lundi 23 septembre 2019 03:39:03

Modernisation de l’administration : Vers la création d’une agence nationale de numérisation

La numérisation des services et documents administratifs relevant de différents secteurs en Algérie demeure le «cheval de bataille» du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire.

PUBLIE LE : 11-09-2019 | 0:00
D.R
La numérisation des services et documents administratifs relevant de différents secteurs en Algérie demeure le «cheval de bataille» du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire. 
 
En effet, toute une série de mesures a été mise en place, ces dernières années, afin de promouvoir, au fur et à mesure, les prestations et de concrétiser l’administration électronique et améliorer, par la même, la relation entre l’Administration et le citoyen.
Le Premier ministre, Noureddine Bedoui, qui a de tout temps donné une extrême importance à ce volet, a insisté, lors du dernier Conseil des ministres, sur l’importance d'optimiser l'efficacité du Service public, à travers des décisions, pour accélérer la cadence de la numérisation et de la modernisation des administrations publiques et améliorer les prestations offertes aux citoyens. Le chef de l’exécutif a, dans ce sens, appelé les services du ministère de l’Intérieur à œuvrer, dans les plus brefs délais, à la création d'une agence nationale de numérisation, pour superviser la stratégie nationale en la matière.
Lors de cette réunion, M. Bedoui a également souligné le fait que le gouvernement a pris des décisions dans la perspective d’accélérer l'entrée en service du permis à points, de la carte électronique d'immatriculation des véhicules et de la plaque d'immatriculation des nouveaux véhicules. De même qu'il a veillé sur l'offre de services électroniques via la carte d'identité biométrique et électronique, et la mise en place d'un référentiel national d'adressage et de renforcement de la sécurité routière, à travers la création de la Délégation nationale de la sécurité routière.
Il faut dire que bien que cette démarche ait commencé depuis quelques années déjà, il n’en demeure pas moins que les effets positifs de la modernisation des performances de l'Administration, de la suppression de plusieurs documents dans la constitution des différentes dossiers administratifs, du recours à Internet et de la disparition de la légalisation des copies, se font ressentir dans la vie de tous les jours, puisque les citoyens font moins face aux tracasseries administratives et les administrations et services publics sont moins saturés et plus accueillants, donc moins stressés. Ceci d’autant qu’il est désormais possible pour le citoyen de demander des documents administratifs sans à avoir à se déplacer, grâce aux portails électroniques ouverts par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, à l'instar de la carte nationale d'identité biométrique électronique (CNIBE). Il est également facile de récupérer instantanément plusieurs documents, notamment la carte grise.
Dans ce contexte, le ministère de l'Intérieur a concrétisé, au titre du projet de l'e-administration à l'horizon 2019, plusieurs projets importants pour la modernisation du Service public, à travers l'introduction, depuis 2014, des nouvelles technologies.
Parmi ces principales réalisations, il y a lieu de citer la numérisation du fichier d'état civil au niveau national et la création d'un fichier national automatisé d'état civil, outre le raccordement de toutes les communes, les annexes administratives, les missions diplomatiques et les circonscriptions consulaires. Grâce à ces dispositions, le citoyen peut procéder au retrait instantané des documents d'état civil dans n'importe quelle commune ou annexe administrative à travers le pays, et les membres de la communauté nationale établie à l'étranger peuvent demander via internet l'acte de naissance S12 et de le récupérer au niveau de la représentation diplomatique ou le consulat où ils sont inscrits. 
De même, la création du fichier national électronique d'immatriculation des véhicules permet aux citoyens d'obtenir instantanément la carte d'immatriculation sans à avoir à se déplacer vers la wilaya d'inscription. Dans le même contexte, de nouveaux services ont été mis en ligne permettant aux citoyens de suivre les étapes du traitement des dossiers déposés pour l'obtention d'un passeport, de la carte nationale d'identité (CNI), de la CNIBE ou de l'extrait de naissance S12
Ainsi, le retrait de documents tels que le passeport, la CNI, la CNIBE ou le permis de conduire est possible en moins d'une semaine, alors qu'il nécessitait auparavant plusieurs mois, voire une année parfois.
Sarah A. Benali Cherif
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions