mardi 22 octobre 2019 12:19:51

Inscription définitive des bacheliers à partir du 2 septembre

Les nouveaux bacheliers n’ayant pas pu procéder à temps à leurs inscriptions au titre de l’année 2019/2020 au sein des universités, en juillet dernier, pourront le faire dès septembre prochain, leur nombre s’élevant à 10.000.

PUBLIE LE : 25-08-2019 | 0:00
D.R
Les nouveaux bacheliers n’ayant pas pu procéder à temps à leurs inscriptions au titre de l’année 2019/2020 au sein des universités, en juillet dernier, pourront le faire dès septembre prochain, leur nombre s’élevant à 10.000. 
En effet, conformément au calendrier fixé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, les futurs universitaires devront effectuer leurs inscriptions définitives entre le 2 et le 8 septembre, et pourront aussi procéder une nouvelle fois aux demandes d’hébergement à travers le portail dédié à cette opération qui sera rouvert le 2 pour s’étaler jusqu’au 12 septembre. 
Il convient de rappeler que 66,4% des nouveaux bacheliers ont obtenu le premier choix formulé lors des préinscriptions qui ont eu lieu du 22 au 26 juillet dernier. Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid, avait à cet effet indiqué, à l’issue de cette opération, que 173.585 bacheliers ont été orientés vers leur premier choix, 41.266 vers leur deuxième choix (15,8%), 21.184 vers leur troisième choix (8,1%) et enfin 13.191 bacheliers vers leur quatrième et dernier choix (5%). Plus explicite, Tayeb Bouzid avait précisé que les universités et centres universitaires ont obtenu la part du lion, avec 241.179 étudiants (85,9%), alors que 4.830 bacheliers seulement, soit moins de 2%, ont été orientés vers les Écoles normales supérieures (ENS). Le ministre prévoit pour cette nouvelle rentrée universitaire un total de 1,7 million d’étudiants répartis sur 50 universités, 13 centres universitaires, 32 écoles supérieures, 11 écoles normales supérieures et 51 établissements relevant d’autres secteurs, mais soumis à la tutelle pédagogique du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.  Il avait affirmé que toutes les mesures pédagogiques avaient été prises pour l’accueil des 271.623 nouveaux bacheliers et pour faciliter aux nouveaux leur inscription au titre de cette nouvelle année, une circulaire ministérielle a été promulguée, le 18 juin dernier, pour définir les règles générales applicables aux préinscriptions et à l’orientation des nouveaux bacheliers, au titre de l’année 2019-2020. 
Ils optent également pour les établissements universitaires spécialisés, les instituts et les écoles supérieures, dont les diplômes sont très prisés, car représentant un gage de qualité de l’enseignement pointu dispensé. Notons que le ministère de l’Enseignement supérieur a mobilisé les moyens nécessaires pour accueillir dans de bonnes conditions les nouveaux inscrits. Pour ce faire, les capacités d’accueil pédagogiques seront renforcées, outre les œuvres universitaires, à l’effet de garantir les conditions adéquates de cette rentrée universitaire. 
 
Recrutement de 1.000 enseignants dans le corps des maîtres assistants classe (B)
 
Il est prévu, à cet effet, la réception, à travers l’ensemble du territoire, de 62.000 nouvelles places pédagogiques pour la prochaine rentrée universitaire, et plus de 31.000 lits viendront renforcer la capacité d’hébergement des résidences universitaires, estimée actuellement à 65.000 lits.
Par ailleurs, en prévision de la prochaine rentrée universitaire, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique met en place un nouveau dispositif à travers tous ses établissements pour renforcer l’encadrement pédagogique, et cela, par le recrutement de 1.000 nouveaux enseignants.
Ce recrutement concerne des nouveaux enseignants dans le corps des maîtres assistants de classe (B). Celui-ci se fait exclusivement par le biais de concours organisés au niveau des établissements d'enseignement supérieur au niveau national. L’organisation de concours de recrutement externe a pour but de couvrir les besoins en matière d'encadrement dans les filières et spécialités requises fixées par les organismes scientifiques et pédagogiques compétents au niveau de chaque établissement. Ces nouvelles recrues viendront prêter main-forte à l’effectif actuellement en exercice et qui encadre plus de 1,6 million d’étudiants.
Sarah A. Benali Cherif
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions