mercredi 15 juillet 2020 13:39:37

Autorité nationale indépendante des élections : Satisfaction après l’annonce du Conseil constitutionnel

Le fichier électoral, dévoilé aujourd’hui.

PUBLIE LE : 10-11-2019 | 0:00
D.R

L’Autorité indépendante des élections (ANIE) se félicite de la décision rendue hier par le Conseil constitutionnel après examen des dossiers des 9 recours qu’il a réceptionnés de la part des postulants à la présidentielle. Une décision en vertu de laquelle tous les recours ont été rejetés, comme l’a annoncé le président de ladite institution, M. Kamel Féniche, dans une déclaration à la télévision. «On salue la décision du Conseil constitutionnel qui vient de trancher, de manière définitive et irrévocable, les dossiers de candidats pour la présidentielle du 12 décembre», indique le chargé de la communication de l’Anie, M. Ali Draâ. Il s’agit, poursuit-il, «d’une décision qui conforte les résultats de la commission d’experts installée par l’Anie pour l’examen des dossiers des 23 postulants, en vertu desquels 5 candidatures ont été retenues et qui sont les mêmes à être validés par le Conseil constitutionnel». «Le verdict de cette institution certifie en outre de la qualité du travail de la commission d’experts de l’Anie, accompli dans le respect absolu de la réglementation en vigueur et des principes de transparence, d’intégrité et de crédibilité qui caractérisent le processus électoral depuis son lancement», ajoute notre interlocuteur. D’autre part, l’Autorité indépendante des élections procédera, cet après-midi au palais des Nations, à la présentation aux médias du fichier électoral électronique, assaini à 100%. À ce propos, M. Bouhbel Khaled, chargé de la télécommunication et de la sécurisation de l’information au sein de l’Anie, a qualifié «d’acquis historique», la mise à la disposition du fichier électoral au profit de l’autorité dont il relève. Il explique en outre que le fichier en question a été apuré à l’aide d’outil informatique et de plusieurs applications technologiques, et qu’il sera prochainement remis aux cinq candidats en lice pour la présidentielle.
«On a préparé des CD rom comprenant des informations détaillées sur les listes électorales dans chaque commune et qui seront mis à la disposition des candidats, à même de leur permettre de s’imprégner avec précision des données actualisées relatives au nombre des électeurs», explique-t-il. Le nombre en question dépasse les 24 millions d’électeurs qui ont été recensés, à la faveur des opérations de révision des listes électorales menées sous la supervision de l’Anie, dans le cadre du processus de la présidentielle du 12 décembre engagé dès la convocation du corps électoral, le 15 septembre dernier, par le chef de l’État, Abdelkader Bensalah. La dernière révision périodique a été effectuée, rappelle-t-on, durant la période du 12 au 17 octobre dernier, «en réponse à une revendication insistante exprimée par les jeunes citoyens à l'effet de s'inscrire sur les listes électorales et exercer leur droit constitutionnel», avait déjà précisé l’Anie, à ce propos.  «Le fichier national électoral ne contient pas de grands changements concernant la composante du corps électoral, mais plutôt de simples changements relatifs aux noms radiés, aux citoyens ayant changé de lieu de résidence et aux nouveaux inscrits», avait, pour sa part, indique le vice -président de ladite autorité, M. Abdelatif Milat, lors de son passage, la semaine dernières, au Forum d’El Moudjahid. La présentation du fichier électoral électronique sera suivie par la signature, par les cinq candidats en compétition pour la magistrature suprême, de la charte d’éthique de la pratique électorale, élaborée par l’Anie en prévision de la campagne électorale voulue saine et concurrentielle, uniquement sur la base des programmes.  Une copie de cette charte a été déjà remise aux candidats qui ont approuvé la totalité de ses dispositions obéissant à l’idée de réussir une élection présidentielle transparente et régulière. Quant à la question du passage des candidats sur les médias publics, une fois la campagne entamée, celle-ci sera tranchée, jeudi prochain, lors d’une seconde réunion entre les cadres de l’Anie et les représentants de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav). Ainsi, et après l’annonce par le Conseil constitutionnel de la liste officielle des candidats à la présidentielle, autant dire que la semaine qui commence s’annonce charnière pour les cadres de l’Anie.
Karim Aoudia

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions