lundi 18 novembre 2019 01:24:31

DANS LA LUCARNE : La retraite d’un grand défenseur

La fin d’une époque, sommes-nous tentés de dire, après la retraite du talentueux défenseur Rafik Halliche. L’enfant de Bachdjerah avait excellé durant plus d’une décennie.

PUBLIE LE : 10-09-2019 | 1:00
D.R
lLa fin d’une époque, sommes-nous tentés de dire, après la retraite du talentueux défenseur Rafik Halliche. L’enfant de Bachdjerah avait excellé durant plus d’une décennie. Il faut dire qu’il avait de la classe par là où il est passé, mais aussi dans plusieurs clubs ici, en Algérie, et ailleurs. Son premier club fut le NAHD des Sang et or. Dans l’axe, le stoppeur qui venait juste de débuter avait réussi des merveilles en séduisant tout le monde. Non seulement il rejoindra les verts assez rapidement, mais les dirigeants de l’époque, notamment le président Lahlou, lui feront signer un contrat au Portugal comme ce fut le cas de quelques joueurs algériens. Ce pays aimait beaucoup le football et aussi les joueurs issus du Maghreb comme Madjer, Brahimi, Slimani, Meddane, Menad et Hamzaoui. Lors de la dernière CAN organisée par l’Egypte, il n’avait pas joué comme il le voulait, mais il faut dire que la concurrence fut des plus rudes avec l’arrivée de très bons éléments. En effet, Benlamri, qui est aussi un ancien joueur du NAHD, est en ce moment indétrônable à son poste. Ce n’est qu’en «s’expatriant» en Arabie saoudite qu’on avait commencé à lui faire confiance. C’est Belmadi qui l’avait titularisé d’emblée, et il le lui rend très bien. C’est vrai que c’est toujours avec un pincement au cœur de voir un membre de notre sélection nationale partir ainsi. Il a choisi le match amical contre le Benin pour tirer sa révérence internationale.
Il faut admettre qu’il a réussi sa carrière sportive en restant un modèle pour tous ceux qui affectionnent le football. Ce match contre le Benin sera donc le dernier et restera un grand moment de football pour lui et ceux qui ont suivi et connaissent très bien ce joueur d’une grande humilité. Le football, et tout le monde le sait, est limité dans le temps. Par conséquent, on ne peut le jouer indéfiniment surtout qu’il est trop exigeant sur le plan physique. Des joueurs comme Samuel Et’oo, Özil, Mandžukić, Ribéry, Robben, Kompany se sont retirés sur la pointe des pieds pour ne pas mal finir. Indirectement, il faut savoir quand partir afin de rester toujours dans les cœurs des gens.
De plus, avec l’arrivée de Djamel Belmadi, notre défense, qui était décriée en étant même le talon d’Achille, avait connu une nette métamorphose. Elle a montré une grande solidité devenant presque «hermétique». Benlamri, Mandi, Bensebaïni, Tahrat… sont en train de remplir agréablement bien leur tâche. Outre cela, les attaquants, les milieux du terrain se joignent aussi aux défenseurs pour défendre ensemble. C’est un peu la nouveauté apportée par Belmadi. Bon vent à Halliche dont le nom est gravé en lettres d’or dans le football algérien. C’est Incontestable !
 HAMID GHARBI
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions