mercredi 16 octobre 2019 13:35:24

Nouvelles d’Annaba, Lutte contre les inondations récurrentes : Vers une prise en charge sérieuse et définitive du dossier

Assainissement : Plus de 16.000 regards et avaloirs, nettoyés en prévision de la saison hivernale

PUBLIE LE : 07-10-2019 | 0:00
D.R

Les préparatifs de la saison hivernale 2019-2020 ont été entamés, avec l’objectif de mettre fin aux inondations récurrentes qui affectent certaines régions de la wilaya d’ Annaba, principalement durant la période des grandes pluies. C’est ce qu’a révélé la directrice de wilaya des ressources en eau, Mme Djamila Briki, qui a évoqué, à El Moudjahid, les projets en cours de réalisation et ceux en voie de lancement.

Elle a rappelé, pour éclairer les lecteurs, que la wilaya d’Annaba se caractérise par des régimes hydrologiques semi-torrentiels qui se traduisent souvent par de fréquentes inondations causées par les débordements du réseau hydrographique très dense.
Certaines agglomérations se sont dangereusement développées vers les zones sujettes à des débordements d’oueds et de leurs affluents les rendant très vulnérables aux inondations récurrentes causant des dégâts matériels très importants et même des pertes en vies humaines (année 1982), a-t-elle précisé. 
Les agglomérations les plus vulnérables aux inondations sont  Annaba, El Hadjar,, Sidi Amar, El Bouni et Ain Berda, a indiqué Mme Briki .Opérant sur la base de plusieurs études spécialisées, les pouvoirs publics ont programmé un ensemble d’ouvrages de protection destinés à contrer et à atténuer au maximum les inondations principalement dans les zones basses .Le programme de lutte contre les inondations s’articule autour de deux volets essentiels, en l’occurrence la  réalisation des aménagements de protection contre les inondations aussi bien au niveau du réseau hydrographique que des collecteurs et ouvrages d’évacuation des eaux pluviales ainsi que la mise en œuvre des mesures préventives et permanentes d’entretien et de maintenance des ouvrages de collecte et d’évacuation des eaux pluviales. Il faut souligner, dans ce contexte, que le système d’évacuation des eaux pluviales au niveau du territoire de la wilaya comprend un réseau hydrographique qui protège la ville d’Annaba contre les ruissellements extérieurs.
 Il s’agit des oueds Boudjemaâ, Bouhdid, Sidi Harb et du canal de ceinture pour la zone centrale et ouest et des oueds Sidi Aissa, Kouba et Refes Zahouane au nord. Les zones d’El Bouni, El Hadjar et Ain Berda disposent également d’un réseau hydrographique dense  composé des oueds Boudjemaâ, Seybouse, Meboudja, Mounaim, Guiss et Bouala.

Un programme préventif  est nécessaire et indispensable  pour la gestion des pluies  en milieu urbain

 Ce réseau a fait l’objet d’un important programme d’aménagement comprenant le reprofilage et le bétonnage de plusieurs kilomètres  (20 km) des oueds à travers ces agglomérations, en particulier la ville d’Annaba, avec la réalisation de quatre bassins de rétention (Zaafrania, Sidi Harb et Bouhdid) pour éviter les transports solides et d’épis rocheux afin de faciliter l’évacuation des eaux vers les exutoires, en plus de la construction de six ouvrages d’entonnement au niveau d’Oued Forcha, Moukaouma et Cité Rym, sans omettre les trois jetées en mer au niveau des débouchés des oueds Boudjemaâ (Annaba), Seybouse et Boukhmira (El Bouni).
La directrice de wilaya des Ressources en eau tient à souligner que le principal problème qui reste posé concerne la prise en charge effective des opérations d’entretien et de maintenance avec le renforcement des moyens matériels spécifiques, tels que les draglines et les pelles à bras long, d’autant que le taux de colmatage élevé des collecteurs et des canaux, faute d’entretien et de l’importance des transports solides à partir des terrassements des programmes de logements publics ou privés en cours sur les différents versants, a aggravé la situation par la stagnation des eaux de ruissellement dans les zones basses. Ce qui exige, a-t-elle insisté, l’impérative nécessité de prévoir des travaux de curage et nettoyage des collecteurs avec les moyens spécifiques (camions combinés hydro-cureur à haute pression). Notre interlocutrice n’a pas manqué de relever des carences liées à l’urbanisation dans le lit majeur des oueds comme le cas des 312 logements de Boukhadra (El Bouni) et la réalisation de réseaux  au niveau des zones d’extension urbaine en l’absence d’une étude d’aménagement globale et intégrée.
Le plan de protection contre les inondations cible les zones exposées aux inondations, en premier lieu le grand Annaba de par sa position par rapport aux monts de l’Edough avec aussi les agglomérations d’El Bouni, d’El Hadjar, de Sidi Amar et d’Ain Berda.

« Le plan ORSEC fait l’objet d’une actualisation chaque année », affirme Djamila Briki

La responsable a estimé dans ce contexte qu’un programme préventif est nécessaire et indispensable pour la gestion des pluies en milieu urbain et il ne peut être concrétisé qu’en multipliant les interventions après chaque averse et en combinant les efforts entre tous les secteurs. Un recensement des  moyens humains et matériels des entreprises du secteur pour une mobilisation en cas de catastrophe, à l’instar des tous les points noirs en matière d’inondations, à savoir les zones susceptibles d’être touchées par le charriage et le linéaire des caniveaux en milieu urbain et le nombre d’avaloirs à curer perpétuellement après chaque averse notamment, est obligatoire .
Parmi les actions de grande envergure prévue dans le programme de lutte contre les inondations figurent   une opération de 416 millions de DA inscrite dans le cadre de Fonds commun des collectivités locales (FCCL) portant sur le curage et nettoyage des collecteurs et galeries à travers les communes ainsi qu’une autre relative à l’entretien et maintenance des stations de relevage réparties à travers le territoire de la wilaya. Par ailleurs, dans le cadre de la prévention, une commission  pour le suivi des opérations de lutte contre les inondations et la mobilisation des moyens matériels nécessaires pour y faire face, a été instituée. Composée de l’exécutif de la wilaya, celle-ci se réunit en cas d’urgence au siège de la Protection Civile, a fait savoir la directrice de wilaya des ressources en eau, indiquant que le plan ORSEC fait l’objet d’une actualisation chaque année. L’intérêt accordé à l’approvisionnement en eau potable et à la lutte contre les inondations s’est traduit par la mobilisation d’une importante enveloppe financière de l’ordre de 1.100 milliards de centimes, a fait savoir Mme Djamila Briki, qui cite, à ce propos, la réhabilitation et mise à niveau des réseaux d’approvisionnement en eau potable et de la conduite d’adduction sur 1200 mètres linéaires alimentant le couloir Sidi Amar-El Bouni-Annaba-Seraidi et la renforcement et l’extension de la station de relevage, en plus de l’achèvement des ouvrages de protection contre les inondations.
Les cahiers de charges pour les réalisations des projets à entamer sont en cours pour être soumis aux comités de marchés, a indiqué la directrice de wilaya des ressources en eau .

-----------------------------------

Assainissement
Plus de 16.000 regards et avaloirs, nettoyés  en prévision de la saison hivernale

Au total, 16.221 regards et avaloirs ont connu des opérations de curage et nettoyage durant la saison estivale précédente à l’échelle de la wilaya, a indiqué le directeur de l’office national de l’assainissement (ONA), M. Nabil Boussebaa. Le réseau a été nettoyé avec un curage hydrodynamique de 211.862 mètres linéaires, a-t-il ajouté, précisant que 325
mètres de conduites endommagées ont été réhabilitées. Pas moins de 7.004 interventions de débouchage des avaloirs ont été effectuées  jusqu’à fin août dernier. Concernant le volume réalisé par les stations de relevage, l’on fait état du pompage de 35 millions de mètres cubes d’eau durant la même période. L’ONA  dispose d’un effectif étoffé travaillant en h/24  et assurant la continuité du service public au niveau des stations de relevage. Au total,
230 personnes qui travaillent sous le régime des 3x8 et un autre groupe sont réquisitionnées au niveau des centres en cas de BMS. La wilaya compte 36 stations de relevage dont la majorité localisée au chef lieu de commune
d’Annaba.

----------------------------------

CNAS
Campagne de sensibilisation au profit des étudiants

Une campagne d’information et de sensibilisation sur les droits des étudiants à la sécurité sociale a été organisée du 22 au 26 du mois de septembre dernier. Sous le thème «La sécurité sociale vous accompagne durant votre parcours universitaire», cette manifestation organisée par la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) a ciblé les sept facultés de l’université Badji Mokhtar d’Annaba. Des médecins et cadres, employés à la CNAS, ont livré toutes les informations nécessaires à l’établissement de la carte Chifa et son importance pour la couverture de l’étudiant.
Les procédures d’affiliation à la CNAS ont été largement expliquées aux étudiants, notamment ceux inscrits en première année universitaire, a indiqué le directeur de la CNAS de la wilaya de Annaba,
M Boualem Haouidèche. Un appel a été, par ailleurs, lancé aux étudiants afin de récupérer leur carte Chifa. Le nombre d’étudiants affiliés à l’agence CNAS d’Annaba s’élève à 24.444, dont 6.249 nouveaux inscrits pour l’année 2019 /2020.
24263 cartes Chifa ont été remises jusqu’à ce jour à leurs bénéficiaires, selon le même responsable.

----------------------------------

Journée mondiale du tourisme
Plusieurs manifestations pour mettre en valeur l’évènement

Des journées portes ouvertes sur le tourisme ont été organisées dimanche dernier au centre de loisirs scientifiques (CLS) d’Annaba avec la participation de 16 exposants locaux dont l’université Badji Mokhtar, les agences de soutien de l’Etat à l’emploi et surtout les centres de formation et de l’enseignement professionnels spécialisés dans le domaine. Initiée à l’occasion de la Journée mondiale du tourisme , cette manifestation qui s’est tenue sous le thème «Tourisme,  emploi,  un avenir pour tous» , a été mise à profit pour faire connaitre les potentialités touristiques que recèle la wilaya d’Annaba, classée pôle d’excellence dans ce domaine pour l’Est algérien dans le schéma national d’aménagement du territoire (SNAT). Des artisans présents à l’occasion ont exposé leurs produits qui ont suscité l’admiration du public notamment les habits traditionnels et la poterie.

---------------------------------

Formation  et enseignement professionnels
Plus de 5.000 nouveaux stagiaires déjà inscrits

Quelque 5.268 nouveaux stagiaires ont rejoint, dimanche dernier, les établissements de formation et de l’enseignement professionnels implantés au niveau de la wilaya d’Annaba au titre de la rentrée 2019/2020. Le coup d’envoi symbolique de cette rentrée a été effectué à partir du centre de formation et d’apprentissage de Berrahal en présence  des autorités locales et à leur tête le wali, M. Toufik Mezhoud ainsi que les cadres du secteur. Cette rentrée a été minutieusement préparée à travers l’organisation très récemment d’un salon consacré à la formation professionnelle au centre de loisirs scientifique (CLS) au chef lieu de wilaya avec la participation d’une vingtaine d’exposants locaux parmi lesquels des entreprises publiques employant des apprentis. Dans ce sillage, le directeur de wilaya de la formation et de l’enseignement professionnels, Abdelkader Zabbar, fait état cette année de 7.050 postes pédagogiques répartis à travers vingt filières et quatre-vingt spécialités .Ces derniers, sont distribuées par le biais de trois modes de formation résidentielle, apprentissage et à distance. Le directeur de wilaya a mis l’accent sur la contribution du secteur privé à la formation avec 500 postes pédagogiques dans diverses spécialités.
Le secteur de la formation professionnelle compte au total 14 établissements dont deux Instituts nationaux de formation professionnelle (INFP) et un Institut régional spécialisé de formation professionnelle (IRSFP).
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions