jeudi 05 dcembre 2019 17:19:53

Présidentielle du 12 décembre : Cinq candidats en lice

Le Conseil constitutionnel, après avoir statué sur les recours, a validé samedi la liste définitive des candidats à la présidentielle du 12 décembre, confirmant les cinq noms déjà retenus par l'ANIE.

PUBLIE LE : 09-11-2019 | 17:01
D.R

 

 

Le Conseil constitutionnel, après avoir statué sur les recours, a validé samedi la liste définitive des candidats à la présidentielle du 12 décembre, confirmant les cinq noms déjà retenus par l'ANIE. Ainsi, la liste validée comprend le président du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaid, le président de Talaie El Houriyet, Ali Benflis, le président du Mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina, l'ancien Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, et le secrétaire général par intérim du RND, Azzedine Mihoubi.  Ces cinq candidats qui s'apprêtent à mener la campagne électorale devant débuter le 17 novembre en cours, ont déjà commencé à rendre publiques les grandes lignes de leurs programmes électoraux. D'ailleurs, lors de leurs différentes sorties médiatiques, ils n'ont pas manqué d'appeler le peuple algérien à participer massivement au rendez-vous du 12 décembre. C'est le cas notamment du candidat Azzedine Mihoubi qui avait appelé, lors d'une conférence de presse, « les Algériens et les jeunes en particulier à une forte participation ». Le candidat Abdelkader Bengrina s'est engagé à rester fidèle au message du 1er Novembre et aux slogans du Hirak. De son côté, le candidat Ali Benflis a formé le vœu de voir ce scrutin se dérouler dans la quiétude, appelant le peuple algérien à aller aux urnes. Le candidat Abdelaziz Belaid a émis le souhait, de voir la prochaine Présidentielle constituer « une fête nationale pour l'Algérie », alors que le candidat Abdelmadjid Tebboune prévoit une participation très acceptable des Algériens. Dans la même optique, le président de l'ANIE, Mohamed Charfi, avait réaffirmé, « l'engagement de cette instance  à veiller à ce que la Présidentielle soit régulière et démocratique ». Intervenant sur le même sujet, le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Hassane Rabehi, avait affirmé lundi dernier que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour garantir le « déroulement de la campagne dans les meilleures conditions ». Exprimant le souhait de voir « les candidats traiter avec les citoyens et tous les acteurs de cette élection en toute responsabilité, engagement et confiance ».

Rédaction Web

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions