lundi 16 septembre 2019 17:05:43

Renfort de l’armée syrienne à Idleb : L’assaut final ?

Damas masse, depuis hier, des renforts près de la ville stratégique de Khan Cheikhoun, récemment conquise dans la province d'Idleb (Nord-Ouest), cherchant manifestement à poursuivre sa progression après avoir encerclé un poste d'observation de l'armée turque.

PUBLIE LE : 25-08-2019 | 0:00
D.R
Damas masse, depuis hier, des renforts près de la ville stratégique de Khan Cheikhoun, récemment conquise dans la province d'Idleb (Nord-Ouest), cherchant manifestement à poursuivre sa progression après avoir encerclé un poste d'observation de l'armée turque. 
 
Après avoir pris le contrôle de Khan Cheikhoun, dans le sud d'Idleb, les forces gouvernementales ont conquis vendredi plusieurs localités et villages tenus par des terroristes et des rebelles dans la province voisine de Hama. Les autorités syriennes ont massé des renforts au nord de Khan Cheikhoun, en prévision de sa progression vers la région de Maaret al-Noomane, située à 25 kilomètres plus au nord. Ces derniers jours, la zone de Maaret al-Noomane a été la cible de raids de la part des forces syriennes, qui se sont poursuivis hier sur des villages des environs, selon un correspondant de l'AFP. Maaret al-Noomane et Khan Cheikhoun sont situées sur une autoroute reliant la capitale Damas à la grande ville du nord, Alep, toutes deux passées sous le contrôle de l’armée régulière.. Selon des experts, Damas cherche à prendre toute la portion d'Idleb de cette artère vitale reliant Alep à la frontière sud avec la Jordanie, via les grandes villes du centre, Hama et Homs. Depuis le 8 août, l’armée syrienne a repris des secteurs du sud d'Idleb et du nord de Hama, après plus de trois mois de bombardements meurtriers. Vendredi, en prenant le contrôle de la localité de Morek et de ses environs, dans le nord de Hama, les forces régulières syriennes ont encerclé le principal poste d'observation des forces turques. La Turquie voisine, qui intervient militairement en Syrie et soutien des groupes rebelles, déploie depuis près de deux ans des forces sur douze postes d'observation à Idleb et Hama. "Le poste turc de Morek est encerclé, et l'armée syrienne sera capable d'éliminer ces postes turcs et d'éliminer les terroristes", a asséné Bouthaina Chaabane, conseillère de M. Assad, interrogée dans la nuit sur la télévision Al-Mayadeen basée à Beyrouth. Le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu a confirmé vendredi que les forces syriennes étaient non loin du poste mais il a affirmé que son pays ne l'abandonnerait pas. La présidence turque a annoncé que Recep Tayyip Erdogan se rendrait mardi à Moscou pour y rencontrer son homologue Vladimir Poutine. 
R. I.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions