leurs qualités technico-tactiques et de leurs dispositions physiques, qui font mal aux adversaires. Leur dernière victime est la Zambie, qui en a pris plein la figure avec un cinglant (5-0) que les Zambiens n’oublieront pas de sitôt. Une sacrée performance d’autant plus que cet adversaire, pétri de qualité, a montré pendant le match qu’il était difficile à manier, notamment jusqu’à la 68’ quand il sombra sous les coups de butoir des Mahrez, Belaili, Bounedjah, Soudani and Co. Menés difficilement par un but à zéro, sur une belle réalisation de Bensebaini, en fin de première période, les Zambiens qui ont tout de même résisté, n’ont rien pu faire face à la machine algérienne, qui les a par la suite terrassés. L’EN défend bien son statut de championne d’Afrique jusque-là. Son match aujourd’hui face au Botswana à Gaborone, pour le compte de la 2e journée des éliminatoires pour la CAN-2021, ne s’annonce guère aisé du fait du mauvais état du terrain adverse, comme révélé par
Belmadi. Toutefois, les Verts feront en sorte de s’imposer encore une fois. Même s’il leur sera très difficile de jouer au ballon et de développer leur jeu comme ils en ont l’habitude, ils aborderont cette autre manche avec le même état esprit de combativité et des consignes de jeu particulières, soit une autre façon de jouer pour remporter les trois points face à un adversaire à respecter certes, mais de moindre calibre que la Zambie, que l’on vient de battre avec le score que tout le monde connait. Désormais, les Verts sont craints partout où ils vont et deviennent l’équipe «à battre». Belmadi a donné du charisme à l’équipe nationale et les joueurs l’assument parfaitement sur le terrain. Chapeau bas aux joueurs et au  sélectionneur, auxquels on souhaite  beaucoup d’autres succès!
Mohamed-Amine Azzouz
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions