jeudi 14 novembre 2019 06:04:49

Association nationale des parents d'élèves : Contrecarrer les tentatives visant à déstabiliser l'école

L'Association nationale des parents d'élèves a appelé jeudi à contrecarrer toute tentative visant à menacer l'avenir des élèves et déstabiliser l'école algérienne.

PUBLIE LE : 09-11-2019 | 0:00
L'Association nationale des parents d'élèves a appelé jeudi à contrecarrer toute tentative visant à menacer l'avenir des élèves et déstabiliser l'école algérienne. «L'association a constaté dernièrement des tentatives émanant de certains individus cachés derrière des comptes anonymes sur les réseaux sociaux, visant à impliquer les élèves dans des conflits politiciens désespérés ayant la rue pour théâtre». Rappelant que ces manœuvres interviennent dans une «conjoncture difficile», l'association a souligné que le pays «a grandement besoin de stabilité, de calme et de quiétude», avant d'appeler les élèves à «se concentrer sur leurs études». Dans ce sillage, l'Association a exhorté les parents d'élèves à «accompagner leurs enfants en cette période sensible de leur vie», les mettant en garde contre les complots et les manœuvres qui visent à porter préjudice aux élèves et à leur niveau scolaire. Tout en exprimant «son souci à protéger et accompagner les enfants du peuple dans leur parcours scolaire», l'Association a réitéré sa confiance en «la conscience de la corporation pour déjouer ces manouvres ainsi que les grèves injustifiées, observées chaque lundi», des grèves, lit-on dans le communiqué, qui visent à «déstabiliser l'école algérienne et l'empêcher de s'acquitter de sa noble mission». 
 
Tizi-Ouzou : appel des élèves à «la vigilance» 
 
La direction locale de l'Education et plusieurs partenaires du secteur au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou ont appelé, à travers un communiqué diffusé jeudi, les élèves à «être vigilants et à ne pas répondre aux appels anonymes à la grève lancés sur les réseaux sociaux».
 Dans un communiqué conjoint, direction de l'Education, fédération et associations de parents d'élèves et syndicats du secteur ont appelé les élèves à «ne pas répondre à ces appels anonymes, se préoccuper uniquement de leurs scolarité et se conformer aux seuls instructions des staffs éducatifs et administratifs au niveau des établissements scolaires». Un appel incitant les élèves à la grève et à la «désobéissance» à leurs enseignants a été diffusé à travers les réseaux sociaux par un syndicat sans aucune relation avec le secteur de l'éducation, qui avait appelé à une grève ces trois derniers jours, provoquant «quelques perturbations» à travers certains établissements scolaires. Soutenant que cet appel largement diffusés à travers les réseaux sociaux et dont les auteurs sont inconnus constitue «une surenchère dangereuse», les signataires interpellent, également, l'ensemble des parents et acteurs sociaux locaux à y faire face. 
Cette grève, est-il indiqué «ne peut qu'avoir des répercussions négatives sur l'année scolaire en cours, d'où la nécessité de la mobilisation des parents d'élèves, de la famille de l'Education et des différents intervenants». Face à cette situation, c'est «l'ensemble de la famille de l'Education qui est mobilisée pour se dresser contre ces appels aux visées inavouées qui risquent de se répéter dans ce contexte bien précis», a indiqué à l'APS, M. Ahmed Lalaoui, directeur local de l'Education. Pour M. Lalaoui qui s'est réuni mercredi soir avec l'ensemble des intervenants dans le secteur «l'enjeu est de sauver les élèves de la déperdition et de sauvegarder la stabilité du secteur au niveau de la wilaya qui trône sur le podium du classement au niveau national depuis des années». 
Du côté des associations des parents d'élèves, cet appel constitue «une violation de l'autorité parentale des élèves et une atteinte à l'autorité et la dignité des enseignants qu'il appelle à défier», a souligné, M. Toudert Mohand Cid, membre de l'association nationale des parents d'élèves dans une réaction à l'APS.
Observant des faits qui tombent sous le coup de la loi, M. Toudert, a indiqué, par ailleurs, qu'une plainte pour «tentative de détournement de mineurs sera déposée auprès de la justice dès la semaine prochaine» par les associations des parents d'élèves. De leurs côtés, les différentes organisations syndicales du secteur de l'Education au niveau de la wilaya se sont démarquées dans des déclarations précédentes de ces appels qui impliquent les élèves dans des considérations étrangères au secteur de l'Education.  
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions