jeudi 19 septembre 2019 13:55:43

Brent : à 60,50 dollars en cours d’échanges européens

Les prix du pétrole montaient hier en cours d'échanges européens, dans l'attente de la publication des chiffres des stocks de brut américains plus tard dans la journée. Vers 09h15 GMT (11H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 60,50 dollars à Londres, en hausse de 0,78% par rapport à la clôture de mardi.

PUBLIE LE : 22-08-2019 | 0:00
D.R

Les prix du pétrole montaient hier en cours d'échanges européens, dans l'attente de la publication des chiffres des stocks de brut américains plus tard dans la journée. Vers 09h15 GMT (11H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour  livraison en octobre valait 60,50 dollars à Londres, en hausse de 0,78% par rapport à la clôture de mardi.
A New York, le baril américain de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, s'échangeait à 56,35 dollars, 0,39% de plus que la veille. "Les cours du pétrole ont monté ce matin tandis que les acteurs du marché se réjouissaient d'un rapport de l'American Petroleum Institute (API)" publié mardi, a expliqué Stephen Brennock, analyste chez PVM Reports.  
Le rapport de l'API, une fédération professionnelle qui publie ses données compilées de façon indépendante, évoque "une baisse de 3,45 millions de barils" des stocks de brut, selon les analystes d'ING, alors que le marché s'attend à un recul de 1,5 million de barils.
A 14H30 GMT, les investisseurs prendront connaissance des chiffres du gouvernement américain, considérés comme plus fiables.  
Les analystes s'attendent eux à une baisse de 1,5 million de barils de brut sur la semaine achevée le 16 août ainsi qu'à une baisse de 200.000 barils pour l'essence et de 300.000 barils pour les produits distillés (fioul de chauffage et gazole), selon la médiane d'un consensus compilé par l'agence Bloomberg.  
Cependant, bien que ces chiffres ont pu bénéficier à l'or noir, "ils n'ont pas trop agité les marchés, a souligné Craig Erlam, analyste chez Oanda, en se référant au contexte économique incertain, sur fond de tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions