jeudi 14 novembre 2019 06:20:27

Nouvelles de Constantine, Tramway : Des rames supplémentaires

Réception des projets d’aménagement de 4.700 logements

PUBLIE LE : 20-10-2019 | 1:00
D.R

Page animée par Issam Bouleksibat

 

Si la mise en service de la première tranche de la ligne T1 du tramway de Constantine, en juin dernier, a contribué, du moins relativement, à réduire la pression sur le transport public routier, entre Ali-Mendjeli et le centre-ville, il n’en demeure pas moins que le nombre de plus en plus important d’habitants de la nouvelle circonscription administrative qui ont opté pour ce moyen de locomotion moderne et confortable, de même que la rentrée universitaire, quand on sait qu’Ali-Mendjeli comprend les deux plus grands établissements d’enseignement supérieur de la wilaya en termes de nombre d’étudiants, Abdelhamid-Mehri – Constantine
 2 et Salah- Boubnider – Constantine 3, ont remis sur le tapis l’épineux problème de la surcharge des rames.

en ce sens qu’il est bien difficile de trouver des places assises, surtout aux heures de pointe,ce qui constitue un désagrément majeur pour certaines catégories de voyageurs, à l’image des personnes âgées ou malades chroniques, d’autant plus qu’un grand nombre d’entre-eux ne descendent qu’au terminus, station Benabdelmalek, ce qui représente en moyenne près de 45 minutes de trajet. Cet état de fait a naturellement entrainé des désagréments pour les usagers qui empruntent le tramway au niveau du pôle d’échange Zouaghi-Slimane, en ce sens que les habitants des cités situées sur le plateau d’Aïn El Bey (Belhadj, Tlemcen, les 1.100 logements, etc.), voient arriver des rames bondées où se frayer une place, même debout, relève de l’exploit. Afin de répondre aux doléances émises par les citoyens, la direction locale des transports a décidé, suite aux instructions du wali Abdessamie Saïdoun, d’augmenter le nombre de rames, en en consacrant une sur trois au seul trajet Zouaghi-Benabdelmalek, ce qui assure un passage toutes les 6 minutes, et des conditions de transport optimales. Dans ce même contexte, le chef de l’exécutif a effectué, en début du mois, une visite d’inspection au chantier de la seconde tranche de l’extension du tramway, en compagnie de l’inspecteur général du ministère des Travaux publics et des Transports, Boubekeur Aït Abdellah, et s’est enquis de son état d’avancement. En guise de directives,  M. Saïdoun a instruit les responsables du projet d’achever au plus tôt les travaux de la trémie située en bordure de la station Kadri-Brahim, afin de le mettre en service et d’alléger la circulation routière que connait l’entrée d’Ali Mendjeli. Concernant la perturbation du trafic en raison des inondations, le wali a recommandé la tenue dans les plus brefs délais d’une réunion entre les entreprises de réalisation et la Direction des Ressources en Eau (DRE), et ce afin de décider des mesures appropriées pour la protection de la ligne, en particulier au niveau des tunnels, en cas de fortes chutes de pluie. Enfin, il a été demandé aux services concernés de coordonner entre eux pour débuter l’opération de déplacement des différents réseaux, comme ceux de l’assainissement et de la fibre optique, en parallèle des ouvrages en cours.
 Le chantier de l’extension du tramway a été lancé il y a trois ans, avant de marquer un arrêt pour cause de dépôt de bilan de la principale entreprise du groupement en charge du projet, la société espagnole Isolux Corsan, ce qui avait amené les responsables de métro d’Alger (EMA) à confier la réalisation des ouvrages d’art au groupe algérien Cosider. La première tranche de l’extension, conçue sur une distance de 10,3 km, a été livrée en début d’été. Elle s’étend sur 3,6 km et comprend cinq stations : El Aïfour, Salah-Boubnider et 19-Mars 1956 – placées de part et d’autre de la ville universitaire –, 8-Mai 1945 et le terminus actuel Kadri-Brahim.
La seconde tranche, dont la livraison est prévue pour la fin d’année, reliera Kadri-Brahim à l’université Abdelhamid Mehri – Constantine 2, située dans l’unité de voisinage 17.

-----------------------------

Réception des projets d’aménagement de 4.700 logements 

Des projets d’aménagement urbain de 4.700 logements publics locatifs (LPL) réalisés dans deux  communes de la wilaya de Constantine ont été réceptionnés, a annoncé la Direction de l’urbanisme, de l’architecture et de la construction (DUAC). 
Les actions entreprises ont touché pas moins de 3.200 unités de ce type de , situées dans le nouveau pôle urbain d’Ain Nehas relevant de la commune d’El Khroub, tandis que le reste a concerné 1.500 habitations construites à la cité Bekira dans la commune de Hamma Bouziane.  Lancés au titre de l’exercice 2018, les travaux inscrits dans le cadre du programme quinquennal (2015-2019) ont concerné le raccordement aux réseaux divers (eau potable, électricité, gaz naturel et assainissement), a expliqué la même source.  Les travaux des opérations, confiées à six entreprises spécialisées ont été entièrement achevés, a-t-on souligné à la DUAC.   La concrétisation de ces projets dont la livraison se fera dans les délais précis permettra de répondre aux préoccupations des citoyens concernés, d’améliorer leur cadre de vie, ont affirmé les services   de la DUAC.  Environ 50.000 logements publics locatifs ont été distribués dans la wilaya de Constantine entre 1999 et 2018, ont rappelé les   services locaux du secteur de l’habitat.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions