lundi 19 octobre 2020 16:15:47

Journée arabe de météorologie : Protéger les biens et les personnes

«Pas moins de 450 stations sur l’ensemble du territoire national nous donnent des informations météorologiques précises en temps réel, et nos moyens techniques sont conformes aux standards internationaux.»

PUBLIE LE : 16-09-2019 | 0:00
D.R
«Pas moins de 450 stations sur l’ensemble du territoire national nous donnent des informations météorologiques précises en temps réel, et nos moyens techniques sont conformes aux standards internationaux.» C’est ce qui ressort des propos du directeur général de l’Office national de météorologie (ONM), Brahim Ihaddadène, qui s’est exprimé, hier, au siège de l’office, sis à Dar-El-Beida (Alger), à l’occasion de la célébration de la Journée arabe de la météorologie. Une journée quia été placée, cette année, sous le slogan «Météorologie, protection des personnes et des biens». Ce thème revêt une grande importance, puisqu’il intervient dans une période sensible marquée par des changements climatiques profonds, dont les conséquences sont parfois catastrophiques, tant sur les plans humain que matériel. Cette célébration intervient en application des résolutions de la troisième réunion du bureau exécutif du Conseil des ministres arabes, chargés de la météorologie et du climat, tenue dernièrement au Caire. M. Ihaddadène a, par ailleurs, indiqué, en réponse à une question portant sur les dernières intempéries dans plusieurs localités du pays, que l’ONM est certifié ISO9001. «En effet, cette norme indique que nous répondons à un certain niveau d’exigence», a-t-il précisé, non sans ajouter que la prévention des inondations ne fait pas partie de nos prérogatives, mais de celles d’autres organismes. 
Et de poursuivre ses propos en affirmant que «l’ONM a prévenu plusieurs heures avant, dans sa carte vigilance, sur les régions qui seront affectées par les pluies», nuançant, toutefois, ses dires, en notifiant que «les prévisions météorologique ne sont pas une science exacte».  Sur un autre registre, le DG de l’ONM a affirmé que les changements climatiques sont un des défis les plus coriaces à relever pour notre planète. Ces changements exercent une pression sur notre environnement, provoquant ainsi de nombreuses inondations et des sécheresses. Il a, d’autre part, souligné le fait que les changements d’ordre climatique, qui ont eu lieu ces 25 dernières années, ont engendré des centaines de milliards d’euros de dégâts.
 Brahim Ihaddadène a, notamment, mis à profit cette opportunité, pour révéler que le mois de juillet dernier a enregistré une augmentation historique des moyennes de température. «Ce mois d’août a été l’un des plus chauds que notre planète ait jamais connus auparavant», a-t-il affirmé, avant de préciser qu’entre 2015 et 2019, le monde a connu les cinq années les plus chaudes de l’histoire de l’humanité. Cette journée est aussi l’occasion, dit-il, d’«appeler à la conjugaison des efforts de l’ensemble des acteurs pour lutter contre ce phénomène, d’autant plus que l’Algérie n’y est pas épargnée». Brahim Ihaddadène a, dans ce sillage, expliqué qu’au cours du mois de juillet dernier, notre pays a connu une hausse des températures ordinaires, de pas moins de 3,3 points en moyenne, en comparaison avec les années précédentes. «Un pic des températures a été enregistré, ce même mois, à 50 degrés à Adrar, 45 à Arzew et 40,9 à Béni-Saf.» C’est à ce propos que le DG de l’ONM a fait savoir que les efforts de son office sont continus, et que l’ensemble des moyens sont mis en œuvre, pour protéger les citoyens et leur permettre de prendre les précautions qu’il faut.
À cet effet, et pour minimiser les risques qui sont les conséquences des changements climatiques, Météo Algérie joue un rôle important de sensibilisation, à travers l’actualisation de la carte de vigilance et l’émission des Bulletins météos spéciaux (BMS) en temps réel. 
 Il convient, enfin, de signaler que la carte de vigilance, développée par Météo Algérie et qui est opérationnelle depuis l’année 2017, reste un outil incontournable et très utilisé par les pays développés dans l’anticipation de l’arrivée des phénomènes météorologiques dangereux. 
Consciente de son devoir vis-à-vis du citoyen, Météo Algérie a, selon plusieurs intervenants qui se sont exprimés, lors de cette rencontre, multiplié ses efforts afin de contribuer plus efficacement à sa sécurité, à travers son site web : «www.meteo.dz», ainsi que sur son application mobile «Météo Algérie ONM», accessible sur Android. Autant d’outils permettant au citoyen de s’informer sur les prévisions et le niveau de vigilance météorologique de sa commune. 
Sami Kaidi
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions