mercredi 16 octobre 2019 13:19:56

Nouveau projet de loi sur les hydrocarbures : Augmenter les réserves nationales

Le projet « Sirghaz » entrera en service en décembre

PUBLIE LE : 10-10-2019 | 0:00
D.R


«Le nouveau projet de loi sur les hydrocarbures vise essentiellement l'augmentation et le renouvellement des réserves nationales en produits énergétiques et la satisfaction de la demande interne, en croissance d'année en année», a affirmé, mardi, le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab. S’exprimant en marge d'une conférence de presse à l’occasion de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Boumerdès, il a précisé que cette loi se caractérise par une flexibilité permettant d'attirer des compagnies étrangères maitrisant les technologies en la matière et ayant les ressources financières suffisantes pour investir en Algérie en partenariat avec Sonatrach», car a-t-il ajouté que «l’étude de cette dernière a été lancé en 2017, et cela à travers une commission élargie, présidée par le ministre du secteur, et l'enrichissement par des experts et plusieurs compétences nationales». M. Arkab n’a pas manqué de mettre en exergue l’importance de ce projet de loi, indiquant qu’il permettra entre autres à «ce secteur national de constituer l'axe de toutes les transactions dans la région». En réponse, à une question de savoir s’il y a des craintes à voir, le ministre a rassuré à cet effet qu’«il n’y a aucune crainte à avoir». Il a estimé surtout dans le contexte actuel qu’il est primordial de faire preuve de «réalisme» et «de faire prévaloir l’intérêt général», notamment avec «le recul considérable» enregistré en matière d'exploration pour le renouvellement de la réserve nationale. «Le nouveau texte de loi, qui exige l'approbation finale du Conseil des ministres pour tout marché ou partenariat, prend en charge tous les aspects juridiques, financiers, fiscaux, environnementaux et sanitaires», a-t-il ajouté. Selon lui, une plus grande flexibilité permettra d'être au diapason des développements dans le reste du monde. Il a rappelé, à ce propos, que sur un total de 67 sites d'exploration, objet d'appels d'offres internationaux depuis 2005, il n'a été enregistré à ce jour que 19 offres et 13 contrats signés. S’agissant de la question de l'endettement extérieur au profit de Sonelgaz, le premier responsable du secteur a fait savoir que la nouvelle loi de finances l'a limité à certains projets, à l'efficacité et rentabilité.

Le projet « Sirghaz » entrera en service en décembre
 
Par ailleurs, concernant le pôle d'équipement et de conversion des véhicules essence au «Sirghaz», en cours de réalisation dans la wilaya de Boumerdes, l’un des représentants du maître d'ouvrage «Naftal» entrera en service en décembre 2019. D'une capacité globale d'équipement de 10.000 véhicules par an, ce projet vital, le plus grand à l'échelle nationale, entrera en service en décembre 2019. Naftal a consacré une enveloppe de 70 millions de dinars à ce projet dont les travaux ont été lancés en février 2019. Ce chantier, réalisé sur un foncier de près de deux hectares au centre-ville de Boumerdes, comprend deux lignes principales pour l'équipement et la conversion des véhicules essence au GPL carburant «Sirghaz». Sachant que plus de 500.000 véhicules avaient été équipés et convertis au «Sirghaz» à travers le territoire national et cela après que Naftal avait conclu des contrats et des accords avec des constructeurs automobiles pour l'installation d'équipements GPL sur leurs véhicules.
    M. A. Z./APS

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions