samedi 19 octobre 2019 14:47:37

Mila : Les souscripteurs du LSP protestent

Des dizaines de personnes parmi les souscripteurs au programme de 105 logements sociaux participatifs (LSP) ont protesté, lundi, devant le siège de la wilaya de Mila, pour réclamer l'accélération de la distribution de leurs logements.

PUBLIE LE : 10-10-2019 | 0:00
D.R

Des dizaines de personnes parmi les souscripteurs au programme de 105 logements sociaux participatifs (LSP) ont protesté, lundi, devant le siège de la wilaya de Mila, pour réclamer l'accélération de la distribution de leurs logements. «Les protestataires se sont inscrits en 2003 à ce programme de logement, et le taux de paiement des tranches exigées oscille entre 80% et 100%», a précisé à l'APS, le représentant des protestataires, Mehdi Benslimane.
Les travaux de réalisation de ce programme de logement accusent un important retard, selon M. Benslimane, qui a fait part des multiples difficultés subies par la majorité des bénéficiaires de ce programme, comme le recours continu au loyer et l'augmentation du prix du loyer. Plusieurs réclamations ont été adressées par les souscripteurs aux instances concernées sans réponse, et les délais contractuels de réception du projet arrêté au 2017 n'ont pas été respectés, selon la même source. Les protestataires, qui ont posé également les contraintes de l'augmentation des prix des logements, imposée par le promoteur immobilier chargé du projet et l'opacité caractérisant l'opération du tirage au sort, ont appelé les autorités concernées à dépêcher une commission d'enquête pour mettre au clair toutes ces questions et permettre la réception des logements dans les meilleurs délais. Pour sa part, le directeur de wilaya du logement, Miloud Fadel a indiqué qu'un accord a été conclu avec le promoteur immobilier en charge du projet, pour livrer les logements à leurs bénéficiaires «durant le premier semestre de l'année 2020», précisant que des problèmes d'ordre technique  constatés sur une partie du terrain, destiné à la réalisation de 45 logements, dans le cadre de ce programme, sont à l'origine du retard enregistré. S'agissant de l'augmentation exigée du prix des logements, le même responsable l'a considérée «acceptable», insistant sur le respect des clauses du contrat conclu par les deux parties (le promoteur immobilier et les souscripteurs). 

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions