lundi 23 septembre 2019 03:45:18

AADL-2 à Alger : retrait des pré-affectations pour 10.640 souscripteurs

Le site électronique de l’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (AADL) a été ouvert, hier, à 10.640 souscripteurs de la wilaya d’Alger, afin de leur permettre de retirer la décision de pré-affectation et l’ordre de versement de la troisième tranche du prix de leur logement.

PUBLIE LE : 10-09-2019 | 0:00
D.R
Le site électronique de l’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (AADL) a été ouvert, hier, à 10.640 souscripteurs de la wilaya d’Alger, afin de leur permettre de retirer la décision de pré-affectation et l’ordre de versement de la troisième tranche du prix de leur logement. 
L’opération de retrait des pré-affections, qui a débuté le 2 septembre dernier à travers plusieurs wilayas du pays, concerne un total de 77.757 souscripteurs au programme des logements location-vente, répartis sur 32 wilayas. 
«Le retrait des pré-affectations n'est possible que si le taux d'avancement des travaux des chantiers a atteint les 70%», a toujours rappelé le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville. Ceci concerne donc les souscripteurs qui sont appelés à s'acquitter de la 3e tranche et à retirer, par la même occasion, les ordres de versement (OV), pour, ensuite, procéder au retrait de la décision de pré-affectation. Un délai de trente jours leur est accordé à partir de la date du retrait de l'OV, afin de payer la somme représentant 5% du prix du logement (105.000 DA pour les appartements de type F3 et 135.000 DA pour le F4). 
Pour les souscripteurs qui ont changé leur logement de F3 à F4, ceux-ci devront payer une somme supplémentaire de 90.000 DA, ce qui représente la différence de coût de la première, de la deuxième et de la troisième tranche.  
Le département de Beldjoud avait établi la liste des wilayas concernées par cette opération de retrait des décisions de pré-affectation, rendue publique le 29 août dernier, lors d’une cérémonie de remise des clés. Parmi les wilayas concernées par l’opération, figurent Béjaïa avec 2.974 décisions, Annaba (1.701) et Ouargla (1.169). 
La wilaya d’Oran est concernée aussi avec plus des 1.300 décisions et Souk Ahras avec 420 décisions. Le 2 septembre dernier, le site de l’AADL a été ouvert aux souscripteurs de la wilaya de Laghouat pour le retrait de 250 décisions, de Blida avec 4.750 décisions, de Tébessa avec 1.710 décisions, de Saïda avec 816, d’El-Bayadh avec 300 décisions et d’El-Tarf avec 593 décisions de pré-affectation. 
On compte également les wilayas de Tissemsilt avec 1.150 décision et de Tipasa avec 1.967 décisions de pré-affectation. Trois jours plus tard, des souscripteurs d’autres wilayas étaient concernés par cette opération. Il s’agit de Batna avec 1.920 décisions de pré-affectation et de Tiaret (696). 
L’opération se poursuivra, le 12 septembre, et le site sera ouvert au profit des souscripteurs des wilayas de Chlef avec 1.485 décisions, Bouira (1.596) Tlemcen (2.600) et Sétif (6.144). La wilaya de Tizi Ouzou est programmée pour le 16 septembre avec 1.462 décisions, outre la wilaya de Guelma avec 2.206 décisions et Médéa avec 240 décisions de pré-affectation. L’opération sera clôturée avec les wilayas de Mascara avec 2.900 décisions, Aïn Defla (1.033), Mila (1.080) et Ghardaïa (750). Le ministre de l’Habitat a, faut-il le rappeler, mis en avant dernièrement l'engagement du gouvernement et du secteur à accorder «toute» l'attention nécessaire à la «qualité» des logements, à travers la mise en place de mécanismes de contrôle et de suivi «permanents» au niveau des chantiers sous la supervision de commissions de wilaya, en coordination avec l'Organisme national de contrôle technique de la construction (CTC). 
«Des procédures juridiques sont et seront prises contre toute entreprise ou bureau d'études ne respectant pas les engagements contractuels», a-t-il averti, non sans assurer que les pouvoirs publics veillent à «garantir» les équipements nécessaires aux habitants des cités intégrées livrées ou devant être livrées, précisant qu'un nombre important d'infrastructures et d'établissements éducatifs devront être réceptionnés, à l'occasion de la prochaine rentrée scolaire, dont 656 établissements éducatifs (426 primaires, 137 collèges et 93 lycées), à travers tout le territoire national. «Plus de 480 autres établissements ont été déjà livrés au niveau national», a-t-il rappelé.
Salima Ettouahria 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions