lundi 23 septembre 2019 03:32:55

Dans la LUCARNE : Ils n’ont pas failli

lLes verts étaient tous là, notamment les «23» convoqués par Belmadi à ce match amical contre le Bénin. Ils étaient très enthousiastes pour retrouver la «chaleur et la ferveur» de leur public fétiche.

PUBLIE LE : 12-09-2019 | 0:00
D.R
lLes verts étaient tous là, notamment les «23» convoqués par Belmadi à ce match amical contre le Bénin. Ils étaient très enthousiastes pour retrouver la «chaleur et la ferveur» de leur public fétiche. Déjà au Caire, il leur avait montré qu’il a fortement adopté cette sélection nationale version Belmadi. En dépit de la cherté du billet d’entrée au stade du 5-Juillet, il était plein comme un œuf par des foules disparates et surtout impersonnelles, venues pour vivre en communion avec les verts. Ces derniers durant la dernière CAN 2019 en Egypte étaient à la hauteur des attentes de tous, du début jusqu’à la fin de cette phase finale. L’apothéose a été d’emporter haut la main le trophée au «nez et à la barbe» des sénégalais, finalistes, et des égyptiens qui n’ont rien pu faire sur leurs terres, éliminés en huitièmes de finale par une étonnante formation de l’Afrique du sud pratiquant un football des plus chatoyants. Tous les ingrédients étaient réunis pour que les présents ne manquent de rien et ne pensent qu’à s’amuser et faire la «fête» durant cette soirée coïncidant avec El Achoura, fête religieuse par excellence. Ceux qui n’étaient pas présents ont dû se mordre les doigts d’avoir raté un tel évènement, même s’il ne s’agissait pas d’un match officiel. C’est vrai que les verts se sont contentés d’une courte victoire sur un penalty transformé en deuxième mi-temps par Slimani, mais cela n’a nullement gâché la fête. Bien au contraire et après l’entrée de Halliche afin de marquer d’une « pierre blanche» sa retraite internationale, la fête avait continué surtout que les joueurs de l’EN ont bien salué leur coéquipier qu’ils vont regretter. Il y a lieu aussi de penser à d’autres joueurs qui ont énormément donné à notre sélection nationale comme Medjani et autres Antar Yahia, Saïfi, Bougherra, Ghezzal. La liste est vraiment longue. Là, l’Algérie n’a jamais oublié ses enfants qui l’avaient servie du fond de cœur. Il faudra être équitable et Belmadi l’avait aussitôt compris en affirmant : «On rendra un bel hommage à Medjani comme celui de Halliche.» Ceci dit, notre public avait vécu des moments inoubliables, lui qui a pu voir de visu la coupe d’Afrique remportée haut la main par nos capés au prix d’un grand sacrifice plus d’un mois durant et ce, malgré la chaleur et l’adversité. Vraiment, il faudra mettre en exergue cette communion sans faille entre le public, le sélectionneur national et les joueurs qui ont fait preuve d’une grande disponibilité. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on a retrouvé notre équipe nationale avec sa «grinta» et son beau football qui fait vibrer les foules. Un régal qu’on aimerait qu’il se poursuive encore plus à l’avenir.
Hamid Gharbi
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions