jeudi 14 novembre 2019 06:13:09

Coopération algéro-égyptienne : Vers la création d’une ferme aquacole mixte

Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Cherif Omari, a souligné, hier à Oran, l'importance du développement du partenariat et de la coopération avec l'Égypte dans le domaine de l'agriculture et de l'aquaculture.

PUBLIE LE : 07-11-2019 | 0:00
D.R

Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Cherif Omari, a souligné, hier à Oran, l'importance du développement  du partenariat et de la coopération avec l'Égypte dans le domaine de l'agriculture et de l'aquaculture.

S’exprimant à l'issue d'une rencontre avec son homologue égyptien Azzedine Aboustite, à l'ouverture de la 8e édition du Salon international de la pêche et de l'aquaculture (SIPA 2019), M. Omari a mis en exergue l'importance du développement du partenariat et de la coopération avec l'Egypte, qui dispose d'une grande expérience dans le domaine de l'aquaculture d'eau douce». En marge de cet événement, une convention entre les deux pays était signée. Celle-ci a entre autres   pour objectif la création d'une ferme aquacole mixte dédiée à  l'élevage de poissons d'eau douce à Béchar. Celle-ci est une occasion pour relancer et  concrétiser la coopération bilatérale, a noté le ministre, relevant que les  deux pays font face aux mêmes défis concernant la sécurité alimentaire et la création d'emplois. Le ministre égyptien de l'Agriculture et de la Valorisation des sols, Azzedine Aboustite, a souligné, pour sa part, l'importance du projet de la ferme aquacole à Béchar, le considérant comme une plateforme pour développer la coopération entre les deux pays. Les deux ministres ont discuté des perspectives de coopération entre  l'Algérie et l'Egypte dans le domaine de l'agriculture et l'aquaculture. Organisée sous le slogan : «La pêche et l’aquaculture, moteurs du développement durable et de l’économie bleue en Algérie», cette huitième édition a vu la participation de 30 opérateurs étrangers, venant de 11 pays, de l’Egypte, invité d’honneur, la France, l’Italie, l’Espagne, la Grèce, la Tunisie, la Libye entre autres. Quelque 70 opérateurs nationaux ont pris part à cet événement, dont ceux spécialisés dans le matériel de pêche, les équipements, les aliments pour poissons d’élevage, les alevins, les cages flottantes et la construction navale.» Le choix de ce slogan se rapporte à la place particulière que revêt le secteur de la pêche et de l’aquaculture dans le développement de l’économie bleue, en raison de son importance dans l’espace maritime ainsi que ses interactions avec les secteurs liés à la mer tels que les transports, l’industrie, le tourisme, les ressources en eau, l’environnement et la recherche scientifique», soulignent les organisateurs. Cette 8e édition du  SIPA s’est fixée plusieurs objectifs, à savoir la mise en évidence des capacités du secteur de la pêche et de l’aquaculture, valoriser les acquis et les réalisations dans le domaine de la pêche et de l’aquaculture et encourager la coopération et les partenariats pour diversifier les activités de pêche et d’aquaculture, notamment.
R. N.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions