jeudi 14 novembre 2019 06:12:58

Dans la LUCARNE : La LFP veut reprendre la main

Le football algérien a été quelque peu perturbé

PUBLIE LE : 09-11-2019 | 0:00
D.R
Le football algérien a été quelque peu perturbé. Le calendrier des matchs désigné par la LFP n’a pas été respecté. Il faut dire qu’au début du championnat national, à la mi-août dernier, tout fonctionnait à merveille. C'est-à-dire qu’il n’y avait pas de coupures et tout le monde était satisfait. On ne pensait qu’aux performances sportives. Puis, depuis le début des compétitions africaines et arabes durant le mois de septembre dernier, tout a changé, mais pas dans le bon sens du terme. Les clubs étaient alors soumis à un repos forcé qui ne faisait nullement leurs affaires. Certains se sont même plaints de la baisse du rythme de leur équipe qui n’arrivent plus à enchaîner les bons résultats s’il n’y a pas de continuité assidue. Les «cassures» qui peuvent surgir en cours de route influent sur l’élan de l’équipe. Et au lieu de progresser, c’est plutôt la régression assurée. Cela n’est pas accepté par les pensionnaires de l’élite. Le MCO a été parmi le premiers à mettre le holà. C’est ce qui, à se yeux, a provoqué les défaites à domicile contre le MCA (3 à 2) et le PAC (1 à 0). Cette situation avait fait sortir de leur réserve d’autres clubs qui ont vu un net chamboulement dans le travail effectué par notamment les techniciens. Le fait que la LFP n’a pas réagi n’a fait que rendre les choses plus complexes. En conséquence, l’instance qui gère les compétitions du football d’élite a été contrainte de programmer quelques  matches en retard. Comme le nombre ne cesse de s’amonceler surtout que le PAC  a composté brillamment son billet pour le prochain tour suite à sa large victoire, au stade 5-Juillet, contre les Ougandais de Kampala City sur le score de (4 à 1), il y aura d’autres matches aussi de la Coupe arabe et dans le cadre des compétitions africaines qui seront programmés durant ce mois de novembre. C’est dans cette optique et surtout pour parer au plus pressé, que la LFP a procédé à la fixation des dates des matches en retard. Cela pourrait lui permettre d’alléger ce volet et aussi de se donner les moyens pour terminer le présent exercice dans les temps impartis suivant un calendrier bien réfléchi.  Cette décision a eu pour effet de sécuriser les uns et les autres, d’effectuer leurs programmes en toute quiétude. Cette nouvelle attitude de  la LFP fait l’unanimité au sein des clubs. C’est tant mieux pour notre Championnat national d’élite qui pourra ainsi nous offrir des derbys alléchants. On ne peut qu’«humecter les lèvres » !
Hamid Gharbi
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions