samedi 21 septembre 2019 08:04:22

Fateh Boumahdi, auteur du récit Avec toi je perds mes repères, à El Moudjahid : « Aux victimes du narcissisme »

Rencontré à la Librairie du tiers-monde, en marge de la première vente-dédicace de son livre, Avec toi je perds mes repères, Fateh Boumahdi était très complaisant et spontané en répondant à nos questions.

PUBLIE LE : 09-09-2019 | 0:00
Ph. : Nacéra I.
Rencontré à la Librairie du tiers-monde, en marge de la première vente-dédicace de son livre, Avec toi je perds mes repères, Fateh Boumahdi était très complaisant et spontané en répondant à nos questions.
 
Ce jeune écrivain, licencié en droit, très dévoué à la cause féministe nous dévoile les raisons pour lesquelles il a plongé dans le monde de l’écriture dans un style très engagé : pour briser les tabous de cette société paradoxale et hypocrite dans laquelle certaines femmes algériennes luttent pour survivre et d’autres se retrouve jetées dans un abîme de soumission…
 
Aujourd’hui vous dédicacez votre premier récit intitulé «Avec toi je perds mes repères». Parlez-nous de cette œuvre.
«Ce livre…, on va dire que c’est un récit psychologique qui parle d’un sujet «tabou» et assez sensible. A travers mon récit, j’ai tenu à informer mes lecteurs de cette folie blanche qui atteint beaucoup de personnes. Les victimes de pervers narcissiques sont réellement anéanties.»
 
Féru de la littérature française, comment avez-vous plongé dans l’écriture malgré votre jeune âge ?
«Je devais avoir 5 ou 6 ans, j’écoutais à longueur de journées la variété française. Je me suis beaucoup plus penché sur tout ce qui est oldschool. J’ai été bercé par les chansons de Charles et Léo Ferré Aznavour. Je lisais beaucoup ; j’ai beaucoup lu Assia Djebbar pour laquelle j’ai beaucoup d’admiration.»
 
Votre première œuvre, est-elle inspirée de votre expérience, est-ce autobiographique ou simplement un foisonnement prolifique de votre esprit ?
«Ce n’est pas vraiment une autobiographie. J’ai été inspiré de l’histoire d’une amie. On va dire que j’ai cuisiné ce petit récit à travers mon imagination un petit peu débordante… Les personnages sont réelles mais les évènements ont été développés par mon imagination.»
 
Justement quelles sont les raisons qui vous ont incitées à écrire ce récit ?
«C’était les chagrins d’amour de mes amies ; elles souffraient énormément et j’ai remarqué que beaucoup de jeunes souffrent de cette pathologie, qu’on le veuille ou non! Je pense que 3% de la population mondiale sont des pervers narcissiques mais j’estime que 2% sont Algériens. Parce que d’après de ce que j’entends, c’est le rabaissement, torture et harcèlement morals et très souvent des violences physiques.» 
En ce début de parcours d’écrivain, quels ont été les échos des lecteurs ?
«J’ai eu un retour assez positif, beaucoup plus de lecteurs âgés ! Je m’attendais à un petit groupe de jeunes de mon âge mais j’ai été agréablement surpris. J’ai reçu quelques témoignages de femmes qui m’ont dit qu’elles se retrouvaient dans mon récit…et cela m’a vraiment touché.
 
Justement, quelle est votre opinion sur la société algérienne vis-à-vis de la femme ? Pensez-vous que la femme algérienne vit pleinement sa féminité ?
La femme algérienne ne vit pas… elle survit ! La femme algérienne, avant qu’elle sorte de chez elle s’habille en fonction du quartier dans lequel elle va. Elle a peur des regards des gens et plus précisément de ses proches, frères, père, voisins… On peut trouver des femmes algériennes qui sont combattantes, mais c’est une minorité, car la majorité a été forcée à la soumission.» 
 
Sur cette lancée, avez-vous un nouveau projet sur votre table ?
«Oui, j’ai un autre projet, un roman qui est en cours d’écriture. Un roman qui parle d’un sujet qui touche aussi le féminisme. On va essayer de briser certains tabous.»
 
Vos dédicaces pour ce premier livre ?
Aux femmes courageuses et aux hommes braves ainsi qu’à cette jeunesse.
Entretien réalisé par : 
Sihem Oubraham
 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions