lundi 18 novembre 2019 01:17:20

Commerce à MASCARA : Le règne de l’anarchie

Les bouchers sont toujours en fête

PUBLIE LE : 01-09-2019 | 1:00
D.R

Ces derniers jours, à l'approche de la rentrée sociale et de la rentrée scolaire, profitant de la situation que vit notre pays, l'informel s'est confortablement installé, où des pseudo-commerçants sont allés jusqu'à occuper ouvertement la rue et squatter les trottoirs complètement. En effet, au niveau de l'endroit dit Sidi Bouras, les voies sont complètement occupées, privant les automobilistes de circuler convenablement et obligeant les passants parfois à faire un détour de plusieurs mètres. Les passages sont occupés par des tables sur lesquelles sont exposés des fruits et autres produits destinés à  la vente.

Les bouchers sont toujours  en fête

Voilà que plus de deux semaines se sont écoulés après l'Aïd-el-Adha, alors que certaines boucheries demeurent toujours avec les rideaux baissés privant des familles de s'approvisionner en viandes et dérivés.
Les bouchers ignorent sans doute que certaines familles n'ont pas eu le privilège de faire le sacrifice de l'Aïd et cherchent aujourd'hui à  trouver un morceau de viande de poulet. Hadja Meriem dit que «les commerçants et les bouchers ne sont gérés par aucune loi, ils agissent à leur manière ne craignant ni contrôleur ni autorités. D'ailleurs, ça se comprend au niveau de l'application des prix, viande blanche ou viande, le boucher demeure maitre.
A. Ghomchi
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions