jeudi 05 dcembre 2019 17:12:29

M. Ali Benflis dévoile son programme : « Je m’engage à répondre aux aspirations de notre peuple »

Le candidat du parti ‘‘Talaie El Houriat’’ à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, Ali Benflis, a dévoilé hier, lors d’une conférence de presse organisée au chapiteau de l’hôtel Hilton (Alger), son programme et son slogan de campagne ‘‘L’Algérie est notre pays et son essor est notre serment’’.

PUBLIE LE : 11-11-2019 | 0:00
D.R

Le candidat du parti ‘‘Talaie El Houriat’’ à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, Ali Benflis, a dévoilé hier, lors d’une conférence de presse organisée au chapiteau de l’hôtel Hilton (Alger), son programme et son slogan de campagne ‘‘L’Algérie est notre pays et son essor est notre serment’’. Il a, d’emblée, déclaré que son programme est celui de quelqu’un qui croit «intimement» en un Etat de droit, en la démocratie et en une République de la citoyenneté. «Je n’ai pas attendu le 22 février dernier pour défendre les valeurs de la République. En effet, depuis 2004, je suis dans l’opposition», a-t-il souligné, faisant part de son intime conviction que la gravité de la situation actuelle exige «de ne pas fuir la responsabilité» et d’avoir été «de tout temps», aux «côtés de l’Algérie».  Benflis a clamé que le peuple est le «seul maître» et que, s’il est élu, il deviendra son «serviteur». «Mon engagement se veut le plus large possible pour la défense de l’Etat et pour faire sortir le pays de la situation dans laquelle il se trouve», a-t-il assuré. Dans ce même contexte, l’orateur n’a pas manqué d’affirmer que «nous sommes face à une situation d’urgence politique, économique et sociale». Une situation d’urgence nationale qui exige, selon lui, un programme d’urgence nationale. «Mon programme se veut, à cet effet, celui de l’urgence nationale dans le but de moderniser la vie politique et l’économie de la nation», a-t-il assuré, avant d’indiquer que ce projet est une priorité pour répondre aux aspirations de notre peuple. Répondant à ceux qui s’opposent au scrutin du 12 décembre, il a mis en garde contre le risque de voir le régime «transformer la présidentielle en 5e mandat». Poursuivant ses propos, l’orateur a indiqué que l’Etat national doit devenir un Etat de droit et ce, par une refonte globale de la Constitution pour marquer une rupture radicale avec les anciennes pratiques. Il a appelé à bâtir des institutions républicaines représentatives pour re-légitimer les institutions.  La nouvelle Constitution devra être réécrite «dans un sens plus équilibré de répartition des pouvoirs, de manière à conjurer pour toujours le fléau de la personnalisation (...) et des tentations totalitaires», a aussi relevé M. Benflis. Ali Benflis a révélé que si le peuple algérien lui accorde sa confiance, il entreprendra immédiatement l’ouverture de plusieurs ateliers consultatifs pour mettre sur rails des réformes économiques, sociales et politiques. Dans le même sillage, il a fait savoir qu’il prendra également trois mesures immédiates que sont: l’organisation d’une rencontre consultative avec les différentes forces politiques du pays, la mise en place d’un gouvernement d’union nationale basé sur les compétences, et la dissolution de l’Assemblée populaire nationale (APN). Poursuivant ses propos, le candidat à la magistrature suprême a indiqué que la nouvelle Constitution sera soumise à référendum après sa rédaction par un comité constitutionnel élargi. Il a, par ailleurs, assuré que le régime politique sera semi-présidentiel, donc semi-parlementaire.  Sur un autre registre, Benflis a émis la recommandation que le président de la République et le Premier ministre n’aient plus aucun avantage judiciaire durant l’exercice de leurs fonctions. Donnant plus de détails à ce sujet, il citera à titre d’exemple l’immunité parlementaire qui devra être, pour lui, circonscrite à la seule et stricte activité parlementaire. «S’il y a avantage c’est le peuple entier qui doit l’obtenir», a-t-il enfin lancé.     
Sami Kaidi
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions