lundi 18 novembre 2019 01:29:44

Foot, fête et adieux de Halliche : Algérie 1 – Bénin 0

Les Champions d’Afrique font vibrer le temple du 5-Juillet

PUBLIE LE : 11-09-2019 | 1:00
D.R
Ambiance des grands jours, lundi soir au stade du 5-Juillet, à l’occasion de la rencontre amicale Algérie-Bénin,remportée par les Verts, grâce au but de Slimani sur penalty (72’). 
 
La sélection nationale, championne d'Afrique en titre, a réussi sa première apparition officielle, de surcroit devant son public, après le sacre continental ramené d’Egypte le 19 juillet dernier. Devant 50.000 supporters enthousiastes, les protégés de Djamel Belmadi ont fourni un bon match dans l’ensemble mais sur une très mauvaise pelouse, qui les a considérablement gênés pour développer leur jeu collectif. Les joueurs trouvaient difficilement leurs appuis d’où les difficultés rencontrées techniquement parlant pour produire du beau jeu. Cependant ils ont réussi à conforter le grand public algérien quant à leurs capacités à rester sur la dynamique enclenchée sur la terre des Pharaons. En la circonstance, l’homme fort de l’EN par qui est arrivé le succès, Djamel Belmadi, pour ne pas le citer, a présenté au coup d’envoi de la rencontre donné par l’arbitre égyptien Ibrahim Ali Essayed son équipe type. Il a donc aligné d’entrée le onze suivant : M'bolhi, Attal, Mandi, Benlamri (Halliche 83’), Bensebaini, Guedioura (Abeid 66’), Feghouli, Bennacer, Mahrez (Ferhat 77’), Belaili (Slimani 66’), Bounedjah (Brahimi 66’).
Les Verts, malgré leur domination, ont buté sur un solide et coriace adversaire, le Bénin, qui était franchement difficile à manier, avec un bloc défensif bas, pas facile à percer. Il faut bien rappeler que les Béninois ont éliminé le Maroc lors de la CAN dès les 8e de finale et viennent de battre la Côte d’Ivoire chez elle en match amical, il y a à peine quelques jours de cela. Toutefois, avec nos Champions d’Afrique, ils n’ont pas réussi un autre coup d’éclat ! En effet, les camarades de Mahrez ont fait montre d’une grande solidité défensive et d’une discipline tactique rigoureuse qui leur a permis de prendre les choses en main. Dans une rencontre amicale de préparation en prévision des éliminatoires de la CAN-2021 que les Verts entameront en novembre prochain contre le Botswana, l’équipe d’Algérie a enchainé sa 
9e victoire d’affilée, y compris celle remportée aux penalties face aux Ivoiriens en quarts de finale de la CAN. Cela prouve bien la force de cette sélection façonnée d’une main de maitre par le sélectionneur national. L’EN s’est procurée de nombreuses occasions, par l'intermédiaire des Mahrez, Belaili, Bounedjah, Feghouli et autres, alors que les Béninois, souvent cantonnés en défense, ne se sont montrés dangereux qu’à deux reprises seulement durant cette confrontation. Slimani, le buteur de la sélection a réussi pour sa part grâce au penalty qu’il a marqué à cette occasion son 29e but sous les couleurs nationales, soit le meilleur buteur en activité pas très loin des 36 buts de Abdelhafid Tasfaout, meilleur buteur de l’histoire des Verts jusqu’à présent. Slimani pouvait même inscrire deux autres buts dans les dernières minutes du match sur des remises impeccables de Brahimi et de Feghouli. Par ailleurs, Rafik Halliche a disputé en la circonstance son dernier match avec la sélection nationale, puisqu’il a décidé juste après le sacre africain de mettre un terme à sa carrière internationale. Incorporé à la 83’ de jeu, il a eu droit à une standing-ovation de la part du public algérien, qui a tenu à lui rendre un grand hommage pour le parcours mémorable qu’il a accompli avec les Verts durant ses onze années en tant que joueur international. «Grand merci à ce merveilleux public qui m'a rendu un bel hommage. C'est d'ailleurs un précieux moment, que je vais jalousement garder parmi mes plus beaux souvenirs. Tout d'abord, il y a eu mon passage au NAHD, puis mon départ à l'étranger, et notre qualification historique en Coupe du monde à Oum Dormane. Tout ça, je ne l'oublierai jamais et beaucoup d’autres souvenirs encrés dans ma mémoire», a-t-il affirmé en fin de match. À noter la bonne action des Béninois qui ont fait une haie d'honneur aux Champions d'Afrique algériens. Une minute de silence a aussi été observée en hommage à Kadour Bekhloufi ancien joueur de l’équipe du FLN récemment décédé, ainsi qu’aux jeunes supporters rappelés à Dieu dans un tragique accident de la circulation survenu à Jijel au moment où ils étaient en train de fêter la victoire de l’EN face à la Côte d’Ivoire. Après le coup de sifflet final, les joueurs ont présenté au public le trophée africain et ont accompli un tour d'honneur sous les chaleureux applaudissements du public. 
Mohamed-Amine Azzouz

Déclarations ... Déclarations ... Déclarations ... Déclarations ...

Djamel Belmadi (Sélectionneur de l’Algérie) :

«Nous avons gagné (1-0), mais je suis quand même très satisfait de la prestation de mes joueurs, surtout que les conditions qui ont entouré ce match étaient assez particulières, et ne permettaient peut-être pas de faire mieux. Tout d'abord, il y a cette euphorie débordante, que nous avons toujours du mal à évacuer après notre sacre en Coupe d'Afrique des nations et qui par conséquent aurait pu   influer négativement sur le rendement des joueurs. Il y a aussi la qualité de l'adversaire, qui était très difficile à manier. Le Bénin est d'ailleurs la seule équipe contre laquelle nous avons perdu au cours des derniers mois et ce soir ( lundi) encore, elle a prouvé qu'elle restait un adversaire redoutable, capable de poser de sérieux problèmes. Il y a aussi le mauvais état de la pelouse, et la plupart des joueurs s'en sont plaints. Seulement, nous   n'avions pas le choix, car nous avions besoin d'un grand stade pour fêter cette victoire en coupe d'Afrique et aucun autre stade n'était capable d'accueillir autant de monde. Néanmoins, malgré toutes ces conditions défavorables, notre équipe a eu un bon rendement et elle s'est procurée un grand nombre d'occasions, aussi bien en première mi-temps qu'en deuxième, faisant que le score aurait pu être beaucoup plus lourd. Malheureusement, la réussite n'était pas au rendez-vous. Je pense que c'est le seul point sur lequel nous devons nous pencher à l'avenir, car pour le reste, tout   semble aller pour le mieux. Nous sommes toujours aussi solides derrière, le ballon circule bien et nous parvenons à nous procurer un grand nombre d'occasions. Donc, ce qui nous manque, c'est un peu plus d'efficacité   devant. Concernant l'effectif, je dirai que mon onze-type est pratiquement le même à chaque fois, car il me donne satisfaction. A partir du moment où un joueur fait le job, je ne vois pas d'utilité à le changer. Pour conclure, je   souhaite que la pelouse du stade 5-Juillet s'améliore, car d'importantes échéances internationales se profilent à l'horizon et c'est là que nous espérons jouer. C'est un grand stade et l'apport du 12e homme peut-être un atout supplémentaire pour nous.» 
 
Rafik Halliche
 (Défenseur central de la sélection algérienne, parti en retraite ce mardi) : 
«Un grand merci à ce merveilleux public, qui m'a rendu un bel hommage ce soir (lundi). C'est d'ailleurs un précieux moment, que je vais jalousement garder parmi mes plus beaux souvenirs. Tout d'abord, il y eu mon premier transfert du NA Hussein Dey à la JS Kabylie, puis mon départ à l'étranger, et notre qualification historique en Coupe du monde à Oum Dormane. Tout ça, je ne l'oublierai jamais». 

 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions