mardi 17 septembre 2019 01:29:40

Arbitrage : Belaïd Lacarne répond aux accusations de Menadi

«Qu’il apporte des preuves, ce monsieur et je suis prêt même à être jugé et à quitter la scène du football…»

PUBLIE LE : 18-07-2011 | 16:46
D.R

Suite à des déclarations d’un responsable d’un club accusant la commission nationale d’arbitrage particulièrement son président, M. Lacarne Belaid de corruption et autres, ce dernier a rendu visite hier à la Maison de la presse de Sidi-Bel-Abbès pour s’entretenir avec quelques correspondants et apporter des éclaircissements. Non pas pour ouvrir une polémique mais tout bonnement pour éclairer l’opinion publique, selon les termes du dirigeant fédéral. «J’étais un ancien joueur de l’USMBA et un ex-arbitre international qui a eu l’honneur de participer à une Coupe du monde honorant admirablement mon pays. Je fais partie actuellement d’une commission de la FIFA tout en veillant sur le fonctionnement de celle de l’arbitrage au plan national. J’œuvre inlassablement pour la promotion des jeunes arbitres dans la perspective d’accompagner un processus de renouveau du football national déclenché par le président de la Fédération et toute une équipe dirigeante. Je vis donc pour la passion de cette discipline populaire et rien d’autres, sachant que je suis un retraité. A 71 ans, je crois que mon avenir est derrière moi pour au contraire participer à l’émergence des jeunes et à la promotion de l’arbitrage algérien. Une société ou un commerce ne relèvent pas de ma vocation…». C’est en ces termes qu’il s’est adressé aux représentants de la presse nationale comme pour répliquer et sommer son détracteur à aller au fond de son accusation. «Qu’il apporte des preuves, ce monsieur  et je suis prêt même à être jugé et à quitter la scène du football…». rétorque-t-il tout en regrettant les déclarations faites et n’honorant guère la ville de Annaba aux traditions sportives si établies. M. Menadi devait tirer les enseignements de son échec au lieu de détourner l’attention sur l’arbitrage avec ses hauts et bas naturellement mais en mutation et en phase de rajeunissement et de progression…» a-t-il affirmé avant de manifester sa disponibilité à toute confrontation de nature à faire la lumière sur ces déclarations .
A. B.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions