lundi 23 septembre 2019 03:40:40

Plan israélien d’annexion de la vallée du Jourdain : « La fin de tous les accords de paix »

Le président palestinien Mahmoud Abbas a mis en garde mardi que tous les accords de paix prendraient fin si le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou agissait pour annexer la vallée du Jourdain en Cisjordanie.

PUBLIE LE : 12-09-2019 | 0:00
D.R
Le président palestinien Mahmoud Abbas a mis en garde mardi que tous les accords de paix prendraient fin si le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou agissait pour annexer la vallée du Jourdain en Cisjordanie. M. Abbas a indiqué que les accords signés avec Israël prendraient fin si la partie israélienne impose sa souveraineté sur la vallée du Jourdain, le nord de la mer Noire ou toute autre partie des territoires palestiniens occupés par Israël depuis 1967. 
«Nous avons le droit de défendre nos droits et de réaliser nos objectifs par tous les moyens à notre disposition, quels qu'en soient les conséquences, car les décisions de M. Netanyahou enfreignent la légitimité internationale et le droit international», a déclaré le dirigeant palestinien. Cette réaction de M. Abbas fait suite à l'annonce par M. Netanyahou plus tôt mardi qu'il annexerait la vallée du Jourdain s'il était réélu lors des élections du 17 septembre. 
Mardi également, les ministres arabes des Affaires étrangères ont condamné les menaces de M. Netanyahou, qualifiant ce développement de dangereux et de «nouvelle offensive israélienne» qui sape les chances de paix. Les ministres arabes, réunis au Caire pour la 152e session du Conseil de la Ligue arabe, ont promis qu'ils étaient prêts à prendre toutes les mesures juridiques et politiques pour contrer cette politique unilatérale d'Israël. Ils ont mis en garde que le gouvernement israélien porterait la responsabilité des conséquences de ces déclarations, qu'ils ont qualifiées de «dangereuses, illégales et irresponsables». 
Le mouvement palestinien de la résistance islamique, Hamas, a pour sa part accusé le Premier ministre israélien, de vendre «une illusion» aux électeurs israéliens. «M. Netanyahou recherche le vote des électeurs d'extrême-droite en vendant à son public l'illusion qu'il pourra continuer l'occupation de notre terre éternellement», a déclaré Hazem Qassem, porte-parole du Hamas. «Le peuple palestinien continuera sa lutte jusqu'à avoir chassé l'occupation de ses terres et fondé un Etat indépendant», a dit M. Qassem. Il a également souligné la nécessité de former «une position palestinienne unie qui adopte une résistance complète» contre le plan israélien d'annexer une partie des territoires palestiniens en Cisjordanie. M. Netanyahou a également déclaré qu'il imposerait également la souveraineté d'Israël sur d'autres régions de Cisjordanie tout aussi importantes. M. Qassem a appelé l'Autorité palestinienne à «améliorer la mise en œuvre de sa décision de ne pas respecter les accords signés, de cesser toute forme de coordination de sécurité (avec Israël) et de laisser les mains libres à la résistance armée». «Ces propos de M. Netanyahou révèlent l'ampleur du crime commis par certains pays arabes qui ont normalisé leurs relations avec l'occupation (Israël)», a-t-il ajouté.
M. T. et Agences
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions